Nova Scotia Archives

Les Afro-Néo-Écossais

à l'époque de l'esclavage et de l'abolition


L'esclavage et la liberté, 1749-1782

Durant les deux décennies qui suivirent la fondation de Halifax en 1749, la Grande-Bretagne élimina avec succès les derniers vestiges de pouvoir français en Nouvelle-Écosse (Acadie). Ceci fut accompli par des conquêtes militaires, suivies par l'immigration et l'établissement de colons de langue principalement anglaise. Dans l'histoire générale de la Nouvelle-Écosse, cette époque est connue comme une période importante de colonisation et d'expansion. Elle constitua également une période formatrice importante dans l'histoire afro-néo-écossaise, car de nombreux colons amenèrent avec eux des esclaves noirs et certains des colons étaient eux-mêmes des Noirs affranchis.

La croissance parallèle de l'esclavage et de l'affranchissement, développement clé de l'histoire afro-néo-écossaise, commença à cette époque. La plupart des Afro-Néo-Écossais amenés dans la colonie entre 1749 et 1782 étaient les esclaves de colons anglais ou américains. En 1750, un officier de la Marine royale, Thomas Bloss, amena 16 esclaves à Halifax, possiblement dans l'objectif de constituer les équipages des navires qui assuraient le commerce maritime. Des commerçants antillais, comme Joshua Mauger, vendaient des esclaves aux enchères à Halifax et il était courant de voir des annonces dans le journal recherchant des esclaves fugitifs. Parmi les près de 3000 habitants de Halifax en 1750, environ 400 étaient des esclaves et 17 des Noirs affranchis.

En 1759, le gouverneur de la Nouvelle-Écosse, Charles Lawrence, offrait aux habitants de la Nouvelle-Angleterre de grandes parcelles de terre gratuites s'ils déménageaient en Nouvelle-Écosse. Cela entraîna l'immigration d'environ 6000 d'entre eux en Nouvelle-Écosse entre 1759 et 1765. Ces planteurs de la Nouvelle-Angleterre s'établirent dans la vallée de l'Annapolis et ailleurs et formèrent des localités comme Cornwallis, Falmouth et Liverpool. Les planteurs amenèrent avec eux leurs esclaves et quelques-uns des planteurs, comme Barbary (Barbara) Cuffy de Liverpool, étaient des Noirs affranchis.

Durant cette période, les Afro-Néo-Écossais réduits en esclavage travaillaient comme domestiques, comme ouvriers agricoles et comme marins. Parallèlement à l'accroissement régulier de l'esclavage, quelques Afro-Néo-Écossais furent en mesure d'acquérir ou de conserver leur liberté. Plus de la moitié des Noirs affranchis résidaient à Halifax et ils gagnaient probablement leur vie en travaillant comme manœuvres, comme domestiques, comme débardeurs ou dans la construction de bâtiments. En 1767, 104 Noirs affranchis vivaient en Nouvelle-Écosse, qui incluait le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard d'aujourd'hui. Cela représentait moins de un pour cent de la population totale. Bien que la Nouvelle-Écosse n'eût pas une économie de plantation et ne dépendait donc pas de la main-d'œuvre esclave, sa population esclave compta à une époque plusieurs centaines de personnes. Les idées et les préjugés selon lesquels l'esclavage était le sort des Noirs prévalaient dans la colonie. Ces attitudes firent cruellement surface lors de l'arrivée massive de réfugiés noirs à l'issue de la guerre de l'Indépendance américaine en 1783.


Résultats 1 de 15 de 18 de votre recherche:

 suivante

« Une vue de Halifax du haut du mât de hune »
date: published 25 January 1750
Engraver and publisher: T. Jeffreys
numéro de référence: Nova Scotia Archives T. Jeffreys, Untitled Map of Halifax (London, 1750)

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

Lettre du gouverneur Cornwallis au sujet du capitaine Bloss et de ses esclaves
date: 22 September 1750
numéro de référence: Commissioner of Public Records  Nova Scotia Archives RG 1 vol. 35 no. 25 (microfilm no. 15231)

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

« Une liste des colons ravitaillés à cet endroit [Halifax] entre le 18e jour de mai et le 4e jour de juin 1750... » (p. 37)
date: 28 November 1750
numéro de référence: Isaac Deschamps  Nova Scotia Archives MG 1 vol. 258 no. 12 (microfilm no. 14912)

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

Vente d'une femme (âgée de 35 ans), de deux garçons (âgés de 12 et 13 ans), de deux adolescents (âgés de 18 ans) et d'un homme (âgé de 30 ans)
date: 30 May 1752
numéro de référence: Nova Scotia Archives Halifax Gazette 30 May 1752 p. 2 (microfilm copy only available at NSARM, microfilm no. 8152)

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

Lettre de Malachy Salter à sa femme au sujet d'un esclave
date: 2 September 1759
numéro de référence: Nova Scotia Archives MG 100 vol. 217 no. 27f (microfilm no. 9667)

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

« Une liste de propriétaires du canton de Liverpool, indiquant le nombre de personnes par famille »
date: [ca. 1764]
numéro de référence: Commissioner of Crown Lands  Nova Scotia Archives RG 20 series C vol. 43 no. 1

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

« Un recensement général des divers cantons de la province de Nouvelle-Écosse le 1er jour de janvier 1767 »
date: 16 December 1767
numéro de référence: Commissioner of Public Records  Nova Scotia Archives RG 1 vol. 443 no. 1 (microfilm no. 15479)

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

Acte de vente de Barbary (Barbara) Cuffy à Robert Stevenson, Liverpool
date: 7 March 1769
numéro de référence: Nova Scotia Archives Queens County deed registers vol. 1 p. 258 (microfilm copy only available at NSARM, microfilm no. 18606)

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

Inscription au sujet du mariage de Deborah Cuffy et de John Carroll, à Liverpool, tirée du Journal de Simeon Perkins, vol. 1 (transcription dactylographiée)
date: 4 May 1772
numéro de référence: Simeon Perkins  Nova Scotia Archives MG 1 vol. 749

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

Annonce au sujet d'un esclave fugitif
date: 1 September 1772
numéro de référence: Nova Scotia Archives Nova Scotia Gazette and Weekly Chronicle 01 September 1772 p. 3 (microfilm no. 8155)

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

Garçon à vendre
date: 28 March 1775
numéro de référence: Nova Scotia Archives Nova Scotia Gazette and Weekly Chronicle 28 March 1775 p. 3 (microfilm no. 8153)

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

Acte de vente pour un esclave du nom de Dinah
date: 19 November 1776
numéro de référence: Nova Scotia Archives MG 100 vol. 113 no. 51 (microfilm no. 15169)

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

Vente de l'esclave Mintur par Joseph Northrup à John Palmer, à Windsor
date: 1779
numéro de référence: Nova Scotia Archives MG 100 vol. 14 no. 113 (microfilm no. 794)

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

Watson alias Phillis v. Proud (jugement)
date: 1779
numéro de référence: Supreme Court of Nova Scotia — Halifax County judgement books  Nova Scotia Archives RG 39 J Halifax County vol. 6 p. 103

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

Acte de vente de l'esclave Abram, enregistré au Bureau d'enregistrement des actes du comté de Colchester
date: 29 July 1779
numéro de référence: Nova Scotia Archives Colchester County register of deeds vol. 1 p. 468 (microfilm copy only available at NSARM, microfilm no. 17438)

theme: L'esclavage et la liberté, 1749-1782

   Page 1 of 2: 1 2  suivante