Nova Scotia Archives

Colonel John Gorham’s Account Book

Gorham

Les Archives de la Nouvelle-Écosse ont acheté, en mai 2013, le livre comptable dans lequel le colonel John Gorham, de Barnstable au Massachusetts, a tenu compte de ses activités financières en Nouvelle-Écosse de 1747 à 1750. Le livre, avec sa reliure en vélin ratatiné, est en très bon état pour son âge. Il a été décrit comme étant probablement le document original le plus important du début de l’époque coloniale en Nouvelle-Écosse à réapparaître dans les vingt-cinq dernières années.

À première vue, il s’agit d’un livre comptable d’à peine 178 pages marquées de taches d’encre et de poussière, qui contient des listes mal écrites. Sur ces listes figurent des endroits et des dates, des noms et des salaires, des marchandises et des provisions (beaucoup de rhum et de mélasse), des indications de paiement de services rendus et le coût d’articles et de produits (en livres sterling britanniques). Pour savoir qui était Gorham, ce qu’il faisait en Nouvelle-Écosse et ce que son livre comptable nous dit de la vie dans la province il y a 265 ans, prenez quelques minutes pour lire le texte explicatif rédigé par John Reid, professeur d’histoire à l’Université Saint Mary’s à Halifax et spécialiste de l'histoire du Nord-Est de l'Amérique du Nord à l'époque coloniale.

Découvrez le livre comptable lui-même. Grâce à la photographique numérique, chaque image du livre est nette et précise et révèle page après page les informations inscrites à l’encre ferro-gallique brune sur du papier de chiffon (lin) épais de couleur crème. Utilisez la fonction d’agrandissement pour voir de plus près les marques individuelles de tissage datant de la fabrication du papier, qui sont visibles sur chaque page.

Utilisez aussi cette fonction pour déchiffrer les mystères de l’écriture cursive. Consultez le texte « Exploration du livre comptable » pour des informations qui vous aideront à décoder le langage de l’époque, l’écriture et l’orthographe. Enfin, lisez les rubriques en haut de chaque page numérisée pour avoir une idée du contenu de la page et utilisez la case de recherche pour chercher dans toutes les rubriques des noms de lieux, certains noms de famille et des mots ordinaires qui reviennent souvent.

Nous remercions nos collègues des Affaires acadiennes qui ont traduit les textes explicatifs afin que nous puissions rendre le livre comptable accessible aux Acadiens de la Nouvelle-Écosse compte tenu que certains de leurs ancêtres furent grandement affectés par les activités de Gorham. Nous remercions aussi le conseil d’administration des Archives publiques de la Nouvelle-Écosse pour son aide dans l’acquisition du livre comptable. Grâce à lui, l’un des documents historiques les plus anciens portant sur le recrutement dans l’armée, l’approvisionnement et les activités en Nouvelle-Écosse coloniale restera pour toujours dans la province. Les Néo-Écossais pourront le consulter sur le site Web peu importe l’endroit où ils se trouvent.