Nova Scotia Archives

Les Cimetières Acadiens

La collection de recherche de Sally Ross


Cemeteries - 201420828

Sally Ross est écrivaine, traductrice et chercheuse qui est spécialiste dans l'histoire et la culture des Acadiens de la Nouvelle-Écosse. Ce projet de recherche sur les cimetières acadiens se compose de photographes en noir et blanc des 60 cimetières acadiens, et un inventaire dans lequel chaque image est décrit. Pour les besoins de cette étude, Sally Ross a pris une définition de « cimetière acadien » comme un cimetière associé à une église catholique dans une communauté peuplée entièrement ou en grande partie par des Acadiens après la Déportation (c’est-à-dire après 1764). Elle a aussi utilisé le mot « monument » pour évoquer les marqueurs de sépulture de toutes sortes, y compris les stèles, les pierres tombales, les dalles, les plaques, les croix de bois et les croix en métal.

Cette collection ne comprend pas tous les monuments acadiens trouvés dans ces cimetières. Les photographies représentent plutôt un échantillon de pierres tombales et de monuments datant de 1817 (les plus anciens) à 2002, sélectionnés par Dr Ross pour leurs caractéristiques physiques, leurs inscriptions en langue française et leur importance historique. Des exemples de bois, de pierre, de béton et de métal sont représentés, ainsi que des noms de famille représentatifs. Afin de souligner la participation des Acadiens à la Première et à Deuxième Guerre mondiale, une photo a été prise de la sépulture d’au moins un ancien combattant dans chaque paroisse.

La disposition et l'emplacement géographique de chaque cimetière sont également capturés dans les images. Dr Ross a organisé les photographies par communauté et dans chaque communauté, par cimetière d’église. Elle a également créé un inventaire écrit décrivant chaque photographie, y compris l’inscription en français avec des traductions en anglais, une carte provinciale montrant les emplacements des cimetières et un rapport final décrivant son analyse culturelle.

Les photographies ont été prises par Deborah Trask.

Cette collection montre l'influence de la culture acadienne et en particulier de la longévité de la langue française, dans les communautés acadiennes de la Nouvelle-Écosse grâce à un examen des cimetières comme artéfacts de la culture au fil du temps.