English / Français  |  Communiquez avec nous
Musée de la Nouvelle-Écosse
Reptiles and Amphibians Collection Reptiles and Amphibians Collection Snakes Turtles Frogs Salamanders

Imprimer | Signet

Le ouaouaron

Rana catesbeiana Shaw


Le ouaouaron est la plus grande de nos grenouilles. Il habite des anses paisibles de lacs et d'étangs où il y a des plantes, surtout des nénuphars. D'habitude il est vert, tirant parfois sur le jaune, mais de temps en temps on trouve un ouaouaron bleu (sa peau manque de pigments jaunes).


Au printemps le ouaouaron est le dernier amphibien à émerger de l'hibernation. Son appel, un profond « oua-ron » retentissant, s'entend depuis la mi-juin jusqu'à la fin juillet, bien que les têtards de l'année antérieure puissent émerger un ou deux mois plus tôt. Le mâle s'installe au milieu des nénuphars et commence à lancer ses appels pour attirer la femelle. Celle-ci arrive, et il se cramponne à son dos. La ponte a lieu peu après : la femelle laisse échapper les œufs enveloppés dans une grosse masse transparente qui flotte à la surface de l'eau au milieu des nénuphars. La femelle produit jusqu'à 20 000 œufs chaque année. Les têtards mettent deux ans à se transformer en jeunes grenouilles; les pattes de derrière apparaissent après le deuxième hiver. Les têtards passent l'hiver dans la boue au fond de l'eau.


La saison du ouaouaron ne dure pas longtemps; vers le début de septembre il commence son hibernation dans la boue au fond d'un étang. À part d'insectes il se nourrit d'oiseaux, d'autres grenouilles, de poissons et même de ses propres têtards. Si on le prend par les pattes de derrière le ouaouaron peut lancer un cri aigu.



Quelques détails supplémentaires


La famille des ranidés, des grenouilles véritables, comprend 45 genres et 586 espèces distribués presque partout dans le monde.


Six espèces au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse et trois à l'Île-du-Prince-Édouard représentent le genre rana (les anoures) dans les provinces Maritimes.


Les doigts des pattes de devant ne sont pas palmés.


À la saison des accouplements on distingue le mâle adulte de la femelle aux durillons à la base du pouce. Ceux-ci l'aident à se cramponner à la femelle lors de l'amplexus.


Parfois on trouve un Ouaouaron à moitié bleu. Le pigment vert normal de la grenouille est une combinaison de bleu et jaune; si le jaune est absent on voit clairement le bleu.


Longueur du corps: 31 jeunes nouveau-transformés, 4,4 à 5,5 cm.; 17 mâles adultes, 10,1 à 14,8 cm; 10 femelles, 10,2 à 13,3 cm.


Répartition: Au Canada: la partie continentale de la Nouvelle-Écosse et le sud du Nouveau-Brunswick, Québec et Ontario. Plusieurs colonies introduites se trouvent dans le sud de la Colombie-Britannique. Aux États-Unis: vers le sud jusqu'à la Floride et vers l'ouest jusqu'aux Rocheuses. Beaucoup de colonies ont été introduites notamment au Mexique, à Cuba et à Jamaïque.


En Nouvelle-Écosse le Ouaouaron est commun dans les basses terres de Cumberland et vers l'intérieur à partir des côtes d'arbres résineux au sud de la région continentale (notamment à l'ouest de la route 102). Il est commun dans quelques endroits dans la vallée de la rivière St. Mary's. Il pourrait être présent dans d'autres endroits restreints au nord-est de Halifax. Sa présence n'a pas été notée au Cap-Breton.


Les têtards émergent au printemps plus tôt que les adultes. Première observation de têtards: le 10 avril 1951 à Caledonia (cté. de Queens). Première observation d'un jeune: le 15 avril 1972 à Colpton (cté. de Lunenburg). Première observation d'une adulte femelle: le 4 mai 1983 à New Grafton (cté. de Queens).


Après deux hivers le corps et la queue du têtard est aussi long que le corps du plus grand adulte. Il est donc le têtard le plus grand que vous trouverez dans un étang.


Le Ouaouaron adulte se nourrit de beaucoup d'autres grenouilles.


Des nématodes, des vers parasitiques, envahissent souvent l'estomac du Ouaouaron.


Dernière observation d'un adulte actif: le 23 août 1970 au lac Tomahawk (cté. de Halifax). Dernière observation d'un têtard: le 24 août 1950 au lac Wigmore (cté. de Cumberland). Il est probable que les adultes et les jeunes sont actifs au début du mois de septembre dans la région centrale-sud de la Nouvelle-Écosse continentale.


Espèces de grenouilles

Le crapaud d'Amérique de l'Est

La rainette crucifère du Nord

La grenouille verte

La grenouille des bois

La grenouille-léopard du Nord

La grenouille des marais

La grenouille du Nord

Le ouaouaron


Renseignements sur les grenouilles

L'observation des grenouilles

Les grenouilles disparaissent-elles?