English / Français  |  Communiquez avec nous
Musée de la Nouvelle-Écosse
Reptiles and Amphibians Collection Reptiles and Amphibians Collection Snakes Turtles Frogs Salamanders

Imprimer | Signet

Le triton vert à points rouges

Notophthalmus viridescens viridescens (Rafinesque)


Le triton vert à points rouges habite une nappe d'eau tranquille où il y a beaucoup de plantes submergées. L'adulte, vert olive avec un ventre jaune, porte sur le dos des taches rouges encerclées de noir. À la période de l'accouplement la queue du mâle développe une grande nageoire voyante. Il se nourrit principalement de larves d'insectes aquatiques, surtout de moucherons.


La femelle pond ses œufs un à un et les fixe aux feuilles et tiges des plantes submergées. Dès le mois d'août ou de septembre la larve passe au stade juvénile pour passer une période sur terre avant de se transformer finalement en triton adulte. (De temps en temps on peut l'apercevoir en train de traverser une route mouillée, en route vers la forêt.) Pendant ce stade intermédiaire, le triton porte une robe rouge ou rouge orange avec deux rangs de points rouges encerclés de noir. On le voit fouillant parmi les débris de la forêt par des nuits pluvieuses, mais rarement le jour. Après avoir passé à peu près deux ans dans la forêt le triton, devenu adulte, retourne à l'eau pour la vie.


La peau du triton est rugeuse et moins moite que celle des autres salamandres. Il est donc plus facile de le tenir entre les mains. Le triton paraît bien s'adapter aux poissons d'aquarium.



Quelques détails supplémentaires


La famille des salamandridés se trouve principalement en Europe et en Asie. La distribution mondiale de la famille compte environ 14 genres et 43 espèces, dont seulement deux genres et six espèces se trouvent en Amérique du Nord.


Notre Triton vert à points rouges représente une d'entre quatre sous-espèces du Triton vert.


Étant donné que sa peau est rugueuse et plus sèche que celle des autres salamandres, il est facile de tenir un triton entre les mains.


La coloration des adultes varient selon l'âge et le sexe. Le jeune adulte perd peu à peu le teint rouge orange qu'il avait porté sur terre et devient vert olive et jaune comme l'étaient ses parents. Quant aux points rouges, il peut en avoir jusqu'à 58 ou pas un seul.


Longueur moyenne de jeunes nouvellement transformés (29 mesurés): 3,4 à 4,5 cm.


Longueur moyenne d'adultes matures: mâles (103 mesurés), 7,3 à 11,4 cm; femelles (110 mesurées), 7,0 à 12,4 cm.


Répartition: Au Canada: depuis les provinces Maritimes vers l'ouest jusqu'au nord-ouest de l'Ontario. Aux États-Unis: vers le sud jusqu'au centre de Géorgie et de l'Alabama.


En Nouvelle-Écosse le Triton vert à points rouges est abondant partout dans la province, y inclus le Cap-Breton.


La larve passe son premier été dans l'eau où elle est née, se transforme depuis en elfe et habite la forêt humide à proximité pendant deux ans environ. Vers la fin de cette période l'elfe retourne à l'eau et se transforme en adulte.


L'adulte fourrage nuit et jour. En hiver on a observé à travers la glace des individus fouillant au fond d'un étang.


Le mâle courtise la femelle à partir de la fin mars jusqu'à la fin mai. À ce moment il a la queue très large, festonnée, et des excroissances noires, corvées, sous les cuisses. P>


Le mâle se place devant la femelle, la saisit par l'avant corps avec ses pattes de derrière, et ensuite frotte sa tête contre la sienne. En outre il agite sa queue.


La femelle pond ses oeufs un à un et les fixe aux feuilles et tiges des plantes aquatiques. On a observé de jeunes mâles mangeant des oeufs nouvellement pondus.


Observation: le 5 septembre 1976, par une nuit de pluie tempérée dans le comté de Cumberland, peu après minuit: un bon nombre de jeunes elfes nouveau-transformés traversaient une chaussée se dirigeant d'un étang vers une forêt mixte. Sur la chaussée se trouvaient aussi 20 elfes plus grands, mais de deux grandeurs. Les plus grands avaient complété leur stade juvénile de deux ans et se dirigeaient vers l'eau pour commencer leur vie adulte. Les plus petits n'avaient complété qu'un an du stade juvénile et allaient apparemment à l'aventure.


L'elfe, un animal plutôt nocturne (surtout les nuits de pluie de printemps, d'été et d'automne) a été pourtant observé parfois pendant le jour.


Dans l'eau la larve se nourrit de petits invertébrés (puces d'eau, ostracodes, copépodes, amphipodes, larves de coléoptères, mollusques d'eau douce, escargots).


Sur terre l'elfe mange surtout de petits invertébrés qu'il trouve parmi la litière de feuilles (escargots, collemboles, mites).


Le triton adulte se nourrit principalement de larves d'insectes aquatiques, surtout de moucherons.


Espèces de salamandres

La salamandre maculée

La salamandre à points bleus

La salamandre rayée

La salamandre à quatre doigts

Le triton vert à points rouges


Renseignements sur les salamandres

L'observation des salamandres