English / Français  |  Communiquez avec nous
Musée de la Nouvelle-Écosse
Reptiles and Amphibians Collection Reptiles and Amphibians Collection Snakes Turtles Frogs Salamanders

Imprimer | Signet

La salamandre maculée

Ambystoma maculatum (Shaw)


Cette belle salamandre aurait beaucoup de mal à se camoufler. Elle est gris foncé à noire sur le dessus, gris bleuté en dessous, avec deux rangées inégales de taches jaune vif sur son dos et sa queue. Vous pourriez l'identifier tout de suite en la voyant!


C'est la plus grande de nos salamandres : sa longueur varie entre 10 et 20 cm. Elle abonde partout dans la province. Le jour, elle reste dans l'obscurité humide de la forêt, cachée sous une bûche ou une pierre, et parfois dans le terrier d'un autre animal. La nuit, elle sort pour chercher sa nourriture sur le fond de la forêt. Comme toutes nos salamandres celle-ci hiberne pendant les mois d'hiver. Elle peut se cacher dans une cave humide ou au milieu d'un tas de bois de chauffage.


On l'a vue émerger de l'hibernation dès le 26 mars, mais c'est plutôt pendant les nuits d'avril et de mai qu'on peut observer cette salamandre dans des étangs, en pleine saison d'accouplement. Le mâle exécute un rituel complexe pour séduire la femelle. Celle-ci pond ses œufs dans des paquets gélatineux de la grosseur du poing et les fixe à des plantes aquatiques. La femelle est capable de pondre plusieurs centaines d'œufs. Certaines larves se transforment en adultes à la fin de l'été tandisque d'autres passent l'hiver enfouies dans la boue au fond de l'eau et se transforment à la fin du deuxième été.



Quelques détails supplémentaires


Cette salamandre appartient à la famille des ambystomatidés (salamandres fouisseuses) dont on trouve 33 espèces en Amérique du Nord..


Répartition: Au Canada: de la Nouvelle-Écosse vers le nord-ouest à la Gaspésie et jusqu'au nord-ouest de l'Ontario. Aux États-Unis: vers le sud à la Géorgie et à l'est du Texas.


En Nouvelle-Écosse la Salamandre maculée est abondante partout dans la province, y inclus dans les Terres Hautes du Cap-Breton, à 442 mètres au dessus du niveau de la mer, et sur la côte à proximité du niveau des hautes eaux.


Le nombre de taches jaunes varie entre 17 et 54. Un mâle adulte observé à North East Margaree (cté. d'Inverness) n'en avait aucune.


Quelles sont les dimensions de cette salamandre? En voilà quelques-unes:


Longueur moyenne des jeunes nouvellement transformés (81 mesurés): 2,6 à 3,3 cm.


La femelle adulte est généralement plus longue que le mâle: sa longueur varie de 12,4 à 19,4 cm (comparée à de 10,9 à 18,3 cm).


Étant donné que cette salamandre mène une vie si cachée, il est difficile d'observer le comportement de ses ennemis. Néanmoins on a observé que des larves de la phrygane avaient pénétré dans un paquet d'oeufs de salamandre et étaient en train de les dévorer.


On a constaté la présence de salamandres maculées dans l'estomac de Truites mouchetées.


On trouve cette salamandre dans toutes sortes d'endroits mouillées, y inclus des puits.


Première observation d'adultes pendant la saison d'accouplement: le 26 mars 1973 à Colpton (cté. de Lunenburg).


Dernière observation: le 4 novembre 1982, près de Forties (cté. de Lunenburg).


Voici une description d'une danse d'accouplement. «Par une nuit nuageuse, dans un étang plein de quenouilles au bord de la route, on a observé deux mâles en train de faire la cour à une femelle. Chacun glissait sur le fond de l'étang, donnait à la femelle un tout petit coup de tête sur un côté ou l'autre, glissait ou sur ou sous son corps, et retournait à répéter la performance. Ils montaient à la surface de temps en temps pour reprendre l'haleine.»


Les spermatophores, les paquets de semences que le mâle dépose sur le fond, ressemblent à de petites boules de la grosseur d'un grain de riz.


Les paquets d'oeufs comprennent de 81 à 293 oeufs chacun. Ils peuvent être dans un seul paquet ou dans plusieurs paquets plus petits


Normalement les larves se transforment en adultes après seulement un été. Cependant, si l'étang se trouve dans un endroit très ombragé elles peuvent hiberner et se transformer le printemps suivant. On a observé ce phénomène à Heart-shaped Pond (étang en forme de coeur) à Halifax et dans un autre à Wolfville Ridge (cté. de Kings).


La salamandre adulte se nourrit d'araignées, d'escargots, de limaces, de vers de terres et de coléoptères. Les escargots forment un partie importante du menu de la jeune salamandre.


Le nombre de nos salamandres diminue si on introduit des espèces non-indigènes (p. ex. des poissons rouges ou des tortues importées d'ailleurs) dans les lacs et étangs où elles se reproduisent. Cette circonstance inquiétante se présente surtout dans des secteurs résidentiels comme à Heart-shaped Pond à Halifax.


Espèces de salamandres

La salamandre maculée

La salamandre à points bleus

La salamandre rayée

La salamandre à quatre doigts

Le triton vert à points rouges


Renseignements sur les salamandres

L'observation des salamandres