English / Français  |  Communiquez avec nous
Musée de la Nouvelle-Écosse
Accueil Imprimer cette page Ajouter cette page à vos favoris

LE JARDIN DE PLANTES TOXIQUES

L’herbe à puce, l’aconit, le bouton-d’or et l’ange de la mort font partie des plantes et des champignons toxiques qui peuvent provoquer des vomissements, des convulsions, de la diarrhée, une insuffisance cardiaque, une dermite de contact et même la mort.

Ce site comporte des illustrations de la beauté mortelle de certaines plantes des régions du nord-est et présente les symptômes qui leur sont associés. Vous y trouverez donc un certain nombre d’informations sur les alcaloïdes, les résines, les huiles et les protéines toxiques des plantes annuelles ou vivaces que l’on trouve communément dans les jardins et à l’état sauvage. Quelque 50 plantes, champignons et algues y sont répertoriés. Savez-vous par exemple que seulement quelques algues microscopiques sont responsables des interdictions annuelles de récolter certains coquillages?

Ce site Web ne répertorie pas l’ensemble des plantes toxiques et ne vise pas à remplacer les conseils d’un médecin; il s’agit seulement d’une introduction à la toxicité du monde végétal.

PLANTE TOXIQUE VEDETTE

Bouton-d’or (Ranunculus)

Bouton-d’or (Ranunculus)

Buttercups are familiar wildflowers, favouring open waste ground and acidic soils throughout Nova Scotia, not to mention the middle of the back lawn. Their irritant qualities are probably the basis of the children’s game in which one child presses a buttercup to the sensitive skin just below the chin, “to see if you like butter.” The slight redness caused by such casual contact is supposed, in the game, to indicate a butter lover.

Pour en savoir plus

RECHERCHE DE PLANTE TOXIQUE

JE VEUX

Poison Centre Information
Nova Scotia Museum

Confidentialité