News release

Aide financière pour la réparation des dommages causés par la tempête de novembre

Les Néo-Écossais qui ont subi des pertes non assurées lors de la tempête post-tropicale Noël en novembre peuvent présenter une demande d'aide financière en vertu du programme d'aide financière en cas de catastrophe de la province.

« Bien que la tempête n'ait pas atteint l'ampleur de l'ouragan Juan en 2003, elle a tout de même causé des dommages importants dans certaines parties de la province, » a dit David Morse, ministre par intérim de la Gestion des urgences. « Ce programme à frais partagés aidera les municipalités, les propriétaires de maison et les petites entreprises exploitées en propre qui répondent aux critères établis. »

Une province ou un territoire peut présenter au gouvernement du Canada une demande d'aide financière en cas de catastrophe lorsque les dépenses admissibles dépassent 1 $ par personne, selon la population de la province ou du territoire.

Certaines dépenses admissibles incluent les opérations d'évacuation, la restauration de l'infrastructure et des travaux publics à leur état préalable à la catastrophe, ainsi que le remplacement ou la réparation des biens personnels essentiels de base des particuliers, des petites entreprises et des fermes.

Les particuliers doivent payer 1 000 $ des dépenses admissibles, et un paiement maximal de 50 000 $ peut être versé aux particuliers et aux petites entreprises exploitées en propre. Les dommages aux chalets, aux maisons secondaires ou aux fermes d'agrément ne sont pas admissibles à l'aide financière.

Les formulaires de demande et des renseignements supplémentaires sont disponibles aux centres Accès Nouvelle-Écosse et au Bureau des véhicules automobiles, ainsi qu'en ligne à l'adresse www.gov.ns.ca/emo .

POUR DIFFUSION :

Si votre maison ou votre petite entreprise a subi des dommages pendant la tempête tropicale Noël en novembre dernier, nous pouvez être admissible à recevoir de l'aide financière.

Le ministre par intérim de la Gestion des urgences, David Morse, affirme que le gouvernement provincial et le gouvernement fédéral couvriront certaines pertes non assurées.

M. Morse dit que la tempête a causé des dommages considérables dans certaines parties de la province.

Les municipalités et les ministères du gouvernement provincial peuvent également être admissibles à l'aide financière pour la réparation des dommages causés par la tempête.

-30-

Personne-ressource :

Richard Perry
Bureau de gestion des urgences 902 424-0284 Courriel :