News release

Les moustiques piquent encore. Protégez-vous.

Même si l'automne est à nos portes, il y a encore beaucoup de moustiques à cause des températures chaudes que nous avons connues et que nous connaissons encore partout dans la province.

Les moustiques peuvent transmettre des virus aux humains. Le ministère de la Promotion et de la Protection de la santé encourage les Néo-Écossais à prendre des précautions contre les piqûres de moustiques.

« Dans la province, nous continuons à surveiller l'apparition du virus du Nil occidental et d'un nouveau virus qui cause l'encéphalite équine de l'Est chez les chevaux et les humains, deux virus transmis par des moustiques, a déclaré Teri Cole, coordonnatrice de la prévention et du contrôle des maladies transmissibles au ministère de la Promotion et de la Protection de la santé. Le risque de contracter l'encéphalite équine de l'Est est très faible en Nouvelle-Écosse, mais tout le monde devrait faire preuve de prudence et prendre les mesures nécessaires pour se protéger. »

L'an dernier, quatre chevaux sont morts de l'encéphalite équine de l'Est en Nouvelle-Écosse. Bien qu'il y ait eu des cas rapportés dans l’Est des États-Unis cette année, au Canada, seul le Québec a rapporté des cas d'encéphalite équine de l’Est chez des chevaux. Il n'y a pas eu de cas confirmés d'encéphalite équine de l'Est chez les humains au Canada.

Malgré l'absence de cas confirmés d'infection à ce virus en Nouvelle-Écosse cette année, la surveillance continue. Aussi, il y a eu très peu de cas du virus du Nil occidental en Nouvelle-Écosse par le passé. Ces virus ne peuvent être transmis aux humains que par les moustiques.

Pour éviter de vous faire piquer :

  • limitez le temps passé à l'extérieur entre la tombée du jour et l'aube quand les moustiques sont le plus actifs;
  • portez des vêtements qui couvrent le plus de peau possible;
  • utilisez un produit antimoustique qui contient du DEET;
  • vérifiez qu'autour de votre maison il n'y a pas de flaques d'eau stagnante où les moustiques peuvent pondre leurs œufs;
  • videz régulièrement les bols d'eau des animaux domestiques à l'extérieur, les pataugeoires, les abreuvoirs pour le bétail et les bains d'oiseaux;
  • vérifiez que les moustiquaires des portes et des fenêtres sont bien ajustées et qu'elles n'ont pas de trous;
  • enlevez régulièrement les feuilles et autres débris des gouttières.

Pour plus d'information sur le virus du Nil occidental, allez à www.gov.ns.ca/hpp/cdpc/wnv.asp. Pour des renseignements sur le virus de l'encéphalite équine de l'Est, allez à www.cdc.gov/easternequineencephalitis/gen/ga.html.

POUR DIFFUSION :

Même si l'automne est à nos portes, il y a encore beaucoup de moustiques à cause des températures chaudes que nous avons connues et que nous connaissons encore partout dans la province.

Les moustiques peuvent transmettre des virus aux humains et le ministère de la Promotion et de la Protection de la santé encourage les Néo-Écossais à prendre des précautions contre les piqûres de moustiques.

Selon Teri Cole, coordonnatrice de la prévention et du contrôle des maladies transmissibles au ministère de la Promotion et de la Protection de la santé, le risque de transmission est faible, mais tout le monde devrait faire preuve de prudence et prendre les mesures nécessaires pour se protéger.

En Nouvelle-Écosse, le virus du Nil occidental et un nouveau virus qui cause l'encéphalite équine de l’Est ne sont transmissibles aux humains que par les moustiques.

La Nouvelle-Écosse n'a pas eu de cas confirmés d'infection à ces virus cette année et la surveillance continue chez les humains et chez les chevaux.

-30-

Personne-ressource :

Tony Kiritsis
Promotion et Protection de la santé 902-424-0585