News release

Le gouvernement provincial financera le médicament Lucentis

Les Néo-Écossais atteints de la forme humide de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), une maladie chronique de la rétine, pourront bientôt profiter d'un traitement financé par le gouvernement pour prévenir et corriger cette condition.

Le gouvernement provincial a annoncé, aujourd'hui 20 octobre, qu'il offrira le produit pharmaceutique Lucentis pour le traitement de la DMLA aux prestataires des programmes d'assurance-médicaments du gouvernement tels que le Régime d'assurance-médicaments pour les aînés, le Régime d'assurance-médicaments pour les familles et le Régime d'assurance-médicaments des Services communautaires, à compter du 1er janvier.

« Lucentis est un médicament coûteux, mais le fait d'offrir ce traitement dans les services de consultations ophtalmologiques basés dans les hôpitaux, par des spécialistes de la rétine, nous permettra d'être plus efficaces et de réduire l'impact sur les budgets de plusieurs millions de dollars au cours des prochaines année, a dit Maureen MacDonald, ministre de la Santé. Il s'agit d'une approche créative et d'une décision judicieuse pour offrir des meilleurs soins de santé tout en vivant selon nos moyens. »

Le gouvernement provincial annonce également que les patients qui reçoivent actuellement le médicament Avastin pour traiter la DMLA peuvent également recevoir un traitement financé par le gouvernement s'ils le souhaitent.

La forme humide de la dégénérescence maculaire liée à l'âge touche la vision centrale. Du sang et du liquide peuvent s'infiltrer dans l'œil et entraîner la cécité. La DMLA touche surtout les personnes de 50 ans et plus, et la majorité des personnes atteintes sont âgées de plus de 65 ans.

Les traitements par Lucentis et Avastin seront offerts aux Néo-Écossais qui répondent aux critères cliniques. Les patients qui ont un régime d'assurance privé continueront d'avoir accès à ces ressources.

Les patients devaient payer de 1 800 $ à 2 000 $ par injection pour le traitement par Lucentis, qui nécessite six injections ou plus par année. Le traitement par Avastin coûte actuellement environ 500 $ par injection.

« Je crois qu'il s'agit d'une excellente nouvelle, a dit le Dr Alan Cruess, chef de district du service d'ophtalmologie et des sciences de la vision de la régie régionale de la santé Capital. Lucentis offre la possibilité d'améliorer la vision des gens atteints de DMLA, particulièrement si la maladie est dépistée tôt. »

Plus de 800 Néo-Écossais profiteront de ce traitement au cours de la prochaine année.

« Ces deux options de traitement contribueront à maintenir la qualité de vie et l'indépendance de centaines de Néo-Écossais chaque année, a dit Duncan Williams, directeur des relations gouvernementales à l'INCA. Il s'agit d'un investissement judicieux qui contribuera réellement à réduire les coûts associés à la perte de la vision pour les familles et pour le gouvernement provincial. »

« Pour la plupart des Néo-Écossais qui n'ont pas de régime d'assurance privé, Lucentis est pratiquement inabordable, a dit Mme MacDonald. Les Néo-Écossais de tous les horizons qui sont atteints de dégénérescence maculaire liée à l'âge pourront maintenant avoir accès à Lucentis. »

POUR DIFFUSION :

Le gouvernement provincial a annoncé aujourd'hui (20 octobre) qu'à compter de janvier, il offrira le produit pharmaceutique Lucentis pour le traitement de la forme humide de la dégénérescence maculaire liée à l'âge ou DMLA, une maladie chronique de la rétine.

Lucentis sera offert aux prestataires du Régime d'assurance- médicaments pour les aînés, du Régime d'assurance-médicaments pour les familles et du Régime d'assurance-médicaments des Services communautaires. Les patients qui ont un régime d'assurance privé continueront d'avoir accès à ces ressources.

Le gouvernement provincial annonce également que les patients qui reçoivent actuellement le médicament Avastin pour traiter la DMLA peuvent également recevoir un traitement financé par le gouvernement s'ils le souhaitent. Les patients devaient payer jusqu'à deux mille dollars par injection pour le traitement par Lucentis, qui nécessite six injections ou plus par année. Le traitement par Avastin coûte actuellement aux patients environ cinq cent dollars par injection.

La DMLA est une maladie chronique de l'œil qui touche la vision centrale. Du sang et du liquide peuvent s'infiltrer dans l'œil et entraîner la cécité.

-30-

Personne-ressource :

Brett Loney
Ministère de la Santé 902-424-3034