News release

Prudence recommandée en ce qui concerne les tiques à pattes noires

Alors que les Néo-Écossais profitent des forêts et des parcs ce printemps, il est important de prendre des précautions pour éviter de se faire piquer par les tiques à pattes noires, qui sont susceptibles de propager la maladie de Lyme.

« Le risque de contracter la maladie de Lyme est plutôt faible dans la plupart des régions de la Nouvelle-Écosse, a dit le Dr Robert Strang, administrateur en chef de la santé publique de la Nouvelle-Écosse. Nous devons reconnaître que les tiques ne peuvent pas être éliminées, mais qu'elles ne devraient pas non plus nous empêcher de profiter des activités en plein air cet été. Nous pouvons prendre des mesures simples pour prévenir ou réduire le contact avec les tiques et éviter les infections qu'elles peuvent causer. »

Le Dr Strang recommande aux Néo-Écossais de prendre les précautions suivantes, particulièrement dans les régions où les tiques à pattes noires et la maladie de Lyme sont présentes :

  • Porter une chemise à manches longues et un pantalon de couleur pâle (afin de mieux voir les tiques s'il y a lieu), des chaussettes de couleur pâle et des chaussures fermées lorsqu'on travaille ou qu'on joue en plein air ou qu'on se promène dans les bois.
  • Rentrer les extrémités du pantalon dans les chaussettes et rentrer la chemise dans le pantalon.
  • Utiliser un insectifuge qui contient du DEET (suivre les directives du fabriquant) sur les vêtements et les parties exposées de la peau.
  • Examiner les vêtements et les parties exposées de la peau après avoir travaillé ou joué dehors ou dans des buissons ou de l'herbe haute pour s'assurer qu'il n'y a pas de tiques, et enlever toute tique attachée à la peau, s'il y a lieu.
  • Tondre la pelouse régulièrement pour réduire le risque d'établissement des tiques.
« L'examen des vêtements et de la peau est très important, a dit le Dr Strang. Le fait d'enlever les tiques le plus tôt possible peut prévenir ou réduire le risque d'infection puisque les tiques à pattes noires peuvent seulement transmettre l'infection bactérienne après avoir été collées à la peau pendant environ 24 heures. »

Il existe de nombreux types de tiques en Nouvelle-Écosse, mais seules les tiques à pattes noires transmettent la bactérie qui cause la maladie de Lyme. Les tiques porteuses de l'infection bactérienne peuvent la transmettre par leur piqûre. Le dépistage précoce de la maladie de Lyme permet de la traiter à l'aide d'antibiotiques. Le premier symptôme de la maladie de Lyme, et le plus courant, est l'apparition d'une éruption cutanée en forme circulaire à l'endroit de la piqûre. D'autres symptômes incluent la fièvre, la fatigue, les douleurs musculaires et les maux de tête.

Sans traitement, des symptômes plus graves peuvent apparaître, notamment la paralysie faciale (affaiblissement des muscles du visage), ainsi que des problèmes cardiaques ou des problèmes articulatoires chroniques. Ces complications peuvent également être traitées par des antibiotiques.

Il y a eu 67 cas confirmés et probables de la maladie de Lyme en Nouvelle-Écosse depuis 2002.

Les quatre régions de la Nouvelle-Écosse où l'on sait que les tiques à pattes noires sont établies sont les suivantes : région du parc Admiral's Cove à Bedford; Gunning Cove dans le comté de Shelburne; comté de Pictou, particulièrement les régions de la plage Melmerby, d'Egerton, de Kings Head et de Pine Tree; et comté de Lunenburg, particulièrement Blue Rocks, Garden Lots, Heckmans Island et les régions environnantes.

Afin de tenir compte de l'activité des tiques, on demande aux gens de faire parvenir les tiques qu'ils découvrent sur eux-mêmes ou sur leurs animaux au Musée d'histoire naturelle à Halifax. Les Néo-Écossais peuvent également apporter les tiques au bureau du ministère des Ressources humaines de leur région. La tique doit être placée dans un flacon à pilules vide et la date et le lieu de découverte de la tique doivent être indiqués sur une étiquette.

Les tiques à pattes noires sont de couleur brune à rougeâtre, n'ont pas de marques blanches sur le dos et sont nettement plus petites que les tiques du chien. Vous trouverez des images de tiques à pattes noires, des instructions pour enlever les tiques et des renseignements généraux sur la maladie de Lyme sur le site Web www.gov.ns.ca/hpp.

POUR DIFFUSION :

Alors que les Néo-Écossais profitent des forêts et des parcs ce printemps, il est important de prendre des précautions pour éviter de se faire piquer par les tiques à pattes noires, qui sont susceptibles de propager la maladie de Lyme.

Bien que le risque de contracter la maladie de Lyme soit faible, les Néo-Écossais peuvent prendre plusieurs mesures simples pour se protéger et pour protéger leur famille.

Ces mesures incluent : vérifier les vêtements et la peau pour trouver les tiques, s'il y a lieu, utiliser un insectifuge qui contient du DEET, porter des vêtements de couleur pâle pour que les tiques soient visibles, rentrer les extrémités du pantalon dans les chaussettes et rentrer la chemise dans le pantalon.

Pour obtenir plus d'information sur les tiques à pattes noires et sur la maladie de Lyme, consultez le www.gov.ns.ca/hpp.

-30-

Personnes-ressources :

Nicole Brooks
Santé et Mieux-être 902-424-2608