News release

Demandes acceptées pour le financement du secteur bénévole

Les organismes à but non lucratif peuvent maintenant obtenir de l'aide pour attirer et développer une main-d'œuvre robuste, améliorant ainsi leur capacité d'offrir des programmes et des services à l'échelle de la province.

Les demandes sont maintenant acceptées au fonds Voluntary Sector Professional Capacity Trust, d'une valeur de 800 000 $, à l'appui du développement de politiques en matière de ressources humaines, de la planification des activités et de l'évaluation des besoins d'un organisme.

« Plus de 24 000 Néo-Écossais sont employés par le secteur bénévole et à but non lucratif, » a dit Marilyn More, ministre du Secteur bénévole et ministre du Travail et de l'Éducation postsecondaire.

« Ces organismes font face aux mêmes défis que les autres industries en ce qui a trait à la recherche et au maintien en poste de professionnels qualifiés. Ce financement appuiera ces organismes et les aidera à planifier pour l'avenir tout en continuant d'offrir des programmes et services essentiels aux Néo-Écossais. »

Le gouvernement provincial a nommé un conseil de fiduciaires qui sera responsable de gérer le fonds, d'évaluer les demandes et de distribuer le financement.

Le conseil est formé des personnes suivantes :

  • Ruth M. Schneider, West Tarbot, comté de Victoria, coprésidente. Mme Schneider a siégé au conseil international d'administration du Service universitaire canadien outre-mer (CUSO) pendant six ans, et elle est actuellement membre du Conseil canadien pour la coopération internationale. Elle habite au Cap-Breton, où elle a été coordonnatrice des programmes pour le Centre d'études internationales. Elle est toujours une bénévole engagée dans sa communauté.
  • Jim Ellsworth, Dartmouth, coprésident. M. Ellsworth a travaillé au gouvernement fédéral pendant plus de 30 ans et a de l'expérience en matière d'organismes et d'initiatives du secteur bénévole au niveau international, notamment l'Association internationale pour la participation publique, le International Stewardship Exchange et le Centre européen pour la conservation de la nature.
  • Allister Surette, Lower Argyle, comté de Yarmouth. M. Surette a été président et directeur général du Collège de l'Acadie de 1998 à 2003, et il est actuellement vice-recteur au développement et aux partenariats de l'Université Sainte-Anne. Il a été nommé recteur et vice-chancelier de cette institution et entrera en fonction le 1er juillet.
  • Kathy Moggridge, Halifax. Mme Moggridge a travaillé pendant plusieurs années au gouvernement fédéral sur des politiques liées au développement de l'économie sociale et au renforcement du secteur bénévole à l'échelle du Canada. Elle est maintenant bénévole auprès de nombreux organismes communautaires.
  • Wendy Robichaud, North River, comté de Colchester. Mme Robichaud est membre de l'équipe Nova Scotia Rural Team, qui travaille sur le projet de politiques ayant un impact sur les communautés rurales. Elle est membre du Conseil consultatif communautaire sur le bénévolat de la Nouvelle-Écosse, du conseil consultatif de l'Agence de développement régional Colchester et du Réseau des collectivités côtières rurales.
  • Barb Hamilton-Hinch, Halifax. Mme Hamilton-Hinch est actuellement professeure adjointe à la Section de la santé et des performances humaines à l'Université Dalhousie et elle participe à un certain nombre de groupes communautaires. Au niveau local et international, elle participe également à plusieurs groupes communautaires qui mettent l'accent sur les populations marginalisées, diversifiées et privées du droit de vote.
  • Alexa McDonough, Halifax. Mme McDonough est ancienne chef de parti au niveau provincial et fédéral ainsi qu'ancienne membre du parlement. Elle a été rectrice par intérim de l'Université Mount Saint Vincent. Elle a aussi été travailleuse sociale et elle participe actuellement à de nombreux organismes à but non lucratif qui mettent l'accent sur les services sociaux dans les communautés.

« Tous les Néo-Écossais profitent d'un secteur bénévole solide et dynamique, a dit M. Ellsworth. Cet investissement rapportera grandement à tous les Néo-Écossais dans le futur. »

« Ce fonds offre aux organismes l'occasion de travailler ensemble pour se faire entente et pour renforcer le secteur bénévole, a dit Mme Schneider.

Les demandeurs doivent soumettre, avant le 31 mai, une déclaration d'intérêt démontrant leurs besoins et la façon dont le financement répondra à ce besoin.

Pour obtenir plus d'information ou pour présenter une demande, consultez le http://gov.ns.ca/lae/volunteerism/ (en anglais seulement).

POUR DIFFUSION :

Les organismes à but non lucratif peuvent maintenant obtenir de l'aide pour attirer et développer une main-d'œuvre robuste, améliorant ainsi leur capacité d'offrir des programmes et des services à l'échelle de la province.

Les demandes sont maintenant acceptées au fonds Voluntary Sector Professional Capacity Trust, d'une valeur de 800 000 $, à l'appui du développement de politiques en matière de ressources humaines, de la planification des activités et de l'évaluation des besoins d'un organisme. Les groupes intéressés peuvent soumettre leur demande au conseil de fiduciaires aux fins d'examen.

Marilyn More, ministre du Secteur bénévole, affirme que le financement appuiera ces organismes et les aidera à planifier pour l'avenir tout en continuant d'offrir des programmes et services essentiels aux Néo-Écossais.

Pour obtenir plus d'information ou pour présenter une demande, consultez le www.gov.ns.ca/lae (en anglais seulement).

-30-

Personne-ressource :

Brian Taylor
Travail et Éducation postsecondaire 902-424-0281 Cellulaire : 902-220-1727