News release

Rapport du Comité consultatif de la Stratégie sur la santé mentale et le traitement des dépendances

Le gouvernement provincial est heureux d'accepter le rapport du Comité consultatif de la Stratégie sur la santé mentale, publié aujourd'hui 23 avril. Il se servira des recommandations formulées pour élaborer la première Stratégie sur la santé mentale et le traitement des dépendances de la Nouvelle-Écosse.

Le rapport aidera à offrir de meilleurs soins plus tôt aux Néo-Écossais qui souffrent de maladies mentales et de dépendances et à leurs familles.

« Un Canadien sur cinq connaîtra un problème de santé mentale cette année, a dit le Dr Michael Ungar, coprésident du comité. En Nouvelle-Écosse, il s'agit donc de près de 200 000 personnes qui auront besoin de soins de santé mentale. De nombreux Néo-Écossais sont également aux prises avec des dépendances, ou sont touchés par des dépendances. »

Le rapport, intitulé « S'unir pour mieux intervenir », formule 61 recommandations visant à aider le gouvernement provincial à bâtir un système de soins de santé mentale et de traitement des dépendances plus collaboratif et efficace.

« Nos recommandations sont une feuille de route pour l'amélioration des services de santé mentale et de traitement des dépendances pour les Néo-Écossais, a dit le Dr Ungar. L'objectif est de modifier le système de soins de santé mentale et de traitement des dépendances, d'aborder la stigmatisation et de faire en sorte que tous les Néo-Écossais qui en ont besoin peuvent obtenir une intervention, un traitement et du soutien le plus tôt possible pour leur permettre de se rétablir. »

Le rapport cerne quatre domaines prioritaires :

  • Investir dans la promotion de la santé, dans l'intervention précoce et dans un accès plus rapide aux services
  • Corriger les lacunes dans les systèmes de soins
  • Créer des collectivités favorables
  • Renforcer la collaboration entre les équipes de soins
« Ce rapport est le résultat de près de deux années de travail dévoué et passionné par le comité consultatif, qui est formé de bénévoles ayant de l'expérience personnelle et professionnelle dans le domaine de la santé mentale et des dépendances, a dit Maureen MacDonald, ministre de la Santé et du Mieux-être. Leurs recommandations contribueront à façonner l'avenir des services de santé mentale et de traitement des dépendances en Nouvelle-Écosse. »
« Au nom du gouvernement provincial, je leur transmets mes remerciements les plus sincères. Nous allons utiliser leurs recommandations pour orienter notre travail visant à améliorer la vie des Néo-Écossais qui sont touchés par la santé mentale et les dépendances, et celle de leurs familles. »

Le comité a reçu les commentaires de 1 200 Néo-Écossais lors d'un processus de consultation à grande échelle et a évalué la recherche, les pratiques exemplaires et les leçons apprises dans d'autres provinces et d'autres pays. Il a examiné attentivement tous ces renseignements dans l'élaboration des recommandations et du rapport.

Le Comité consultatif de la Stratégie sur la santé mentale et le traitement des dépendances est formé de 14 personnes ayant de l'expérience en matière de santé mentale et de dépendances. Les coprésidents sont le Dr Ungar, un travailleur social et thérapeute familiale de renommée internationale, et Joyce McDonald, qui a des antécédents en soins infirmiers psychiatriques et qui est ancienne directrice exécutive de la division de Colchester East Hants de l'Association canadienne pour la santé mentale.

Pour lire le rapport (en anglais seulement), consultez le gov.ns.ca/dhw. Pour lire le sommaire du rapport, consultez le www.gov.ns.ca/health/mhs/french.asp.

POUR DIFFUSION :

Le gouvernement provincial est heureux d'accepter le rapport du Comité consultatif de la Stratégie sur la santé mentale publié aujourd'hui (23 avril). Il se servira des recommandations formulées pour élaborer la première Stratégie sur la santé mentale et le traitement des dépendances de la Nouvelle-Écosse.

Le coprésident du comité, le docteur Michael Ungar, souligne que le rapport intitulé « S'unir pour mieux intervenir » est une feuille de route pour l'amélioration des services de santé mentale et de traitement des dépendances de la province.

La stratégie sera publiée plus tard au printemps.

-30-

Personne-ressource :

Kristen Rector
Santé et Mieux-être 902-424-2727 Cellulaire : 902-219-3780