News release

Une évaluation internationale démontre que les jeunes lecteurs s'améliorent

Les élèves de la 4e année en Nouvelle-Écosse sont au premier rang au Canada et continuent de s'améliorer en ce qui a trait aux compétences en lecture.

Un rapport international publié aujourd'hui 11 décembre démontre que les jeunes lecteurs de la province obtiennent d'aussi bons résultats que les autres à l'échelle du pays.

La Nouvelle-Écosse est la seule province à réaliser une amélioration considérable depuis le dernier Programme international de recherche en lecture scolaire en 2006.

« La littératie est l'une des compétences les plus importantes dont nos enfants ont besoin, et ce rapport confirme que nos efforts visant les jeunes lecteurs produisent des résultats », a dit Ramona Jennex, ministre de l'Éducation.

« Il est particulièrement encourageant de voir que nous faisons du progrès en ce qui a trait à aider les jeunes garçons à devenir de bons lecteurs. Toutefois, nous savons qu'il y a toujours des améliorations à faire, et nous continuerons d'investir dans des programmes tels que La réussite en lecture qui aident nos plus jeunes élèves à développer une passion pour la lecture. »

Les garçons néo-écossais ont obtenu un meilleur résultat qu'en 2006. Bien que les filles continuent d'obtenir des résultats supérieurs à ceux des garçons dans presque tous les 45 pays et administrations qui ont participé à l'évaluation, l'écart diminue au Canada, par rapport à d'autres endroits, et les garçons néo-écossais se rattrapent.

Pendant plusieurs années, le gouvernement provincial a offert des ressources et du perfectionnement professionnel aux enseignants afin de leur permettre d'aider les garçons à mieux réussir en lecture.

« Nous reconnaissons que les garçons apprennent différemment, a dit Mamoona Brace, directrice adjointe du Bell Park Academic Centre à Lake Echo, dans la Municipalité régionale d'Halifax. Ils ont besoin de ressources qui leur feront voir la lecture comme faisant partie de la vraie vie plutôt que comme une tâche qu'ils doivent accomplir à l'école. »

En tout, le rapport démontre que seulement six des 45 administrations ont obtenu des résultats supérieurs à ceux de la Nouvelle-Écosse. Les résultats indiquent également qu'un plus grand nombre d'élèves au Canada et en Nouvelle-Écosse disent aimer lire, comparativement à la plupart des autres régions.

Environ 4 400 élèves de la 4e année dans 203 écoles néo-écossaises ont participé à l'évaluation en 2011. Le rapport des résultats provinciaux est disponible au http://plans.ednet.ns.ca.

POUR DIFFUSION :

Les élèves de la 4e année en Nouvelle-Écosse sont au premier rang au Canada et continuent de s'améliorer en ce qui a trait aux compétences en lecture.

Les résultats du Programme international de recherche en lecture scolaire, publiés aujourd'hui (11 décembre), démontrent que les jeunes lecteurs de la province obtiennent d'aussi bons résultats que les autres à l'échelle du pays.

La Nouvelle-Écosse est la seule province à réaliser une amélioration considérable depuis la dernière évaluation en 2006. Les garçons de la province ont également obtenu de meilleurs résultats.

Ramona Jennex, ministre de l'Éducation, souligne que le rapport confirme que les efforts du gouvernement provincial visant les jeunes lecteurs produisent des résultats, mais qu'il y a toujours des améliorations à faire. Le gouvernement continuera d'investir dans des programmes tels que La réussite en lecture qui aident nos plus jeunes élèves à développer une passion pour la lecture.

-30-

Personne-ressource :

Chad Lucas
Ministère de l'Éducation 902-424-8307