News release

La Province accorde la priorité aux jeunes et à l'apprentissage

Que ce soit des élèves de la maternelle qui apprennent à lire ou des élèves de la 12e année qui se préparent à décrocher de bons emplois et à poursuivre leurs études, les enfants et les jeunes de la Nouvelle-Écosse tirent profit d'un plan visant à aider chaque élève à réussir.

Depuis la publication du plan Priorité aux jeunes et à l'apprentissage par la ministre de l'Éducation Ramona Jennex en février, le gouvernement provincial a lancé ou élargi des initiatives telles que les programmes d'aide aux jeunes lecteurs, l'augmentation du temps pour les mathématiques, une nouvelle ressource pour les élèves atteints d'un trouble du spectre de l'autisme et un crédit qui encourage les élèves du deuxième cycle du secondaire à faire preuve de leadership dans leurs communautés.

« Nous avons écouté les familles, les enseignants, les conseils scolaires et les membres de la communauté et nous avons élaboré un plan pour faire les choses différemment. Nous sommes maintenant à l'étape de mise en œuvre, a dit Mme Jennex. Je suis ravie des progrès réalisés cette année, mais je sais qu'il y a encore du travail à faire. »

Le gouvernement en fait davantage pour aider les enfants avant qu'ils commencent à fréquenter l'école. La stratégie sur la petite enfance assurera la coordination du soutien pour les jeunes enfants et leurs familles, alors que tous les enfants atteints d'un trouble du spectre de l'autisme qui ont besoin d'une intervention précoce pourront la recevoir.

En classe, plus de 3 800 élèves de la maternelle et de la 1re année ont participé à la première année du programme « La réussite en lecture ». Le programme sera offert aux élèves de la 2e année à compter de l'automne.

Les enseignants suivent une formation liée au nouveau programme de mathématiques qui accordera aux élèves plus de temps pour bien saisir les plus importants concepts au niveau scolaire approprié. À compter de l'automne, les élèves du cours de Mathématiques 10 auront également deux fois plus de temps pour apprendre les mathématiques en classe.

Dans le cadre de son engagement à appuyer l'enseignement efficace, le gouvernement provincial a embauché 73 enseignants supplémentaires pour maintenir la petite taille des classes de la maternelle à la 3e année. Un groupe de travail formulera des recommandations visant à faire en sorte que la formation des enseignants corresponde davantage aux sujets qu'ils doivent enseigner.

Valerie Payn, présidente de la Chambre de commerce d'Halifax, affirme que le plan Priorité aux jeunes et à l'apprentissage met surtout l'accent sur l'appui aux enseignants et sur la préparation des élèves aux possibilités liées à l'économie néo-écossaise, qui est en pleine croissance.

« La préparation de nos enfants en vue de leur succès à l'école et après leurs études secondaires est un élément essentiel de la création d'une main-d'œuvre qualifiée et d'une province concurrentielle, a dit Mme Payn. Les programmes tels que le programme d'enseignement coopératif, le programme de métiers spécialisés et le crédit de développement personnel comblent l'écart entre l'apprentissage et l'expérience, et ils donnent aux élèves accès à des mentors dans les secteurs des affaires et de l'entrepreneuriat. »

De nouveaux centres de métiers spécialisés annoncés à l'école Cole Harbour et à l'école Forest Heights de Chester Basin permettront aux élèves d'explorer des métiers tels que la construction et les transports. Le programme d'enseignement coopératif, qui donne aux élèves une expérience pratique dans un lieu de travail, est maintenant offert dans 85 des 87 écoles secondaires de la province.

Le nouveau crédit de développement personnel permet aux élèves d'obtenir un crédit pour l'acquisition de compétences en leadership, en langues et en arts par des programmes communautaires tels que les Jeunes entreprises et les Cadets.

Le gouvernement provincial offre davantage d'aide aux élèves et aux familles qui ont besoin de soutien supplémentaire. Les services du programme ÉcolesPlus, tels que le mentorat et les ateliers à l'intention des parents, sont maintenant offerts dans 95 écoles, et le gouvernement provincial a investi 1,4 million de dollars pour permettre à des cliniciens en santé mentale de travailler avec les conseiller en orientation dans toutes les écoles qui offrent le programme ÉcolesPlus.

« Ce nouveau système est tellement important pour notre école et pour notre communauté, a dit Dana Young, présidente du conseil étudiant de l'école New Germany Rural High School, un site du programme ÉcolesPlus. Il sera beaucoup plus facile pour les adolescents de notre école d'accéder aux services de santé mentale. »

Les conseils scolaires continuent de mettre en œuvre le cadre « Well-Beings » pour la santé mentale, qui inclut des programmes, du soutien et de la formation pour les enseignants. Vingt-sept écoles utilisent des approches réparatrices pour aborder les conflits, et un programme panprovincial est en cours d'élaboration.

Le gouvernement provincial a également embauché une coordonnatrice de lutte contre l'intimidation, a présenté des modifications législatives visant à aborder l'intimidation et la cyberintimidation, et a collaboré avec les élèves pour créer une campagne de sensibilisation du public. Un plan d'action provincial sera présenté au début de la nouvelle année.

POUR DIFFUSION :

Que ce soit des élèves de la maternelle qui apprennent à lire ou des élèves de la 12e année qui se préparent à décrocher de bons emplois et à poursuivre leurs études, les enfants et les jeunes de la Nouvelle-Écosse tirent profit d'un plan visant à aider chaque élève à réussir.

Depuis la publication du plan Priorité aux jeunes et à l'apprentissage par la ministre de l'Éducation Ramona Jennex en février, le gouvernement provincial a lancé ou élargi des initiatives telles que les programmes d'aide aux jeunes lecteurs, l'augmentation du temps pour les mathématiques, une nouvelle ressource pour les élèves atteints d'un trouble du spectre de l'autisme et un crédit qui encourage les élèves du deuxième cycle du secondaire à faire preuve de leadership dans leurs communautés.

De nouveaux centres de métiers spécialisés annoncés à l'école Cole Harbour et à l'école Forest Heights de Chester Basin permettront aux élèves d'explorer des métiers tels que la construction et les transports. Le programme d'enseignement coopératif, qui donne aux élèves une expérience pratique dans un lieu de travail, est maintenant offert dans 85 des 87 écoles secondaires de la province.

Le gouvernement provincial offre aussi plus d'aide aux élèves et aux familles qui ont besoin de soutien supplémentaire. Les services du programme ÉcolesPlus, tels que le mentorat et les ateliers à l'intention des parents, sont maintenant offerts dans 95 écoles, et le gouvernement provincial a investi 1,4 million de dollars pour permettre la présence de cliniciens en santé mentale dans les écoles qui offrent le programme ÉcolesPlus.

Mme Jennex souligne que le gouvernement provincial a écouté les familles, les enseignants, les conseils scolaires et les membres de la communauté et a élaboré un plan pour faire les choses différemment. Elle est ravie des progrès réalisés jusqu'à présent, mais elle sait qu'il y a encore du travail à faire.

-30-

Personne-ressource :

Dan Harrison
Ministère de l'Éducation 902-424-8286