News release

Les recherches se poursuivent pour un exploitant de service de traversier avec un accent sur le tourisme

Le gouvernement provincial poursuivra ses efforts visant à trouver une entreprise qualifiée pour exploiter un nouveau service de traversier à Yarmouth, et nommera une équipe de leaders de l'industrie du tourisme, de la communauté et du monde des affaires afin de contribuer à faire du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse une destination encore plus attrayante pour les visiteurs.

Le gouvernement provincial lancera au printemps un processus d'approvisionnement modifié pour trouver un exploitant de services de traversier. Après une évaluation attentive des deux soumissions reçues dans le cadre de la demande de propositions, le comité d'évaluation a déterminé que ni l'une ni l'autre ne répondait aux critères.

« Nous savons qu'il s'agit d'une nouvelle décevante, et je partage cette déception, mais nous n'abandonnons pas le projet du traversier à Yarmouth, a dit Percy Paris, ministre du Développement économique et rural et du Tourisme. Les gens du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, tout comme le gouvernement, veulent avoir un service de traversier viable à Yarmouth. Les Néo-Écossais de la région méritent un service approprié sur lequel ils peuvent compter à long terme. »

Le nouveau processus d'approvisionnement du gouvernement provincial mettra l'accent sur une date de début en 2014, selon les recommandations du comité d'experts nommé par le gouvernement pour déterminer les conditions nécessaires à un service de traversier durable. Les entreprises auront aussi plus de temps pour préparer leur soumission.

« Ce processus accordera plus de temps aux entreprises et offrira plus d'occasions de travailler directement avec les parties intéressées pendant le processus », a dit M. Paris.

Le gouvernement provincial travaillera en étroite collaboration avec le Partenariat international pour un traversier pour la Nouvelle-Écosse afin de promouvoir le processus auprès des entreprises d'exploitation de traversiers.

« Nous sommes ravis d'apprendre que les recherches visant à trouver l'exploitant approprié pour le service de traversier entre Yarmouth et le Maine se poursuivront. Nous avons entendu parler d'entreprises qui sont intéressées mais pour qui le moment n'était pas propice à la présentation d'une soumission, pour différentes raisons, a dit Keith Condon, président du Partenariat international pour un traversier pour la Nouvelle-Écosse. Nous reconnaissons qu'il est urgent d'avoir un exploitant en place, mais nous reconnaissons également l'importance d'obtenir l'exploitant approprié. Nous comptons appuyer les efforts du gouvernement provincial. »

Le gouvernement provincial est prêt à investir une somme de 21 millions de dollars pour l'établissement d'un nouveau service de traversier à Yarmouth si certaines conditions sont respectées. Ces conditions incluent un plan d'affaires solide qui démontre que le service sera durable et rentable dans un délai de sept ans, ainsi que l'appui opportun du gouvernement fédéral.

« J'apprécie les efforts déployés par le gouvernement provincial jusqu'à présent pour trouver un exploitant de traversier, et je suis ravie d'apprendre que les recherches se poursuivront, a dit Pam Mood, maire de Yarmouth. La question demeure urgente, et il est important de rester positif et de se concentrer sur les prochaines étapes. Je compte sur une relation de travail continue avec le gouvernement provincial sur ce dossier. »

Le gouvernement provincial nommera une équipe qui sera chargée de mettre en œuvre les recommandations en matière de tourisme du comité d'experts, tout en contribuant à faire du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse une destination encore plus attrayante pour les visiteurs. Dans son rapport, le comité d'experts souligne que l'amélioration de l'expérience touristique dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse est un élément clé pour la création des conditions nécessaires à un service de traversier viable. De telles conditions contribueront également à attirer un exploitant qualifié pour l'exploitation d'un service de traversier à Yarmouth.

L'équipe sera formée de représentants de l'industrie touristique ainsi que de leaders de la communauté et du monde des affaires. Des renseignements plus détaillés, y compris les noms des membres de l'équipe, seront dévoilés au cours des prochaines semaines.

Le comité d'experts a évalué les études et rencontré des gens et des groupes afin de déterminer les conditions nécessaires pour assurer un service de traversier viable. Dans son rapport intitulé « Re-Establishing a Yarmouth Ferry? An Analysis of the Issues » et publié le 7 septembre, le comité souligne qu'un service de traversier pourrait être viable à long terme s'il :

  • offre une expérience de qualité supérieure aux passagers;
  • est appuyé par une stratégie de marketing très élaborée;
  • peut miser sur une expérience touristique forte dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

Le rapport du comité d'experts peut être consulté à l'adresse www.gov.ns.ca/econ/yarmouth-ferry-study.asp (en anglais seulement).

POUR DIFFUSION :

Le gouvernement provincial poursuivra ses efforts visant à trouver une entreprise qualifiée pour exploiter un nouveau service de traversier à Yarmouth, et nommera une équipe de leaders de l'industrie du tourisme, de la communauté et du monde des affaires afin de contribuer à faire du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse une destination encore plus attrayante pour les visiteurs.

Le gouvernement provincial lancera au printemps un processus d'approvisionnement modifié pour trouver un exploitant de services de traversier.

Après une évaluation attentive des deux soumissions reçues, le comité d'évaluation a déterminé que ni l'une ni l'autre ne répondait aux critères.

Percy Paris, ministre du Développement économique et rural et du Tourisme, souligne qu'il s'agit d'une nouvelle décevante, et qu'il partage cette déception. Il dit toutefois que le gouvernement provincial n'abandonne pas le projet d'un nouveau service de traversier à Yarmouth et que les Néo-Écossais de la région méritent un service approprié sur lequel ils peuvent compter à long terme.

Le gouvernement provincial nommera aussi une équipe chargée de mettre en œuvre les recommandations en matière de tourisme du comité d'experts.

-30-

Personne-ressource :

Kristen Rector
Développement économique et rural et Tourisme 902-424-1728 Cell. : 902-219-3780