News release

Le Plan d’action sur la sécurité dans les pêches tracera une route plus sûre

Les pêcheurs, leurs familles et les collectivités sont invités à contribuer à la formation de l’Alliance pour la sécurité en mer et à l’élaboration du Plan d’action sur la sécurité dans les pêches afin de réduire le nombre de décès et d’améliorer la sécurité dans les pêches.

Une trentaine de membres de l’industrie des pêches ont participé aujourd’hui, 6 mars, à Halifax, à des discussions sur ce qui doit être fait pour améliorer la sécurité dans les pêches en Nouvelle-Écosse.

« L’industrie a certainement fait beaucoup de chemin et il y a eu un changement de mentalité au cours des quelques dernières années concernant la sécurité, souligne Léonard LeBlanc de Chéticamp, un membre de la Gulf Nova Scotia Fishermen's Coalition. Mais il faut en faire encore davantage. Il faut aller un peu plus loin, nous devons être plus proactifs en tant qu’industrie, et c’est là l’essentiel de cette nouvelle démarche. »

L’industrie des pêches injecte chaque année plus d’un milliard de dollars dans l’économie de la province. C’est aussi une des industries les plus dangereuses. En 2013, huit pêcheurs sont morts au travail en Nouvelle-Écosse. Cette semaine, un pêcheur est mort à la suite d’un tragique accident au large de Port Mouton.

« Les pêches sont une industrie fière et dynamique au cœur de notre patrimoine, mais pêcher est aussi un des emplois les plus dangereux dans la province, indique Kelly Regan, ministre du Travail et de l’Éducation postsecondaire. L’industrie a été trop durement touchée par les tragédies et il n’est pas nécessaire que les choses en soient ainsi. Ensemble, nous pouvons aider à améliorer la sécurité à l’échelle de l’industrie. »

La sécurité dans les pêches est un élément essentiel de la Stratégie sur la sécurité en milieu de travail et elle a également été désignée récemment comme élément essentiel de la nouvelle Stratégie sur la pêche commerciale de la Province.

« Le nombre de décès et de blessures dans l’industrie des pêches est inacceptable et il faut remédier à la situation, de dire le ministre des Pêches et de l’Aquaculture, Keith Colwell. Le Plan d'action sur la sécurité dans les pêches apportera une contribution de premier plan au volet de la sécurité et de la formation de la Stratégie sur la pêche commerciale. Nous sommes heureux de contribuer à cette importante initiative. »

« Trop de gens meurent au travail dans le secteur des pêches en Nouvelle-Écosse et nous devons changer cette situation, affirme Stuart MacLean, directeur général de la Commission d’indemnisation des accidentés du travail de la Nouvelle-Écosse. Mais pour qu’un changement réel se produise, c’est l’industrie des pêches qui doit prendre les choses en main. C’est pourquoi nous nous tournons vers les pêcheurs, leurs familles et les collectivités. Nous leur demandons d’aider à mettre en œuvre ce changement. »

Une fois que le Plan d’action sur la sécurité dans les pêches aura été élaboré, les partenaires des gouvernements provincial et fédéral et ceux du secteur se joindront à l’Alliance pour la sécurité en mer pour aider à faire avancer le plan et à mettre en œuvre les recommandations.

Pour en apprendre davantage sur la Stratégie sur la sécurité en milieu de travail, consultez le lien suivant (en anglais seulement) : http://novascotia.ca/lae/documents/WorkplaceSafetyStrategy.pdf .

Pour en savoir davantage sur l’Alliance pour la sécurité en mer et le Plan d’action sur la sécurité dans les pêches, allez au www.safeatseans.ca . Site en anglais seulement.

POUR DIFFUSION :

Les pêcheurs, leurs familles et les collectivités sont invités à contribuer à la formation de l’Alliance pour la sécurité en mer et à l’élaboration du Plan d’action sur la sécurité dans les pêches afin de réduire le nombre de décès et d’améliorer la sécurité dans les pêches.

Une trentaine de membres de l’industrie des pêches se sont réunis aujourd’hui, 6 mars, à Halifax, pour des discussions sur ce qui doit être fait pour améliorer la sécurité dans les pêches en Nouvelle-Écosse.

L’industrie des pêches injecte chaque année plus d’un milliard de dollars dans l’économie de la province. C’est aussi une des industries les plus dangereuses. En 2013, huit pêcheurs sont morts au travail en Nouvelle-Écosse. Cette semaine, un pêcheur est mort à la suite d’un tragique accident au large de Port Mouton.

La sécurité dans les pêches est un élément essentiel de la Stratégie sur la sécurité en milieu de travail et elle a également été désignée récemment comme élément essentiel de la nouvelle Stratégie sur la pêche commerciale de la Province.

-30-

Personnes-ressources :

Chrissy Matheson
Travail et Éducation postsecondaire 902-424-0281 Cellulaire : 902-219-3121
Allison Himmelman
Commission d'indemnisation des

accidentés du travail 902-491-8109 Cellulaire : 902-221-5246