News release

Début de la consultation sur les produits aromatisés

Les Néo-Écossais peuvent maintenant faire connaître leur préférence quant aux arômes qui seront exemptés d'une interdiction dans le cas des produits du tabac aromatisés et du liquide à vapoter aromatisé.

La consultation en ligne a commencé aujourd'hui, 20 janvier, et plus de 490 personnes s'étaient inscrites d'avance pour y participer. Les Néo-Écossais qui veulent participer à la consultation peuvent aller à l'adresse suivante : www.novascotia.ca/dhw/flavouredproductsconsultation .

La consultation en ligne prendra fin le 8 février.

La Province organisera également des groupes de discussion avec des jeunes et des rencontres avec des partenaires du secteur de la santé, les vendeurs de cigarettes électroniques établis en Nouvelle-Écosse et les associations de petites entreprises établies en Nouvelle-Écosse et qui représentent les vendeurs de tabac. Les groupes de discussion et les rencontres seront terminés d'ici la fin de février.

L'interdiction de certains arômes a été proposée dans le cadre du projet de loi 60 qui modifie la loi provinciale sur les produits du tabac. Après avoir reçu les commentaires des Néo-Écossais, le gouvernement a décidé de consulter la population sur les produits aromatisés et de disposer de mesures législatives pour les réglementer au printemps. L'objectif est d'avoir des mesures législatives distinctes qui entreront en vigueur le 31 mai, en même temps que les amendements au projet de loi 60.

POUR DIFFUSION :

À partir d'aujourd'hui, les Néo-Écossais peuvent faire connaître leur préférence quant aux arômes qui seront exemptés d'une interdiction dans le cas des produits du tabac aromatisés et du liquide à vapoter aromatisé.

Plus de 490 personnes s'étaient inscrites d'avance pour répondre au sondage. Les Néo-Écossais qui veulent participer au sondage peuvent aller à l'adresse www.novascotia.ca et cliquer sur Consultation sur les produits aromatisés.

La consultation en ligne prendra fin le 8 février.

La consultation comprendra également des commentaires en ligne, des groupes de discussion et des rencontres. Le gouvernement entend disposer de mesures législatives distinctes qui entreront en vigueur le 31 mai, en même temps que les amendements au projet de loi 60.

-30-

Personne-ressource :

Tony Kiritsis
902-424-0585