News release

Une étudiante d'Acadia hospitalisée se remet de la méningite

Le Dr Robert Strang, administrateur en chef de la santé publique, a confirmé aujourd'hui 11 février qu'une étudiante de l'Université Acadia a été hospitalisée et qu'elle se remet de la méningite à méningocoques.

Il s'agit du deuxième cas de cette maladie à l'Université Acadia. La souche de la maladie n'est pas encore connue. La première patiente est décédée le 1er février. Elle était atteinte de la souche B de la maladie.

« Je comprends l'inquiétude accrue des gens, et nous collaborons avec l'Université Acadia et les responsables de la santé publique de la région pour informer la communauté universitaire, y compris les étudiants, les parents, le personnel et le corps professoral », a dit le Dr Strang.
« Il est inhabituel d'avoir deux cas confirmés dans une même population. S'il s'agit de la souche B, nous entamerons un programme de vaccination ciblé dès la semaine prochaine. »

Le cas le plus récent est celui d'une étudiante qui vit seule à l'extérieur du campus, et elle n'a pas eu de contact direct avec quiconque qui pourrait être à risque élevé de contracter la maladie. Elle n'a pas eu de contact direct avec la première étudiante qui a contracté la méningite.

Les tests en laboratoire ont permis de confirmer mardi soir qu'il s'agit de la méningite à méningocoques. La confirmation de la souche pourrait prendre quelques jours. Le personnel de la santé publique est déjà sur place afin d'aider l'université à se préparer à offrir un programme de vaccination, au besoin, et d'appuyer le personnel des services de santé aux étudiants.

« Il est important de ne pas oublier que même avec ce diagnostic récent, le risque de contracter la maladie demeure faible dans le grand public, a dit le Dr Strang. Il n'est pas nécessaire d'annuler des cours ou de restreindre les déplacements des étudiants et du personnel d'Acadia. Des précautions de base peuvent contribuer à prévenir la transmission de la maladie. »

Ces précautions de base incluent :

  • éviter de partager des boissons, des bouteilles d'eau, des ustensiles, du baume pour les lèvres ou une brosse à dents;
  • réduire le contact direct avec les sécrétions du nez et de la bouche;
  • se laver les mains ou se servir d'un désinfectant à base d'alcool s'il est impossible de se laver les mains.

Toute personne qui présente des symptômes graves doit se rendre au service d'urgence le plus près ou composer le 911. En cas de doute, composez le 811 pour obtenir des conseils. Les symptômes de la méningite sont :

  • une fièvre;
  • des maux de tête;
  • un changement dans le niveau de vivacité ou de l'état mental;
  • des raideurs au cou;
  • des plaques d'urticaire;
  • des nausées;
  • des vomissements;
  • une sensibilité accrue à la lumière.

Des renseignements supplémentaires se trouvent au http://novascotia.ca/dhw.

POUR DIFFUSION :

Le docteur Robert Strang, administrateur en chef de la santé publique, a confirmé aujourd'hui (11 février) qu'une étudiante de l'Université Acadia a été hospitalisée et qu'elle se remet de la méningite à méningocoques.

Il s'agit du deuxième cas de cette maladie à l'Université Acadia. La souche de la maladie n'est pas encore connue.

Le docteur Strang souligne qu'il comprend l'inquiétude accrue des gens, et qu'il collabore avec l'Université Acadia et les responsables de la santé publique de la région pour informer la communauté universitaire, y compris les étudiants, les parents, le personnel et le corps professoral.

Il affirme qu'il est inhabituel d'avoir deux cas confirmés dans une même population, et que s'il s'agit de la souche B comme dans le premier cas, un programme de vaccination ciblé débutera dès la semaine prochaine.

Toute personne qui présente des symptômes graves doit se rendre au service d'urgence le plus près ou composer le 911. En cas de doute, composez le 811 pour obtenir des conseils. Des renseignements supplémentaires sont disponibles sur le site Web du ministère de la Santé et du Mieux-être.

-30-

Personne-ressource :

Tony Kiritsis
902-424-0585