News release

Vaccins contre la méningite B à l'Université Acadia

Le Dr Robert Strang, administrateur en chef de la santé publique, a confirmé aujourd'hui 13 février que le deuxième cas de méningite à méningocoques à l'Université Acadia était également de la souche B, et qu'un programme de vaccination sur le campus débutera dès le mercredi 18 février.

« Deux cas de la même souche de la méningite à méningocoques au même endroit, par exemple un campus universitaire, constituent une épidémie en établissement », a dit le Dr Strang.
« Le risque demeure quand même faible puisque cette maladie n'est pas aussi facilement transmissible que le rhume ou la grippe. Des précautions de base et le programme de vaccination des étudiants sont la meilleure façon d'assurer la bonne santé de tous. »

Les Services de la santé publique organiseront des cliniques de vaccination pour la première dose du vaccin à l'édifice Fountain Commons, de midi à 16 h, les 18 et 19 février, et de midi à 20 h, du 23 au 25 février. D'autres cliniques auront lieu avant la fin du semestre pour l'administration de la deuxième dose du vaccin.

Le vaccin est offert à tous les étudiants, ainsi qu'aux membres du corps professoral et du personnel qui sont atteints de certaines maladies rares.

Le laboratoire provincial a confirmé que le deuxième cas à l'Université Acadia était bien un cas de méningite à méningocoques mardi soir, et le Laboratoire national de microbiologie a confirmé la souche tard jeudi.

Le personnel de la santé publique est déjà sur place et collabore avec l'université pour mettre en œuvre le programme de vaccination et pour appuyer le personnel des services de santé aux étudiants. Les cours se poursuivent et les Services de la santé publique ne recommandent aucune restriction des déplacements des étudiants et du personnel de l'Université Acadia, ni des visiteurs du campus.

Des précautions de base peuvent contribuer à prévenir la transmission de la maladie, notamment :

  • éviter de partager des boissons, des bouteilles d'eau, des ustensiles, du baume pour les lèvres ou une brosse à dents;
  • réduire le contact direct avec les sécrétions du nez et de la bouche;
  • se laver les mains ou se servir d'un désinfectant à base d'alcool s'il est impossible de se laver les mains.

Toute personne qui présente des symptômes graves doit se rendre au service d'urgence le plus près ou composer le 911. En cas de doute, composez le 811 pour obtenir des conseils. Les symptômes de la méningite sont :

  • une fièvre;
  • des maux de tête;
  • un changement dans le niveau de vivacité ou de l'état mental;
  • des raideurs au cou;
  • des plaques d'urticaire;
  • des nausées;
  • des vomissements;
  • une sensibilité accrue à la lumière.

Des renseignements supplémentaires se trouvent au http://novascotia.ca/dhw/CDPC/meningitis-fr.asp.

POUR DIFFUSION :

Le docteur Robert Strang, administrateur en chef de la santé publique, a confirmé aujourd'hui (13 février) que le deuxième cas de méningite à méningocoques à l'Université Acadia était également de la souche B, et qu'un programme de vaccination ciblé débutera dès mercredi (18 février).

Il affirme que deux cas de la même souche de la méningite à méningocoques au même endroit, par exemple un campus universitaire, constituent une épidémie en établissement.

Il dit toutefois que le risque demeure quand même faible puisque cette maladie n'est pas aussi facilement transmissible que le rhume ou la grippe. Des précautions de base et le programme de vaccination des étudiants sont la meilleure façon d'assurer la bonne santé de tous.

Les Services de la santé publique organiseront des cliniques de vaccination dans l'édifice Fountain Commons, de midi à 16 heures mercredi et jeudi (18 et 19 février), et de midi à 20 heures vendredi, du 23 au 25 février. Une autre série de cliniques aura lieu avant la fin du semestre pour l'administration de la deuxième dose du vaccin.

Le vaccin est offert à tous les étudiants, ainsi qu'aux membres du corps professoral et du personnel qui sont atteints de certaines maladies rares.

Toute personne qui présente des symptômes graves doit se rendre au service d'urgence le plus près ou composer le 911. En cas de doute, composez le 811 pour obtenir des conseils. Des renseignements supplémentaires sont disponibles sur le site Web du ministère de la Santé et du Mieux-être.

-30-

Personne-ressource :

Tina Thibeau
902-483-6104