News release

Un nouveau plan pour améliorer la sécurité des pêches

Les pêcheurs, l’industrie et le gouvernement ont rendu public aujourd’hui, 4 juin, à Eastern Passage, un plan pour accroître la sécurité dans l’industrie de la pêche commerciale en Nouvelle-Écosse.

Objectif : Sécurité des pêches est un plan préparé par et pour l’industrie de la pêche en Nouvelle-Écosse. Élaboré par l’Alliance pour la sécurité en mer – un groupe réunissant des pêcheurs, des proches, l’industrie, des organismes chargés de la sécurité, des chefs de file communautaires et le gouvernement –, le plan renferme plusieurs recommandations formulées en vue d’aider à améliorer la sécurité.

Au nombre des recommandations, notons l’élaboration d’une trousse de santé et de sécurité, l’accroissement de l’information et de la sensibilisation concernant les exigences de sécurité, une meilleure formation et des exercices de sécurité plus fréquents.

« Nous devons faire quelque chose pour que l’industrie soit plus sécuritaire, de dire Dale Richardson, pêcheur d’espadon et de homard de Sable River dans le comté de Shelburne et représentant de l’industrie au sein de l’Alliance pour la sécurité en mer. Nous n’allons pas régler tous les problèmes du jour au lendemain mais, en parvenant à réunir tout le monde – industrie, Commission des accidents du travail, gouvernement, Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse et Bureau de la sécurité des transports –, nous faisons de très grands pas en avant. »

La Fisheries Safety Association of Nova Scotia et le Nova Scotia Fisheries Sector Council mèneront les efforts pour la mise en œuvre des 33 recommandations.

Objectif : Sécurité des pêches aidera à développer et à élargir le travail que nous avons entrepris en 2012 avec la Commission des accidents du travail, indique Lisa Fitzgerald, directrice générale du conseil du secteur des pêches de la Nouvelle-Écosse. Le rapport fournit une feuille de route pour améliorer la sécurité dans une industrie qui revêt une grande importance pour tellement de gens. »

« Il faut du temps pour vraiment changer une culture, ajoute Noël Després, président de l’association pour la sécurité dans les pêches. Même si nous savons que certaines choses seront faciles à mettre en œuvre assez rapidement, il y en a d’autres qui sont complexes et qui prendront plus de temps. La bonne nouvelle est que nous commençons déjà à faire du progrès, alors nous sommes vraiment partis du bon pied. »

Les faits saillants du plan sont une meilleure connaissance des pratiques et des règlements, plus de formation et d’information en matière de sécurité, et un examen des politiques et des méthodes concernant des choses comme les prévisions météorologiques et la gestion des pêches.

« Les pêcheurs ont pris l’initiative d’améliorer la sécurité à l’échelle de l’industrie. Je les félicite pour leur engagement continu, indique Keith Colwell, ministre des Pêches et de l’Aquaculture. Leur leadership dans le cadre du plan illustre leurs efforts continus en vue de rendre notre industrie des pêches la plus sécuritaire possible. »
« Je crois que nous devrions tous être fiers de ce plan et de ce qu’il signifie pour l’avenir des pêches en Nouvelle-Écosse, ajoute Stuart MacLean, directeur général de la Commission des accidents du travail de la Nouvelle-Écosse. Nous sommes tous acquis à ce travail. Nous avons bâti une base solide qui permettra de faire en sorte que les recommandations seront mises en œuvre. Le plan n’est que le point de départ. »

La sécurité dans les pêches est un élément essentiel de la Stratégie sur la sécurité en milieu de travail et de la Stratégie sur la pêche commerciale de la Province.

Depuis 2007, 35 personnes travaillant dans le domaine de la pêche commerciale sont décédées. Huit décès ont été enregistrés uniquement en 2013, et trois autres pêcheurs sont décédés au travail en 2014. Jusqu’à maintenant en 2015, deux personnes sont mortes dans des incidents liés à la pêche.

Pour un exemplaire du rapport Objectif : Sécurité des pêches, consultez l’adresse www.safeatseans.ca.

POUR DIFFUSION :

Les pêcheurs, l’industrie et le gouvernement ont rendu public aujourd’hui (4 juin), à Eastern Passage, un plan pour accroître la sécurité dans l’industrie de la pêche commerciale en Nouvelle-Écosse.

Le plan a été élaboré par l'Alliance pour la sécurité en mer – un groupe réunissant des pêcheurs, des proches, l'industrie, des organismes chargés de la sécurité, des chefs de file communautaires et le gouvernement – afin d'aider à améliorer la sécurité dans l’industrie.

Au nombre des recommandations, notons l’élaboration d’une trousse de santé et de sécurité, l’accroissement de l’information et de la sensibilisation concernant les exigences de sécurité, une meilleure formation et des exercices de sécurité plus fréquents.

Selon le ministre des Pêches et de l’Aquaculture, Keith Colwell, le leadership des pêcheurs et de l’industrie dans le cadre du plan illustre les efforts continus de ces derniers en vue de rendre notre industrie des pêches la plus sécuritaire possible.

La sécurité dans les pêches est un élément essentiel de la Stratégie sur la sécurité en milieu de travail et de la Stratégie sur la pêche commerciale de la Province.

Pour un exemplaire du rapport Objectif : Sécurité des pêches, allez au www.safeatseans.ca.

-30-

Personnes-ressources :

Chrissy Matheson
Travail et Éducation postsecondaire Cellulaire : 902-219-3121
Allison Himmelman
Commission des accidents du travail de la Nouvelle-Écosse Cellulaire : 902-221-5246