La ministre annonce que la programmation informatique est une priorité

Education and Early Childhood Development

October 21, 2015 10:51 AM

Plus de 600 élèves de la Nouvelle-Écosse participant à la Journée de l'éducation au congrès « Big Data for Productivity » à Halifax ont entendu que la programmation informatique est une priorité pour le gouvernement provincial, et qu'elle sera offerte en classe plus tôt que prévu.

Un engagement du Plan d'action en matière d'éducation visant à présenter la programmation informatique à tous les enfants a été mis en œuvre cette année dans les classes de la maternelle à la 3e année, dans le cadre du programme d'études révisé. Les élèves apprendront donc les bases de l'utilisation d'un ordinateur de façon sécuritaire et de la résolution de problèmes.

« La programmation informatique mise sur les compétences de base du programme de mathématiques, et nous allons travailler en étroite collaboration avec nos enseignants alors que le programme sera mis en œuvre dans les classes au cours des prochaines années », souligne Karen Casey, ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance.

« Prendre des mesures pour moderniser le système d'éducation est un élément clé du plan d'action et est essentiel au succès des élèves, affirme Mme Casey. La participation à la Journée de l'éducation est une excellente occasion de mettre en évidence les mesures que nous prenons pour offrir aux élèves les bases de la programmation informatique, de la technologie et de la conception. »

La programmation informatique, une initiative du Plan d'action en matière d'éducation de la Nouvelle-Écosse, est une compétence essentielle qui fait la promotion de la résolution de problèmes, du travail d'équipe, de la pensée critique et de l'innovation. Il est important que les élèves acquièrent ces compétences puisqu'elles sont directement liées à de nombreux secteurs de croissance en Nouvelle-Écosse, notamment l'informatique, la marine, la fabrication, les communications et bien d'autres.

« En améliorant leurs compétences dans ce domaine, nos élèves seront mieux préparés à connaître du succès dans leur vie et à contribuer à la prospérité de notre province », selon Mme Casey.

En collaboration avec les Labos créatifs, des espaces de création (Makerspaces) sont offerts pour favoriser la collaboration en matière de programmation informatique et de robotique, et pour permettre aux élèves de découvrir l'entrepreneuriat. Les conseils scolaires ont été invités à envoyer des équipes d'élèves de la 4e à la 8e année aux olympiades STEAM (sciences, technologie, ingénierie, arts et mathématiques).

L'année dernière, plus de 60 000 élèves ont participé à l'événement mondial « Une heure de code », une introduction à l'informatique visant à démystifier la programmation informatique en enseignant les bases du domaine aux élèves.

« À titre d'éducateurs, nous devons modifier nos façons de penser et nos pratiques pour inciter et mobiliser les élèves d'aujourd'hui, affirme Andrea Fader, enseignante à l'école Sir Charles Tupper, à Halifax. L'enseignement de la programmation informatique en classe est un outil important qui permet aux élèves de renforcer leurs compétences en mathématiques et en résolution de problèmes, et surtout d'acquérir les compétences qui sont essentielles au 21e siècle. »

L'amélioration des compétences en mathématiques, en lecture et en écriture à tous les niveaux, ce qui inclut la programmation informatique, est prévue dans le plan d'action du gouvernement qui met l'accent sur des changements fondamentaux visant à renouveler, à réorienter et à rebâtir le système d'éducation pour la première fois en toute une génération. Le plan d'action peut être consulté au http://www.ednet.ns.ca.

La Journée de l'éducation est un partenariat entre le ministère de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, le Nova Scotia Community College, le ministère du Travail et de l'Éducation postsecondaire, les Labos créatifs et le Centre de développement et d'éducation en entrepreneuriat.


POUR DIFFUSION :

     Plus de 600 élèves de la Nouvelle-Écosse participant à la Journée de l'éducation au congrès « Big Data for Productivity » à Halifax ont entendu que la programmation informatique est une priorité pour le gouvernement provincial, et qu'elle sera offerte en classe plus tôt que prévu.

     La programmation informatique, une initiative du Plan d'action en matière d'éducation de la Nouvelle-Écosse, est une compétence essentielle qui fait la promotion de la résolution de problèmes, du travail d'équipe, de la pensée critique et de l'innovation.

     Karen Casey, ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, affirme que la programmation informatique mise sur les compétences de base du programme de mathématiques, et que le ministère travaillera en étroite collaboration avec les enseignants alors que le programme sera mis en œuvre dans les classes au cours des prochaines années.

     Une introduction à la programmation informatique a débuté cette année dans les classes de la maternelle à la 3e année, dans le cadre du programme d'études révisé. Ce programme permet aux élèves d'apprendre à utiliser un ordinateur en toute sécurité et à mettre l'accent sur la résolution de problèmes.

La programmation informatique est fondamentale dans notre vie quotidienne puisque la technologie nous entoure, qu'il s'agisse de nos appareils électro-ménagers, de nos téléphones ou de nos véhicules. Il s'agit également d'une compétence essentielle aux secteurs de croissance.

-30-

Personne-ressource : Michelle L. Lucas
                     902-424-8307
                     Cell. : 902-222-1784
                     Michelle.L.Lucas@novascotia.ca