News release

Le Programme de tribunal d'instruction de causes de violence familiale maintenant offert à Halifax

Un nouveau programme de tribunal spécial à Halifax contribuera à instaurer de meilleurs rapports et aidera à protéger les victimes de violence familiale et leur famille contre d’autres actes de violence.

Le deuxième programme de tribunal d'instruction de causes de violence familiale a été inauguré officiellement aujourd’hui 28 février à la Cour provinciale sur Spring Garden Road.

La juge Amy Sakalauskas de la Cour provinciale présidera ce tribunal qui siégera une journée par semaine. Les premières causes seront entendues la semaine prochaine.

Le premier Programme de tribunal d'instruction de causes de violence familiale de la Nouvelle-Écosse a été lancé en 2012 à Sydney. Il traite environ 300 causes par année. Ces deux tribunaux proposent une intervention précoce au moyen de programmes destinés aux personnes qui commettent des actes de violence, afin de les aider à changer leur comportement et à cesser de commettre des actes de violence.

« La violence familiale touche beaucoup trop de vies et nous savons que les femmes et leurs enfants en sont les principales victimes, de dire Kelly Regan, ministre responsable du Conseil consultatif sur la condition féminine, au nom du ministre de la Justice, Mark Furey. Le programme de tribunal visera surtout à soutenir dès le départ les victimes de violence familiale.

« En misant sur les leçons retenues du programme à Sydney et en étendant le programme à la Municipalité régionale d'Halifax, nous pouvons ainsi intervenir plus tôt et accroître la sûreté de notre collectivité. »

Ces programmes sont un nouveau moyen de remédier à la violence entre partenaires intimes. Contrairement à un tribunal traditionnel, axé sur la confrontation, le tribunal d'instruction de causes de violence familiale repose davantage sur une approche thérapeutique; il fait appel à une intervention communautaire coordonnée qui met les membres de la famille en contact avec les services et les soutiens offerts là où ils vivent.

La personne accusée d’actes de violence doit aussi assumer la responsabilité de ses actes et s’engager à participer.

« Une grande partie du programme consiste à surveiller les progrès des contrevenants et à soutenir ces personnes, de même que les progrès de la victime et de ses proches, et ce, jusqu’au rétablissement de la situation, indique la juge en chef de la Cour provinciale et du Tribunal de la famille, Pamela Williams.

« Nous comptons sur les organismes qui œuvrent dans la collectivité pour le soutien continu nécessaire, ce qui fait qu’il était si important que ces groupes travaillent avec nous dès le début quand nous avons élaboré le programme. Il s’agit réellement d’une approche collaborative et globale pour remédier à la violence familiale. »

Plus de 50 représentants issus de 25 organismes communautaires et de divers ministères gouvernementaux ont contribué à la planification et à l’élaboration de programmes et de mesures de soutien pour les familles qui utiliseront le tribunal.

« Nous sommes ravis de voir que le tribunal pour l'instruction de causes de violence familiale de la Nouvelle-Écosse devient réalité dans la région d’Halifax, souligne Heather Byrne, directrice générale d’Alice Housing. Nous avons hâte de voir comment ce programme aidera à assurer la sécurité des clients d’Alice Housing et des autres victimes de violence familiale et à permettre que leur voix soit entendue. »
« Ce nouveau tribunal illustre très bien comment la collectivité, le gouvernement et le système judiciaire ont uni leurs efforts pour vraiment changer les choses, de dire Wendy Keen, directrice générale de New Start Counselling. Le processus de travail a réellement été honnête et ouvert, et il est axé sur la création d’une intervention respectueuse, juste et attentionnée à l’égard des personnes victimes de violence familiale. »

Pour de plus amples renseignements sur le tribunal (en anglais seulement) : http://www.courts.ns.ca/Provincial_Court/NSPC_domestic_violence_court.htm

POUR DIFFUSION :

Un nouveau tribunal spécial qui accroîtra la sécurité des personnes victimes de violence familiale et celle de leur famille a officiellement ouvert ses portes aujourd’hui (28 février) à Halifax.

Il s’agit du deuxième Programme de tribunal d'instruction de causes de violence familiale de la province. Le premier a été lancé à Sydney en 2012. Il traite environ 300 causes par année. Ces deux tribunaux proposent une intervention précoce au moyen de programmes destinés aux personnes qui commettent des actes de violence, afin de les aider à changer leur comportement et à cesser de commettre des actes de violence.

Plus de 50 représentants issus de 25 organismes communautaires et de divers ministères gouvernementaux ont contribué à la planification et à l’élaboration de programmes et de mesures de soutien pour les familles qui utiliseront le tribunal.

-30-

Personne-ressource :

Sarah Gillis
902-424-3313 Cellulaire : 902-266-8558