News release

Nouvelles lignes directrices pour le manganèse dans l'eau potable

On encourage les gens qui ont un puits privé en Nouvelle-Écosse à faire analyser leur eau potable afin de vérifier qu'elle est conforme aux nouvelles lignes directrices nationales pour la concentration acceptable de manganèse.

Pour la première fois, Santé Canada a établi des lignes directrices selon les effets du manganèse sur la santé. La concentration maximale acceptable est de 0,120 milligramme par litre.

« Les recherches actuelles démontrent que la consommation de manganèse dans l'eau potable à un niveau supérieur à la concentration acceptable pendant une période prolongée peut avoir des effets nocifs sur le développement neurologique des enfants, ainsi que sur la mémoire, l'attention et le mouvement chez les adultes, souligne le Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef.

La meilleure façon de vous protéger et de protéger votre famille contre l'exposition aux bactéries et aux contaminants chimiques est de faire analyser votre eau régulièrement et de la traiter, au besoin. »

En Nouvelle-Écosse, l'eau consommée par plus de 40 % des ménages provient de puits privés. L'eau de puits doit être analysée deux fois par année pour les bactéries, et tous les deux ans pour les contaminants chimiques. Les personnes qui obtiennent leur eau d'un lac ou d'une rivière doivent toujours la filtrer et la désinfecter, et l'analyser deux fois par année pour les bactéries et tous les ans pour les contaminants chimiques.

Si la concentration de manganèse dépasse la concentration maximale acceptable dans l'eau potable, l'eau doit être traitée avant d'être consommée. Différents systèmes de traitement sont offerts.

Les services d'approvisionnement d'eau potable municipaux et publics enregistrés sont tenus par la loi de respecter les lignes directrices nationales.

Des renseignements supplémentaires se trouvent au http://novascotia.ca/well-water-testing/fr .

POUR DIFFUSION :

On encourage les gens qui ont un puits privé en Nouvelle- Écosse de faire analyser leur eau potable afin de vérifier qu'elle est conforme aux nouvelles lignes directrices nationales pour la concentration acceptable de manganèse.

Pour la première fois, Santé Canada a établi des lignes directrices selon les effets du manganèse sur la santé. La concentration maximale acceptable est de 0,120 milligramme par litre.

Le Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef, souligne que la meilleure façon de vous protéger et de protéger votre famille est de faire analyser votre eau régulièrement et de la traiter, au besoin.

Des renseignements supplémentaires se trouvent au novascotia.ca/well-water-testing/fr.

-30-

Personnes-ressources :

Lisa Jarrett
Environnement 902-478-9954
Barbara MacLean
Santé et Mieux-être 902-237-3512 Email: