News release

Experts choisis pour l'évaluation de l'inclusion scolaire

AVIS AUX CHEFS DES NOUVELLES : Zach Churchill, ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, répondra aux questions des médias, aujourd'hui 15 mars, à 12 h 30. Le ministre sera accompagné des évaluateurs, Jessica Whitley et Andy Hargreaves. Les médias peuvent se rendre au ministère de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, situé au 2021, rue Brunswick, à Halifax.


Deux professeurs de l'Université d'Ottawa dirigeront une évaluation de la mise en oeuvre de l'inclusion scolaire en Nouvelle-Écosse. Leur objectif est de mieux comprendre ce qui fonctionne bien et ce qui pourrait être ajusté pour mieux répondre aux besoins des élèves.

En mai 2019, le gouvernement a annoncé la deuxième série de changements à l'inclusion scolaire de son plan quinquennal. En 2018-2019, 191 postes ont été ajoutés dans les écoles. Cette année, le total des nouveaux postes ajoutés en inclusion scolaire se chiffre à 364.

« Nous nous engageons à améliorer l'inclusion scolaire en Nouvelle-Écosse, et nous voulons nous assurer que nos investissements et nos améliorations apportent des changements positifs pour les élèves, souligne Zach Churchill, ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance.

L'évaluation de la mise en oeuvre des changements à l'inclusion scolaire dans notre province était une recommandation présentée dans le rapport de la Commission sur l'inclusion scolaire intitulé 'Les élèves en premier'. C'est le moment idéal pour cette évaluation, alors que nous en sommes à la deuxième année de cette mise en oeuvre sur cinq ans. »

Jessica Whitley, professeure agrégée en inclusion scolaire, en partenariat avec le professeur invité Andy Hargreaves, qui est aussi professeur de recherche à l'école Lynch School of Education au Boston College, dirigera l'élaboration et la mise en oeuvre de l'évaluation.

« C'est un honneur pour nous de contribuer à l'élaboration d'une stratégie inspirante et efficace en inclusion scolaire qui permettra aux jeunes de la province d'avoir le meilleur départ dans la vie, affirme Mme Whitley. Nous offrons une expérience et des compétences combinées à titre de chercheurs et d'éducateurs en inclusion scolaire et en changement éducationnel auprès de gouvernements, de collectivités et d'associations professionnelles à l'échelle du Canada et du monde entier. »

Mme Whitley a des antécédents en psychologie de l'enseignement et en éducation spéciale, ainsi qu'une vaste expérience de travail avec des élèves, des enseignants et des familles ayant des besoins variés. Elle a une expérience particulière dans l'élaboration et l'analyse d'évaluations complexes.

« Nous avons passé une grande partie de nos carrières à élaborer des stratégies efficaces qui abordent, pour tous les jeunes, les possibilités de réussir et le sentiment d'appartenance à l'école, peu importe leurs circonstances, ajoute M. Hargreaves. Nous sommes ravis d'avoir cette occasion unique de collaborer avec les éducateurs de la Nouvelle-Écosse afin de recueillir et d'utiliser les données pour apporter des changements positifs au profit de tous les élèves, et pour aider la province à devenir un chef de file en matière d'inclusion scolaire à l'échelle mondiale. »

M. Hargreaves est un leader de renommée mondiale en politique éducative, et il a une vaste expérience de travail en matière d'inclusion et de diversité. Il est cofondateur du International Center for Educational Change, et il a été conseiller en éducation au premier ministre de l'Écosse de 2016 à 2018 ainsi que conseiller en éducation au premier ministre de l'Ontario.

Le contrat de trois ans avec l'équipe de l'Université d'Ottawa coûtera 457 908 $, et les évaluateurs entameront leur travail immédiatement.

Les évaluateurs travailleront avec le personnel du ministère de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, les centres régionaux pour l'éducation et le Conseil scolaire acadien provincial, et il consultera les enseignants, le personnel responsable de l'inclusion scolaire, les familles et les élèves. Pour obtenir plus d'information sur les investissements et les changements à l'inclusion scolaire en Nouvelle-Écosse, consultez le ednet.ns.ca/fr/inclusiveeducation.

POUR DIFFUSION :

Deux professeurs de l'Université d'Ottawa dirigeront une évaluation de la mise en oeuvre de l'inclusion scolaire en Nouvelle-Écosse.

Leur objectif est de mieux comprendre ce qui fonctionne bien et ce qui pourrait être ajusté pour mieux répondre aux besoins des élèves.

Zach Churchill, ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, affirme que le gouvernement veut s'assurer que les investissements et les améliorations apportent des changements positifs pour les élèves.

Le contrat de trois ans avec l'équipe de l'Université d'Ottawa coûtera près de 458 mille dollars, et les évaluateurs entameront leur travail immédiatement.

Jessica Whitley, professeure agrégée en inclusion scolaire, en partenariat avec le professeur invité Andy Hargreaves, qui est aussi professeur de recherche à l'école Lynch School of Education au Boston College, dirigera l'élaboration et la mise en oeuvre de l'évaluation.

-30-

Personne-ressource :

Chrissy Matheson
902-471-2444