News release

Guide en langage clair sur les poursuites judiciaires dans les cas d'agression sexuelle

Un Guide à l'intention des victimes d'agression sexuelle sur les poursuites judiciaires, récemment publié par le Service des poursuites publiques de la Nouvelle-Écosse, offre aux victimes d'agression sexuelle des renseignements en langage clair au sujet des poursuites judiciaires en cas d'agression sexuelle.

« Il s'agit d'une ressource unique qui présente aux victimes les multiples étapes d'une poursuite judiciaire en cas d'agression sexuelle, qui peut être différente d'une poursuite judiciaire en cas d'autres infractions, explique Denise Smith, directrice adjointe du Service des poursuites publiques. Le guide présente chaque étape du processus, ce à quoi la victime d'agression sexuelle peut s'attendre, ainsi que des renseignements importants sur les droits de la victime et le soutien offert. »

Le processus de poursuite judiciaire peut être intimidant pour une victime, peu importe l'acte criminel, mais il l'est particulièrement pour une victime d'agression sexuelle qui a déjà subi un traumatisme profondément personnel. Dans les cas où une victime n'a pas encore décidé si elle va signaler l'agression sexuelle à la police, ces renseignements peuvent l'aider à prendre sa décision.

« Nous voulions que la ressource soit le plus efficace possible et qu'elle atteigne son public cible. Avec l'aide du financement offert par le gouvernement fédéral, nous avons embauché une firme de recherche pour effectuer nos essais auprès de groupes cibles, poursuit Mme Smith. Nous avons écouté très attentivement les commentaires reçus et nous avons élaboré ce produit final. »

« Nous sommes d'avis qu'il s'agit d'un guide unique et d'une première au Canada puisque le contenu a été créé selon les résultats de consultations auprès de groupes cibles formés de victimes d'agression sexuelle. »

Des séances de groupes de discussion d'une durée de deux heures ont eu lieu à Halifax, Sydney et Wolfville. Cinq groupes ont été animés en personne et un groupe a été animé en ligne. Les membres de quatre des groupes ont été recrutés auprès du grand public et incluaient des femmes de 18 à plus de 35 ans. Un groupe était formé d'intervenants qui offrent des services directs aux victimes, et le dernier groupe était formé de personnes qui ont subi un acte de violence sexuelle.

Tous les groupes ont reçu une ébauche de la ressource et ont fourni des commentaires éclairés sur le langage, le contenu et la conception. Le Service des poursuites publiques a intégré toutes les suggestions pour créer un nouveau produit, qui a ensuite été présenté aux groupes d'intervenants et de victimes pour confirmer que le guide répondait bien à tous les besoins.

Voici les réactions de quelques-unes des victimes à l'égard du guide :

  • « C'est très clair, concis et direct, et c'est ce dont on a besoin dans ces moments. »
  • « C'est un guide à l'intention des victimes et il est très axé sur les victimes. »
  • « Cette ressource rend le processus beaucoup moins effrayant, et il élimine l'inconnu. C'est ce dont nous avons besoin. »
  • « Convivial du point de vue visuel, et facile à comprendre. »

La nouvelle ressource peut être consultée en anglais, en français et en arabe au https://novascotia.ca/pps/Survivor-Guide.asp .

POUR DIFFUSION :

Un nouveau guide offre aux victimes d'agression sexuelle des renseignements en langage clair au sujet des poursuites judiciaires en cas d'agression sexuelle.

La ressource, publiée par le Service des poursuites publiques, s'intitule « Guide à l'intention des victimes d'agression sexuelle sur les poursuites judiciaires ».

Denise Smith, directrice adjointe du Service des poursuites publiques, affirme qu'il s'agit d'une ressource unique qui présente aux victimes les multiples étapes d'une poursuite judiciaire en cas d'agression sexuelle, qui peut être différente d'une poursuite judiciaire en cas d'autres infractions. Elle explique que le guide présente chaque étape du processus, ce à quoi la victime d'agression sexuelle peut s'attendre, ainsi que des renseignements importants sur les droits de la victime et le soutien offert.

Mme Smith affirme que dans les cas où une victime n'a pas encore décidé si elle va signaler l'agression sexuelle à la police, ces renseignements peuvent l'aider à prendre sa décision.

La ressource a fait l'objet de groupes de discussions formés de personnes ayant subi un acte de violence sexuelle et de personnes qui travaillent avec les victimes.

Elle peut être consultée en anglais, en français et en arabe sur le site Web du Service des poursuites publiques.

-30-

Personne-ressource :

Chris Hansen
902-424-2225 Cell. : 902-430-5529