News release

Protocole d'entente entre la Province et les universités

Le gouvernement et les universités de la Nouvelle-Écosse, dans le cadre d’un protocole d’entente de cinq ans que les deux parties viennent de signer, continueront de travailler ensemble afin d’offrir une éducation accessible et de grande qualité.

Tout au long de la préparation du protocole, le gouvernement s’est entretenu longuement avec les universités, d’autres ministères et des étudiants.

« Nos universités assurent chaque année un enseignement de grande qualité à des milliers d’étudiants, indique le ministre du Travail et de l’Éducation postsecondaire, Labi Kousoulis. Cette entente fera progresser les priorités clés qui contribuent à la réussite des élèves et permettra à ces établissements de continuer à être un pilier essentiel de l'économie de notre province. »

L’entente continuera dans la foulée des progrès réalisés en matière de prévention de la violence sexuelle sur les campus universitaires, priorité figurant pour la première fois dans l’entente de 2015-2019. Les universités se sont engagées à revoir leur politique individuelle en la matière tous les trois ans.

L’augmentation annuelle des frais de scolarité des étudiants néo-écossais inscrits aux programmes de premier cycle est plafonnée à 3 p. 100.

Les parties ont convenu de présenter de nouvelles idées pour soutenir l’expérience des étudiants, et ce, en accordant une attention particulière à une consultation volontaire et significative auprès des étudiants et des représentants élus des étudiants. Les universités se sont engagées à mettre en œuvre un cadre de consultation des étudiants universitaires d’ici le 31 mars 2020.

Citation

« Les négociations ont été longues et se sont faites sous le signe de la collaboration. Nous sommes heureux de voir que dans ce nouveau protocole, le gouvernement accorde un soutien vigoureux à des enjeux qui sont importants pour les étudiants et les établissements d’enseignement, entre autres, la prévention de la violence sexuelle sur les campus et la santé et le mieux-être des étudiants, surtout en matière de santé mentale. Même si nous n’avons pas atteint tous nos objectifs, dans l’esprit de notre partenariat avec le gouvernement, nous allons continuer de collaborer à de nouvelles initiatives qui contribuent à la qualité, à la compétitivité et au succès de nos établissements d’enseignement. » Bill Lahey, président, Council of Nova Scotia University Presidents (conseil des recteurs des universités de la Nouvelle-Écosse)

Faits en bref

  • Il s’agit du cinquième protocole d’entente entre la Province et les universités de la Nouvelle-Écosse. Il vise la période de 2019-2020 à 2023-2024.
  • La subvention d’exploitation totale accordée aux universités en 2019-2020 est de 365 millions de dollars, ce qui représente une augmentation d’un pour cent ou de 3,6 millions de dollars par rapport à 2018-2019.
  • Au cours des cinq prochaines années, la Province accordera un financement annuel supplémentaire de 600 000 $ pour investir en cybersanté mentale et de 1,685 million de dollars pour favoriser l’innovation, et ce, par le truchement de l’Équipe d’innovation postsecondaire.
  • Au cours des cinq années du présent protocole, la Province accordera également un financement annuel de 470 000 $ pour contribuer à la prévention de la violence sexuelle.
  • Le Programme de bourses pour les étudiants universitaires de la Nouvelle-Écosse continuera de fournir une réduction des frais de scolarité d’au moins 1283 $ pour les étudiants néo-écossais qui étudient dans la province, et ce, en fonction d’une charge de cours à temps plein.

Ressources supplémentaires (en anglais seulement)

Personnes-ressources :

Carley Sampson
Travail et Éducation postsecondaire Cellulaire : 902-478-9203
Peter Halpin
Conseil des recteurs des universités de la Nouvelle-Écosse 902-425-4238 Cellulaire : 902-497-4419