News release

Renforcement du système de santé et nouvelles mesures

Le premier ministre Stephen McNeil et le docteur Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, ont annoncé d'autres mesures aujourd'hui 24 mars visant à renforcer le système de santé et à aider les gens de la Nouvelle-Écosse à composer avec la COVID-19.

« La sécurité et la santé des Néo-Écossais et Néo-Écossaises sont notre principale priorité. Tout ce que nous faisons, nous le faisons pour assurer votre sécurité, souligne le premier ministre McNeil. Nous devons tous travailler ensemble, nous appuyer les uns les autres et respecter les directives de la santé publique. C'est la seule façon de contrôler la propagation de ce virus. »

Les mesures annoncées aujourd'hui sont les suivantes :

  • Augmentation du nombre de tests de dépistage de la COVID19 – les responsables de la santé publique ont commencé à faire subir des tests à toutes les personnes qui ont eu des contacts étroits avec une personne ayant un cas positif.
  • La capacité du laboratoire sera doublée pour pouvoir analyser un plus grand nombre de tests.
  • Les soins virtuels seront offerts par un plus grand nombre de médecins, d'infirmières praticiennes et d'autres fournisseurs pour pouvoir offrir des rendez-vous par téléphone ou par vidéo, ce qui réduit la nécessité pour les gens de quitter leur maison. Plus de 80 fournisseurs se sont inscrits au service vidéo jusqu'à présent.
  • Le service 811 a augmenté son personnel et la technologie et a augmenté de 50 % sa capacité de répondre aux appels. Le 3 avril, la capacité sera doublée encore une fois.
  • Les mesures de contrôle des infections seront améliorées dans les hôpitaux pour protéger les travailleurs de la santé et le public, y compris le redéploiement et l'ajout de personnel afin d'augmenter la fréquence du nettoyage et de la désinfection en mettant l'accent sur les aires à risque élevé et achalandées, à l'aide de produits nettoyants plus robustes.
  • Les professions réglementées de la santé peuvent seulement garder leurs bureaux ouverts pour les cas urgents ou pour offrir des soins virtuels, à l’exclusion des médecins, des pharmaciens, des infirmières praticiennes et des ambulanciers paramédicaux, à condition de pouvoir respecter les exigences en matière d'éloignement social dans la salle d'attente et dans les autres aires non cliniques, et de respecter les protocoles concernant le nettoyage.
  • Les professions non réglementées de la santé (p. ex. les naturopathes) doivent fermer leurs bureaux. La seule exception s'applique aux podiatres, qui doivent suivre les directives à l'intention des professions réglementées de la santé.
  • Les centres Accès Nouvelle-Écosse et les Bureaux des véhicules automobiles reprendront leurs activités selon un modèle de service réduit à contact limité. Le personnel des centres Accès et des Bureaux des véhicules automobiles d'Amherst, de Bridgewater, de Dartmouth, de Kentville, de Stellarton, de Sydney et de Yarmouth seront disponibles pour aider les gens avec leurs questions urgentes par téléphone au 1-800-670-4357. De plus, le gouvernement à également repoussé au 31 août les dates d'expiration des permis de véhicule, des plaques d'immatriculation et des renouvellements. Des boîtes de dépôt pour les services applicables seront également disponibles aux centres Accès d'Amherst, de Bridgewater, de Dartmouth, de Kentville, de Stellarton, de Sydney et de Yarmouth. De nombreux services sont également disponibles en ligne.

Les secteurs des services essentiels en Nouvelle-Écosse, qui sont exemptés des règlements interdisant les rassemblements de plus de cinq personnes, ont été clarifiés. Il s'agit des secteurs suivants :

  • santé
  • alimentation, agroalimentaire et pêches
  • transports, y compris par camion et par train et le transport en commun
  • construction et fabrication
  • TI, télécommunications et infrastructures essentielles
  • services publics, par exemple les policiers, les pompiers et les ambulanciers

Les entreprises individuelles dans ces secteurs doivent tout de même respecter les protocoles d'éloignement social et autres protocoles de la santé publique.

« Nous avons besoin de votre aide pour prévenir la propagation de la COVID-19, souligne le docteur Strang. Il est essentiel de se laver les mains, de pratiquer l'éloignement social et de s'isoler à la maison, au besoin. Il est également important de dire la vérité dans vos interactions avec les travailleurs de la santé et de faire le 911 en cas d'urgence seulement. En travaillant ensemble, nous pouvons protéger nos communautés et nos citoyens les plus vulnérables. »

Dix nouveaux cas ont été dépistés le lundi 23 mars et ils sont tous liés à un voyage ou à un cas précédent. Plusieurs des nouveaux cas sont liés à des groupes ou des familles qui sont revenus en Nouvelle-Écosse après avoir voyagé à l'extérieur du Canada. Aucun de ces cas n'est lié à une propagation communautaire.

L'âge des 51 personnes touchées varie de moins de 10 ans à plus de 70 ans. Les cas ont été répertoriés dans toutes les régions de la province. Une personne est toujours hospitalisée. Une personne s'est rétablie, et son cas de COVID-19 est considéré comme étant résolu.

Les responsables de la santé publique ont communiqué avec ces personnes et travaillent actuellement à identifier toute autre personne qui aurait eu un contact étroit avec elles. Ces gens doivent également s'isoler à la maison et éviter le public pendant 14 jours.

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Écosse a obtenu 2474 résultats négatifs et compte 51 cas confirmés.

Toute personne qui a voyagé à l'extérieur de la Nouvelle-Écosse doit s'isoler à la maison pendant 14 jours. Si vous avez voyagé à l'extérieur de la Nouvelle-Écosse ou si vous avez eu un contact étroit avec une personne ayant voyagé et qui a une fièvre ou une nouvelle toux, vous devez répondre au questionnaire en ligne au https://811.novascotia.ca/?lang=fr avant de communiquer avec le 811.

Des renseignements exacts et à jour, une affiche sur la façon appropriée de se laver les mains et des fiches d'information se trouvent au https://novascotia.ca/coronavirus/fr .

Faits en bref

  • L'état d'urgence a été déclaré le 22 mars en vertu de la loi sur la gestion des urgences (Emergency Management Act) et est en vigueur jusqu'à midi le 5 avril.
  • En vertu de l'état d'urgence, le gouvernement peut contrôler ou interdire les rassemblements et les déplacements d'un endroit à l'autre. Il peut également coordonner les activités commerciales et les intervenants d'urgence.
  • Les statistiques sur les tests sont mises à jour quotidiennement au https://novascotia.ca/coronavirus/fr .
  • La loi sur la protection de la santé (Health Protection Act) de la Nouvelle-Écosse accorde au médecin-hygiéniste en chef l'autorité de formuler des recommandations visant à protéger la santé publique et à réduire le risque pour la santé publique présenté par des maladies transmissibles telles que la maladie COVID-19.

Ressources supplémentaires

Gouvernement du Canada : https://canada.ca/le-coronavirus

Ligne d'information du gouvernement du Canada (sans frais) : 1-833-784-4397

-30-