News release

Resserrement des restrictions pour le Nouveau-Brunswick et prolongation des restrictions en vigueur

En raison de la récente augmentation des cas de COVID-19 au Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse resserre les restrictions imposées aux voyageurs en provenance de cette province.

Le premier ministre Stephen McNeil et le Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, ont annoncé, aujourd'hui 8 janvier, une nouvelle exigence en matière d'isolement pour les gens qui arrivent en Nouvelle-Écosse en provenance du Nouveau-Brunswick. Elle entre en vigueur demain, le 9 janvier, à 8 heures.

« Le nombre de cas continue de diminuer en Nouvelle-Écosse et nous voulons maintenir le cap, affirme le premier ministre McNeil. En raison de l'augmentation soudaine des cas au Nouveau-Brunswick, nous prenons des mesures pour resserrer les restrictions entre les deux provinces afin de limiter les occasions de propagation du virus. »

À compter de demain, les gens qui arrivent en Nouvelle-Écosse en provenance du Nouveau-Brunswick doivent remplir le formulaire Contrôle-santé de la Nouvelle-Écosse et s'isoler pendant 14 jours à leur arrivée. Les résidents de la Nouvelle-Écosse qui reviennent dans la province en provenance du Nouveau-Brunswick doivent aussi s'isoler pendant 14 jours, sauf s'ils sont exemptés en vertu de l'ordonnance. Par exemple, les personnes qui se déplacent régulièrement d'une province à l'autre pour leur travail n'ont pas à s'isoler et peuvent demander aux personnes responsables à la frontière de leur fournir un laissez-passer à afficher dans leur véhicule.

Cette nouvelle exigence n'est pas rétroactive, mais on encourage les gens qui sont venus du Nouveau-Brunswick ou qui ont reçu des visiteurs de cette province au cours des 14 derniers jours à subir un premier test de dépistage immédiatement et un deuxième test de cinq à sept jours plus tard. Les gens qui ont voyagé au Nouveau-Brunswick devraient s’isoler en attendant le résultat du premier test. Les gens peuvent prendre rendez-vous pour un test de dépistage au https://covid-self-assessmement.novascotia.ca/fr .

Les résidents permanents de l'Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador n'ont pas besoin de s'isoler s'ils passent par le Nouveau-Brunswick en faisant le moins d'arrêts possible pour se rendre en Nouvelle-Écosse.

Les étudiants de niveau postsecondaire qui arrivent d'ailleurs que l'Île-du-Prince-Édouard ou Terre-Neuve-et-Labrador devraient subir un test de dépistage le sixième, septième ou huitième jour de leur période d'isolement. Les étudiants qui arrivent du Nouveau-Brunswick doivent communiquer avec leur établissement d'enseignement pour connaître les changements possibles liés à l'hébergement en résidence en ce qui a trait à la période d'isolement.

« Même si le nombre de cas continue de diminuer, nous ne sommes pas encore au bout du tunnel, particulièrement en ce qui à trait au risque de cas importés dans la province par des voyageurs, souligne le Dr Strang. Nous continuons de demander aux gens d'éviter les déplacements non essentiels, de respecter les mesures de santé publique et de subir un test, même si vous ne présentez aucun symptôme, afin de protéger nos familles, nos amis et nos collectivités. »

L'ordonnance en matière de santé publique prévoit des exceptions à l'exigence d'isolement pour les personnes suivantes, si elles ne présentent pas de symptômes :

  • travailleurs qui doivent se déplacer pour leur travail, y compris ceux qui se déplacent régulièrement d'une province à l'autre;
  • personnes qui viennent déposer ou prendre un enfant dans un délai de 24 heures dans le cadre d'une entente de garde partagée;
  • personnes qui doivent se déplacer pour obtenir des services de santé essentiels, avec une personne de confiance;
  • personnes qui doivent participer à une procédure judiciaire, en s'isolant dans la mesure du possible.

Les travailleurs spécialisés effectuant un travail urgent et essentiel qui ne peut pas être effectué par une autre personne de la Nouvelle-Écosse, de l'Île-du-Prince-Édouard ou de Terre-Neuve-et-Labrador peuvent entrer en Nouvelle-Écosse, mais doivent s'isoler dans la mesure du possible.

Les travailleurs en rotation qui travaillent à l'extérieur de la Nouvelle-Écosse, de l'Île-du-Prince-Édouard ou de Terre-Neuve-et-Labrador doivent respecter une période d'isolement modifiée à leur retour dans la province. Ils doivent subir un test de dépistage le premier ou le deuxième jour de leur période d'isolement, ainsi que le sixième, septième ou huitième jour.

La plupart des restrictions actuellement en vigueur à l'échelle de la province resteront en vigueur jusqu'à 23 h 59 le 24 janvier :

  • Les rassemblements sont limités à 10 personnes, à la maison ou dans la collectivité.
  • Les restaurants et les établissements détenteurs d'un permis d'alcool doivent cesser le service à 22 heures et fermer à 23 heures.
  • Les établissements de conditionnement physique peuvent fonctionner à 50 % de leur capacité et doivent assurer une distance de trois mètres entre tous les participants pendant les activités à haute intensité, y compris les cours de conditionnement physique à l'intérieur et à l'extérieur.
  • Les pratiques et l'entraînement sportif et les répétitions pour les activités artistiques et culturelles sont limités à 25 participants sans éloignement physique, mais les matchs, les tournois et les performances ne sont pas permis.
  • Les activités sociales, les festivals, les activités spéciales, les activités artistiques et culturelles et les activités sportives ne sont pas permis.
  • Les rassemblements religieux, les cérémonies de mariage et les funérailles peuvent accueillir 150 personnes à l'extérieur ou 50 % de la capacité de la salle à l'intérieur, jusqu'à concurrence de 100 personnes.
  • Les réceptions après les mariages ou les funérailles et les visites au salon funéraire ne sont pas permises.

Les exceptions sont les suivantes : à compter du 11 janvier, la capacité d'exploitation pour les commerces de détail et les centres commerciaux peut augmenter à 50 %, et le casino d'Halifax, les appareils de loterie vidéo et les établissements de jeu des Premières Nations peuvent reprendre leurs activités dans la Municipalité régionale d'Halifax et le comté de Hants.

Les élèves retourneront à l'école à compter du 11 janvier. L'utilisation communautaire des gymnases dans les écoles pour des sports ou des activités physiques peut reprendre à condition de respecter les restrictions actuellement en vigueur à l'échelle de la province.

Faits en bref

  • Le formulaire Contrôle-santé de la Nouvelle-Écosse se trouve au https://travel-declaration.novascotia.ca/fr .
  • Les voyageurs doivent répondre à un courriel quotidien pendant les 14 jours de leur période d'isolement.

Ressources supplémentaires

Gouvernement du Canada : https://www.canada.ca/le-coronavirus

Ligne d'information du gouvernement du Canada (sans frais) : 1-833-784-4397

La ligne d'aide provinciale en matière de santé mentale est accessible jour et nuit à toute personne qui vit une situation de crise ou qui éprouve de graves problèmes de dépendances, ou à toute personne qui se préoccupe du bien-être de ses proches. Il suffit de composer le 1-888-429-8167 (numéro sans frais).

Jeunesse, J'écoute est un service offert en tout temps. Il suffit de composer le 1-800-668-6868 (numéro sans frais).

Pour de l'aide ou pour obtenir des renseignements concernant la violence familiale, composez le 1-855-225-0220 (sans frais). Le numéro est accessible 24/24, 7/7.

Pour obtenir plus de renseignements au sujet des tests de dépistage de la COVID-19 et de la prise de rendez-vous en ligne, consultez le site Web suivant : https://novascotia.ca/coronavirus/symptoms-and-testing/fr

Outil d'auto-évaluation pour la COVID-19 : https://covid-self-assessment.novascotia.ca/fr

-30-