News release

Soutien financier accordé aux universités de la Nouvelle-Écosse

Le secteur de l’enseignement postsecondaire de la Nouvelle-Écosse joue un rôle essentiel dans notre bien-être culturel, social et économique et, comme tous les autres secteurs, il a dû affronter des défis sans précédent à cause de la pandémie de COVID-19.

C’est pourquoi la Province investit 25 millions de dollars pour aider les universités de la province à surmonter les répercussions de la pandémie.

Les 10 universités ont rencontré des difficultés financières imprévues en 2020-2021, y compris la perte de recettes découlant des droits de scolarité et des frais d’hébergement en résidence. Dans le contexte de la pandémie, ces établissements ont également engagé des dépenses supplémentaires liées aux technologies de l’information, à la préparation de programmes d’enseignement et aux soutiens supplémentaires pour le corps professoral, de même qu’aux frais accrus de nettoyage et aux autres dépenses associées aux directives de santé publique.

« Nous avons entendu les requêtes de nos universités et nous savons que ces dernières connaissent de nouvelles difficultés de fonctionnement à cause de la COVID-19, a déclaré Lena Metlege Diab, ministre du Travail et de l’Éducation postsecondaire. Ce financement soulagera certaines de ces difficultés et aidera à répondre à leurs besoins immédiats. »

Depuis mars dernier, les établissements d’enseignement postsecondaire de la Nouvelle-Écosse ont travaillé étroitement avec la Province pour veiller à l’application de toutes les mesures de santé publique nécessaires, ce qui a permis aux étudiants de continuer de recevoir un enseignement de qualité par des moyens qui contribuent à la santé des étudiants et des collectivités.

« Depuis le début de la pandémie, les universités de la province ont travaillé fort pour que les étudiants puissent continuer d’apprendre d’une manière sûre et positive, a indiqué Bill Lahey, président du Conseil des recteurs des universités de la Nouvelle-Écosse. Les changements apportés ont entraîné des dépenses inattendues et des investissements nécessaires, et l’aide financière aidera les universités à mieux gérer les répercussions. »

Le financement devrait être acheminé dans les prochaines semaines et il repose sur les renseignements que les universités ont fournis concernant les dépenses engagées pour lutter contre la pandémie. Voici le montant des contributions :

  • Université Acadia, 2 187 700 $
  • Atlantic School of Theology, 218 800 $
  • Université Cape Breton, 2 187 700
  • Université Dalhousie, 9 479 700 $
  • Université Mount Saint Vincent, 1 458 400
  • Université NSCAD, 1 215 400 $
  • Université St. Francis Xavier, 3 646 100 $
  • Université Saint Mary’s, 2 916 900 $
  • University of King’s College, 1 324 700 $
  • Université Sainte-Anne, 364 600 $

Faits en bref

  • En décembre 2020, le gouvernement a annoncé l’octroi d’une subvention unique de soutien en raison de la COVID-19 de 750 $ à tous les étudiants qui bénéficient de l’Aide financière aux étudiants en 2020-2021.
  • Environ 13 000 étudiants de niveau postsecondaire recevront cette subvention pour aider à couvrir des dépenses inattendues liées à leurs études.

Ressources supplémentaires

Trouvez des renseignements précis et à jour sur les mesures du gouvernement de la Nouvelle-Écosse pour lutter contre la COVID-19 à l’adresse suivante : https://novascotia.ca/coronavirus/fr/

-30-

Renseignements médias : Shannon Kerr Cellulaire : 902-717-6061