News release

Prudence lors des déplacements au Nouveau-Brunswick

On demande aux gens de la Nouvelle-Écosse d'éviter les voyages non essentiels à Edmundston et dans les collectivités environnantes, au Nouveau-Brunswick, en raison de l'augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans cette région.

La politique de sécurité frontalière entre la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick ne change pas pour l'instant. Les gens qui arrivent du Nouveau-Brunswick ne sont pas tenus de s'isoler en Nouvelle-Écosse.

« Il s'agit d'une situation dynamique que nous surveillons étroitement, a dit le premier ministre Iain Rankin, aujourd'hui 25 mars. Lorsque nous avons appris cet après-midi que la ville d'Edmundston et les régions environnantes passaient à la phase rouge, nous avons agi. »

Le premier ministre Rankin a parlé au Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, en fin d'après-midi. On note que la situation est d'autant plus inquiétante, car le Nouveau-Brunswick a confirmé la présence du variant britannique dans la région d'Edmundston.

« L'augmentation du nombre de cas au Nouveau-Brunswick est inquiétante, mais pour l'instant la seule région touchée est celle du nord-ouest de la province, souligne le Dr Strang. Il est important pour les gens de la Nouvelle-Écosse d'éviter les déplacements dans cette région sauf en cas de nécessité absolue. »

Le Dr Strang est en communication avec ses homologues néo-brunswickois et continue de surveiller la situation.

Ressources supplémentaires

Outil d'auto-évaluation pour la COVID-19 : https://covid-self-assessment.novascotia.ca/fr

Site Web de la Nouvelle-Écosse sur le coronavirus : https://novascotia.ca/coronavirus/fr

Gouvernement du Canada : https://www.canada.ca/le-coronavirus

Ligne d'information du gouvernement du Canada (sans frais) : 1-833-784-4397

La ligne d'aide provinciale en matière de santé mentale est accessible jour et nuit à toute personne qui vit une situation de crise ou qui éprouve de graves problèmes de dépendances, ou à toute personne qui se préoccupe du bien-être de ses proches. Il suffit de composer le 1-888-429-8167 (numéro sans frais).

Jeunesse, J'écoute est un service offert en tout temps. Il suffit de composer le 1-800-668-6868 (numéro sans frais).

Pour de l'aide ou pour obtenir des renseignements concernant la violence familiale, composez le 1-855-225-0220 (sans frais). Le numéro est accessible 24/24, 7/7.

-30-

Renseignements :

Ligne média – COVID-19
902-424-3310