News release

Deux nouveaux cas de COVID-19, cas supplémentaires de variants décelés

Deux nouveaux cas de COVID-19 sont signalés en Nouvelle-Écosse aujourd'hui 14 avril.

Un cas a été dépisté dans le secteur du centre et il est lié à un voyage à l'étranger. L’autre cas a été dépisté dans le secteur de l’est et il est lié à un voyage à l’extérieur du Canada atlantique. Ces personnes sont en isolement conformément aux consignes.

Sans rapport avec les cas annoncés aujourd’hui, 18 nouveaux cas du variant britannique ont été décelés, et beaucoup d’entre eux sont maintenant des cas résolus. Ces cas avaient déjà été signalés. Dix étaient liés à des voyages, sept étaient les cas de personnes ayant eu des contacts étroits avec des cas signalés, et le dernier fait toujours l’objet d’une enquête.

La Nouvelle-Écosse compte donc un total de 41 cas du variant britannique et de 10 cas du variant sud-africain.

« Les cas liés aux variants nous rappellent l’importance de respecter les consignes sanitaires, de souligner le premier ministre Iain Rankin. Grâce aux efforts des gens de la Nouvelle-Écosse, nous avons été en mesure de contenir les cas de variants jusqu’à maintenant, mais nous savons combien le virus peut se propager facilement si nous baissons la garde. »

Aujourd'hui, la Nouvelle-Écosse compte 42 cas évolutifs de COVID-19.

Les laboratoires de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse ont analysé, le 13 avril, 2 154 tests effectués sur des Néo-Écossais.

Au 13 avril, 169 851 doses du vaccin contre la COVID-19 ont été administrées. De ce nombre, 31 583 étaient une seconde dose.

Depuis le 1er octobre, la Nouvelle-Écosse a analysé 334 053 tests. Elle a enregistré 694 cas confirmés de COVID-19 et un décès. Trois personnes sont hospitalisées. L'âge des personnes touchées va de moins de 10 ans à plus de 90 ans. Le nombre de cas résolus se chiffre maintenant à 651.Le nombre cumulatif de cas pourrait changer à mesure que les données sont actualisées dans le système Panorama.

« Même si nous observons un plus grand nombre de cas de variants dans la province, il est important de comprendre que la plupart de ces cas sont liés à des voyages et que les personnes visées adhèrent de manière stricte aux mesures de santé publique, précise le Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse. Je tiens à remercier les gens de la Nouvelle-Écosse pour leurs efforts soutenus en vue de prévenir la propagation de la COVID-19. »

On encourage fortement les gens à subir un test de dépistage de la COVID-19 pour les personnes asymptomatiques, particulièrement s’ils ont un grand nombre de contacts étroits en raison de leur travail ou de leurs activités sociales. Les rendez-vous peuvent être fixés en consultant le https://covid-self-assessment.novascotia.ca/fr et en choisissant l’option pour les personnes asymptomatiques. De plus, des cliniques de dépistage rapide continuent d’être offertes à l’échelle de la province. Des renseignements supplémentaires sur le dépistage se trouvent au https://www.nshealth.ca/coronavirustesting (en anglais seulement).

Consultez le https://covid-self-assessment.novascotia.ca/fr pour effectuer une auto-évaluation si vous avez eu, au cours des 48 dernières heures, ou si vous avez à l’heure actuelle :

  • une fièvre (c’est-à-dire des frissons ou des sueurs) ou une toux (nouvelle ou qui s’aggrave);

ou au moins deux des symptômes suivants (nouveaux ou qui s’aggravent) :

  • mal de gorge;
  • écoulement nasal ou congestion nasale;
  • mal de tête;
  • essoufflement ou difficulté respiratoire.

Communiquez avec le 811 par téléphone si vous n’avez pas accès à l’auto-évaluation en ligne ou si vous souhaitez parler de vos symptômes à une infirmière.

Lorsqu’un nouveau cas de COVID-19 est confirmé, cette personne reçoit la directive de s’isoler à la maison et d’éviter le public pendant 14 jours. Les responsables de la Santé publique travaillent à identifier les personnes qui auraient eu un contact étroit avec les personnes ayant un cas confirmé et à leur faire subir un test.

Toute personne qui a effectué un déplacement ailleurs qu’au Nouveau-Brunswick, à l’Île-du-Prince-Édouard ou à Terre-Neuve-et-Labrador doit s’isoler pendant 14 jours. Comme toujours, toute personne qui présente des symptômes d’une maladie respiratoire aiguë doit limiter ses contacts avec d’autres personnes jusqu’à ce qu’elle se sente mieux.

On demande aux gens de la Nouvelle-Écosse d’éviter les voyages non essentiels au Nouveau-Brunswick en raison de l’augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans cette province.

Le premier ministre Iain Rankin et le Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, ont annoncé hier, 13 avril, que des restrictions à la frontière avec le Nouveau-Brunswick seront remises en vigueur à compter de 8 h le jeudi 15 avril. À partir de ce moment, les personnes en provenance du Nouveau-Brunswick devront s’isoler à leur arrivée en Nouvelle-Écosse et remplir le formulaire Contrôle-santé de la Nouvelle-Écosse.

Il est toujours important que les gens de la Nouvelle-Écosse respectent strictement l’ordonnance et les directives en matière de santé publique – bien se laver les mains, adopter de bonnes mesures d’hygiène et respecter l’éloignement physique quand il faut le faire. Le port du masque non médical est exigé dans la plupart des lieux publics clos.

Des renseignements exacts et à jour, une affiche sur la façon appropriée de se laver les mains et des fiches d’information se trouvent au https ://novascotia.ca/coronavirus/fr .

Les entreprises et autres organismes trouveront des renseignements pour les aider à reprendre leurs activités en toute sécurité au https ://novascotia.ca/coronavirus/reopening/fr .

Faits en bref

  • Des renseignements supplémentaires sur les cas de COVID-19, le test de dépistage et les vaccins peuvent être consultés au https://novascotia.ca/coronavirus/data/fr .
  • L’état d’urgence a été déclaré le 22 mars 2020 en vertu de la loi sur la gestion des urgences (Emergency Management Act) et a récemment été prolongé jusqu’au 18 avril 2021.
  • Les gens peuvent prendre rendez-vous en ligne pour leur test de dépistage de la COVID-19 au https://covid-self-assessment.novascotia.ca/fr .

Ressources supplémentaires

Gouvernement du Canada : https://www.canada.ca/le-coronavirus

Ligne d’information du gouvernement du Canada (sans frais) : 1-833-784-4397

La ligne d’aide provinciale en matière de santé mentale est accessible jour et nuit à toute personne qui vit une situation de crise ou qui éprouve de graves problèmes de dépendances, ou à toute personne qui se préoccupe du bien-être de ses proches. Il suffit de composer le 1-888-429-8167 (numéro sans frais).

Si vous avez besoin d’aide avec une question non urgente de santé mentale ou de dépendance, communiquez avec le programme communautaire de santé mentale et de traitement des dépendances au numéro sans frais 1-855-922-1122, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30.

Jeunesse, J’écoute est un service offert en tout temps. Il suffit de composer le 1-800-668-6868 (numéro sans frais).

Pour de l’aide ou pour obtenir des renseignements concernant la violence familiale, composez le 1-855-225-0220 (sans frais). Le numéro est accessible 24/24, 7/7.

Pour obtenir plus de renseignements au sujet des tests de dépistage de la COVID-19 et de la prise de rendez-vous en ligne, consultez le site Web suivant : https://novascotia.ca/coronavirus/symptoms-and-testing/fr

-30-