News release

D’autres restrictions sur les déplacements vers la Nouvelle-Écosse

Aujourd’hui 20 avril, le premier ministre Iain Rankin et le Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef, ont annoncé que la Province imposera d’autres restrictions sur les déplacements vers la Nouvelle-Écosse.

À compter de 8 h le 22 avril, les gens de l’extérieur de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador n’auront pas le droit d’entrer en Nouvelle-Écosse, sauf si leur déplacement est essentiel ou s’ils sont des résidents permanents de la Nouvelle-Écosse.

« Ce n’est pas le temps pour les gens de venir en Nouvelle-Écosse pour autre chose que des déplacements essentiels, a dit le premier ministre Rankin. Étant donné que la pandémie est maintenant caractérisée par des variants qui se transmettent plus facilement, il est nécessaire de prendre une telle mesure importante pour protéger les gens de la Nouvelle-Écosse. »

Les déplacements suivants en provenance de l’extérieur de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard ou de Terre-Neuve-et-Labrador sont considérés comme étant essentiels :

  • les personnes qui vivent en Nouvelle-Écosse, mais dont l’emploi principal se trouve dans une autre province;
  • les personnes qui doivent participer en personne à une procédure judiciaire dans une autre province;
  • les étudiants de niveau postsecondaire qui viennent étudier en Nouvelle-Écosse;
  • les étudiants de niveau postsecondaire qui retournent à leur résidence principale ou familiale en Nouvelle-Écosse et les parents qui les accompagnent;
  • les parents qui viennent chercher un étudiant et le ramènent chez eux le plus rapidement possible;
  • les personnes qui peuvent prouver qu’elles ont déjà une nouvelle adresse permanente en Nouvelle-Écosse en date du 21 avril et qu’elles déménagent ici de façon permanente;
  • les personnes qui se déplacent dans le cadre d’une entente parentale en respectant le protocole concernant la garde d’enfants;
  • les gens qui sont exemptés des exigences d’isolement en respectant le protocole relatif aux les voyageurs exemptés;
  • les personnes qui effectuent un déplacement entre la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick pour aller travailler, aller à l’école ou emmener ou prendre leurs enfants à la garderie en respectant les conditions du protocole relatif aux déplacements entre ces provinces;
  • les travailleurs étrangers temporaires autorisés par le gouvernement fédéral.

« Nous ne refuserons pas les résidents permanents de la Nouvelle-Écosse s’ils voyagent, mais nous leur conseillons vivement de ne pas voyager à moins que ce ne soit absolument nécessaire, a dit le Dr Strang. Il s’agit d’une période cruciale pour nous si nous voulons étouffer dans l’oeuf le problème des cas liés aux voyages. Ainsi, je demande à tous les gens de la Nouvelle-Écosse de mettre leurs projets en veilleuse et de respecter cette directive. »

On met la dernière main aux détails quant aux autres exigences pour les personnes qui doivent s’isoler après un déplacement essentiel et on les communiquera sous peu.

Les travailleurs en rotation doivent maintenant s’isoler complètement lorsqu’ils arrivent en Nouvelle-Écosse. Dès qu’ils reçoivent leur premier résultat négatif au test de dépistage, ils peuvent passer à la période d’isolement modifié. Les travailleurs spécialisés pourront seulement entrer dans la province pour effectuer du travail relatif aux infrastructures essentielles.

Les déplacements en provenance de l’extérieur du Canada atlantique ne seront pas autorisés pour les funérailles pendant une période de quatre semaines et ne seront approuvés que dans des circonstances exceptionnelles pour rendre visite à une personne en fin de vie.

Toute personne en isolement en Nouvelle-Écosse après un voyage au Canada devrait subir un test de dépistage au début et à la fin de sa période d’isolement. Toute personne qui n’est pas tenue de s’isoler devrait subir un test de dépistage trois fois pendant ses 14 premiers jours en Nouvelle-Écosse.

Ressources supplémentaires

Formulaire Contrôle-santé de la Nouvelle-Écosse : https://travel-declaration.novascotia.ca/fr

Outil d’auto-évaluation de la COVID-19 : https://covid-self-assessment.novascotia.ca/fr

Site Web de la Nouvelle-Écosse sur le coronavirus : https://novascotia.ca/coronavirus/fr

Gouvernement du Canada : https://www.canada.ca/le-coronavirus

Ligne d’information du gouvernement du Canada (sans frais) : 1-833-784-4397

La ligne d’aide provinciale en matière de santé mentale est accessible jour et nuit à toute personne aux prises avec des problèmes de santé mentale ou de dépendances ou à toute personne qui se préoccupe du bien-être de ses proches. Il suffit de composer le 1-888-429-8167 (numéro sans frais).

Jeunesse, j’écoute est un service offert en tout temps. Il suffit de composer le 1-800-668-6868 (numéro sans frais).

Pour de l’aide ou pour obtenir des renseignements concernant la violence familiale, composez le 1-855-225-0220 (sans frais). Le numéro est accessible jour et nuit.

-30-