News release

Vaccination plus rapide que prévu, deuxième dose offerte plus tôt

Le plan de vaccination de la Nouvelle-Écosse contre la COVID-19 avance plus rapidement que prévu. Les personnes de 20 ans et plus sont admissibles depuis aujourd'hui, et les jeunes de 12 ans et plus seront admissibles à prendre rendez-vous d'ici la fin mai.

« Nous avons promis aux gens de la Nouvelle-Écosse que toute personne qui souhaite recevoir un vaccin contre la COVID-19 aura reçu sa première dose d'ici la fin juin, affirme le premier ministre Iain Rankin. Dans quelques jours seulement, toute personne admissible à recevoir un vaccin sera en mesure de prendre rendez-vous pour recevoir sa première dose. »

À la fin de la journée du 24 mai, environ 48,2 % des gens de la Nouvelle-Écosse avaient reçu une ou deux doses du vaccin.

Le gouvernement planifie également d'offrir la deuxième dose du vaccin de deux à quatre semaines plus tôt que prévu.

À compter de juin, les personnes admissibles à recevoir leur deuxième dose pourront changer leur rendez-vous à une date antérieure. Des avis seront envoyés au cours des prochaines semaines dans le même ordre selon lequel les premières doses ont été administrées. Ces avis se poursuivront jusqu'à ce que tous les rendez-vous pour les deuxièmes doses auront été changés.

Par exemple, une personne qui a reçu la première dose du vaccin le 22 mars aura reçu un rendez-vous pour la deuxième dose 105 jours plus tard, soit le 5 juillet. Cette personne pourra changer son rendez-vous à une date antérieure, dès la semaine du 20 juin.

Les avis seront envoyés par courriel à l'adresse fournie au moment de la prise de rendez-vous. Les personnes qui n'ont pas fourni de courriel peuvent composer le 1-833-797-7772 pour faire ajouter une adresse de courriel à leur compte afin de recevoir l'avis de changement de date.

« Nous suivrons le même processus et la même séquence que dans le cas de la première dose afin de fixer les rendez-vous pour la deuxième dose, souligne le Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse. Nous allons commencer par les travailleurs de la santé, puis nous passerons aux différents groupes d'âge. Les gens pourront changer la date de leur rendez-vous pour recevoir leur deuxième dose plus rapidement à toute clinique à l'échelle de la province. »

Le Comité consultatif national de l'immunisation recommande la combinaison des vaccins à base d'ARNm si le même type de vaccin n'est pas disponible. Toute personne qui a reçu le vaccin de Moderna pourra recevoir le vaccin de Pfizer pour sa deuxième dose si le vaccin de Moderna n'est pas disponible au moment de la prise de rendez-vous.

L'utilisation du vaccin d'AstraZeneca est toujours interrompue en Nouvelle-Écosse. Le gouvernement s'attend à recevoir en juin des conseils supplémentaires du Comité consultatif national de l'immunisation en ce qui a trait aux deuxièmes doses pour les personnes qui ont reçu le vaccin d'AstraZeneca. La deuxième dose pour le premier groupe de personnes ayant reçu ce vaccin est prévue le 5 juillet.

Le gouvernement provincial prend également des mesures supplémentaires pour aider les gens qui ont besoin d'aide pour accéder au vaccin :

  • Trois cliniques de vaccination au volant seront ouvertes d'ici la fin de la première semaine de juin à Dartmouth, Truro et Wolfille. Ces cliniques sont offertes à l'intention des gens qui ont une déficience sensorielle ou à mobilité réduite qui ne peuvent pas accéder aux cliniques communautaires, aux cliniques dans les pharmacies ou aux cliniques offertes par les fournisseurs de soins primaires.
  • À compter de juin, la vaccination à domicile sera offerte aux gens qui ne sont pas en mesure de quitter leur logement sans effort considérable. Ce service sera offert aux gens qui reçoivent des soins à domicile ou des services d'oxygénothérapie à domicile, et aux gens qui sont en attente d'un lit dans un établissement de soins de longue durée, avant d'être offert à d'autres groupes.

Statistiques clés sur le programme de vaccination :

  • 93,4 % des personnes de 80 ans et plus ont reçu au moins une dose.
  • 98,8 % des personnes de 75 à 79 ans ont reçu au moins une dose.
  • 96,6 % des personnes de 70 à 74 ans ont reçu au moins une dose.
  • 92,2 % des personnes de 65 à 69 ans ont reçu au moins une dose.
  • 86,3 % des personnes de 60 à 64 ans ont reçu au moins une dose.
  • 78,2 % des personnes de 55 à 59 ans ont reçu au moins une dose.
  • 71,4 % des personnes de 50 à 54 ans ont reçu au moins une dose.
  • 64,3 % des personnes de 45 à 49 ans ont reçu au moins une dose.

Grâce à un approvisionnement régulier en vaccins, on prévoit que la Nouvelle-Écosse atteindra un taux d'immunité dans la population de 75 % d'ici septembre. Ces projections sont basées sur l'approvisionnement en vaccins de Pfizer seulement et pourraient changer si l'approvisionnement en vaccins de Moderna augmente.

Ressources supplémentaires

Vaccin contre le coronavirus (COVID-19) : https://www.novascotia.ca/coronavirus/vaccine/fr

Rendez-vous pour recevoir le vaccin contre le coronavirus (COVID-19) : https://www.novascotia.ca/vaccination/fr

Association de transport rural : https://ruralrides.ca (en anglais seulement)

-30-