News release

15 nouveaux cas de COVID-19 à signaler, 31 cas résolus

Aujourd'hui 10 juin, la Nouvelle-Écosse signale 15 nouveaux cas de COVID-19 et 31 rétablissements.

Il y a 12 nouveaux cas dans le secteur du centre. Sept des cas sont ceux de personnes ayant eu un contact étroit avec des cas déjà signalés. Trois sont liés à des voyages et deux font l’objet d’une enquête.

Trois nouveaux cas ont été dépistés dans le secteur de l'est. De ces cas, deux sont ceux de personnes ayant eu des contacts étroits avec des cas déjà signalés, et un cas est lié à un voyage.

Il y a de la transmission communautaire limitée dans le secteur du centre. On surveille de près la situation dans les secteurs de l'est, du nord et de l'ouest pour voir s'il y a de la transmission communautaire.

« De plus en plus de gens en Nouvelle-Écosse se font vacciner, mais je veux rappeler à tous qu’il continue d’être important de subir un test de dépistage de la COVID-19, a dit le premier ministre Iain Rankin. Les tests sont un élément clé de notre plan de déconfinement. Si les gens continuent de se faire tester, le système de santé peut détecter rapidement les nouveaux cas de COVID-19 et ainsi limiter la propagation du virus. »

Outre les cas annoncés ci-dessus, la Nouvelle-Écosse annonce un autre cas de COVID-19, aujourd’hui 10 juin, lié à l’école Citadel High School d’Halifax.

Parce que ce cas a été dépisté seulement après la production des rapports, il n'apparaîtra pas sur le tableau de bord des données avant demain 11 juin.

Étant donné qu’un autre cas y a déjà été détecté, l’école est fermée aux élèves jusqu’au lundi 14 juin pour permettre aux personnes ayant eu des contacts étroits avec le cas de passer un test de dépistage. Les élèves continueront d’apprendre à domicile demain 11 juin. Les familles et les élèves recevront une mise à jour sur la situation d’ici le 14 juin.

Les responsables de la Santé publique communiqueront avec les gens qui ont eu des contacts étroits avec la personne en question et les informeront des prochaines étapes, y compris le test de dépistage. Toute personne qui a eu des contacts étroits sera avisée, subira un test de dépistage et devra s’isoler pendant 14 jours.

Par excès de prudence, les responsables de la Santé publique recommandent que tous les élèves et les membres du personnel subissent un test de dépistage de la COVID-19, qu’ils aient des symptômes ou non. L’isolement n’est pas exigé dans l’attente du résultat du test de dépistage sauf si la Santé publique a identifié la personne comme un contact étroit ou en cas d’apparition de symptômes.

Aujourd'hui, la Nouvelle-Écosse compte 147 cas actifs de COVID-19. Sur ce nombre, dix sont ceux de personnes qui sont hospitalisées dans des unités de traitement de la COVID-19, dont six aux soins intensifs. L'âge médian des personnes hospitalisées pendant la troisième vague est de 53 ans, et celui des personnes hospitalisées aux soins intensifs est de 55 ans.

Le 9 juin, les laboratoires de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse ont analysé 4 761 tests.

Au 9 juin, 663 840 doses du vaccin contre la COVID-19 ont été administrées. De ce nombre, 46?630 étaient une seconde dose.

« Compte tenu de l’annonce du gouvernement fédéral concernant l’arrivée prévue d’un stock additionnel de doses du vaccin de Moderna, j’espère que nous pourrons avancer plus rapidement dans notre programme de vaccination que nous ne l’aurions espéré, a souligné le Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse. Recevoir deux doses du vaccin contre la COVID-19 est essentiel si on veut obtenir une protection maximale contre la maladie et ses variants. »

Depuis le 1er avril, la Nouvelle-Écosse a enregistré 3 979 cas confirmés de COVID-19 et 22 décès. L'âge des personnes touchées va de moins de 10 ans à plus de 90 ans. Le nombre de cas résolus se chiffre maintenant à 3 810. Le nombre cumulatif de cas pourrait changer à mesure que les données sont actualisées dans le système Panorama.

Conseils au sujet des tests
Les gens de la Nouvelle-Écosse qui présentent ou non des symptômes peuvent prendre rendez-vous pour un test de dépistage dans un centre d’évaluation primaire de la province à l’adresse https://covid-self-assessment.novascotia.ca/fr. On encourage fortement les gens à utiliser les cliniques temporaires s'ils ne présentent pas de symptômes, mais qu'ils souhaitent se faire tester.

Des renseignements supplémentaires sur le dépistage se trouvent au https://www.nshealth.ca/coronavirustesting (en anglais seulement).

On conseille à toute personne qui présente des symptômes de la COVID-19 de s'isoler et de fixer un rendez-vous pour un test de dépistage. Les autres membres du ménage doivent aussi s'isoler jusqu’à ce que la personne reçoive son premier résultat négatif au test. Si le résultat est positif, la Santé publique indiquera à chacun quoi faire.

Toute personne à qui la Santé publique a dit qu'elle était un contact étroit d'un cas positif doit s'isoler pendant 14 jours complets, peu importe le résultat du test. Si la personne qui a eu un contact étroit présente des symptômes, tous les membres de son ménage doivent aussi s'isoler jusqu'à ce que la personne reçoive son premier résultat négatif au test de dépistage. Si le résultat est positif, la Santé publique indiquera à chacun quoi faire.

Symptômes et auto-évaluation
Consultez le https://covid-self-assessment.novascotia.ca/fr pour effectuer une auto-évaluation si vous avez eu, au cours des 48 dernières heures, ou si vous avez à l'heure actuelle des symptômes légers, y compris :

  • une fièvre (c'est-à-dire des frissons ou des sueurs) ou une toux (nouvelle ou qui s'aggrave);
  • un mal de gorge;
  • un écoulement nasal ou une congestion nasale;
  • un mal de tête;
  • un essoufflement ou une difficulté respiratoire.

Les gens devraient appeler au 811 s'ils n'ont pas accès à l'auto-évaluation en ligne ou s'ils souhaitent parler de leurs symptômes à une infirmière.

Toute personne qui présente des symptômes doit s'isoler immédiatement et fixer un rendez-vous pour un test de dépistage.

Fait en bref

  • L'état d'urgence a été déclaré le 22 mars 2020 en vertu de la loi sur la gestion des urgences (Emergency Management Act) et a récemment été prolongé jusqu'au 13 juin 2021.

Ressource supplémentaire
Des renseignements supplémentaires sur les cas de COVID-19, le test de dépistage et les vaccins se trouvent au https://novascotia.ca/coronavirus/data/fr.

Des renseignements exacts et à jour, une affiche sur la façon appropriée de se laver les mains et des fiches d'information se trouvent au https://novascotia.ca/coronavirus/fr.

Plan de déconfinement en cinq phases de la Nouvelle-Écosse, annoncé le 28 mai 2021 : https://novascotia.ca/reopening-plan (en anglais seulement)

Les entreprises et autres organismes trouveront des renseignements pour les aider à reprendre leurs activités en toute sécurité au https://novascotia.ca/coronavirus/reopening/fr.

Renseignements au sujet de la Santé publique et de sa démarche de communication par message texte avec les personnes présentant un cas positif de COVID-19 et leurs contacts étroits : https://www.nshealth.ca/news/public-health-begins-contacting-positive-covid-19-cases-close-contacts-text-message (en anglais seulement)

Renseignements sur ce qui est considéré comme étant un déplacement essentiel : https://novascotia.ca/coronavirus/travel/fr/#from-outside-atlantic-canada

Gouvernement du Canada : https://www.canada.ca/le-coronavirus ou 1-833-784-4397 (sans frais)

La ligne d'aide provinciale en matière de santé mentale est accessible jour et nuit à toute personne qui vit une situation de crise ou qui éprouve de graves problèmes de dépendances, ou à toute personne qui se préoccupe du bien-être de ses proches. Il suffit de composer le 1-888-429-8167 (numéro sans frais).

Toute personne qui a besoin d'aide avec une question non urgente de santé mentale ou de dépendance peut communiquer avec le programme communautaire de santé mentale et de traitement des dépendances au numéro sans frais 1-855-922-1122, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30.

Jeunesse, J'écoute est un service offert en tout temps. Il suffit de composer le 1-800-668-6868 (numéro sans frais).

Pour de l'aide ou pour obtenir des renseignements concernant la violence familiale, composez le 1-855-225-0220 (sans frais). Le numéro est accessible 24/24, 7/7.

-30-