News release

Restrictions maintenues pour l'entrée dans la province, autres restrictions levées pour la 5e phase

La date cible pour la prochaine phase du plan de déconfinement de la Nouvelle-Écosse est le 15 septembre. Pendant la cinquième phase, les restrictions imposées à l'entrée dans la province seront maintenues, mais la plupart des autres restrictions en matière de santé publique seront levées.

Pour pouvoir passer à la cinquième phase, l'épidémiologie doit être bonne et 75 % de la population doit avoir reçu les deux doses du vaccin contre la COVID-19. À l'heure actuelle, l'activité du virus de la COVID-19 demeure faible à l'échelle de la province, et environ 70 % des gens ont reçu les deux doses du vaccin. On encourage toute personne qui n'a pas été vaccinée ou qui n'a pas avancé son rendez-vous pour recevoir sa deuxième dose à le faire.

« Ma principale priorité est de collaborer avec la Santé publique pour continuer de protéger les gens de la Nouvelle-Écosse pendant ce qui sera, nous l'espérons, les derniers mois de cette pandémie, affirme le premier ministre désigné Tim Houston. Pour l'instant, vivre avec la COVID-19 signifie maintenir les restrictions pour l'entrée dans la province, mais lever la plupart des autres restrictions. L'exigence d'isolement après un voyage a été notre principale ligne de défense pour protéger les gens de la Nouvelle-Écosse contre la COVID-19, et cette exigence demeurera en vigueur pour les voyageurs non vaccinés. »

Les voyageurs en provenance de l'étranger continueront de respecter les exigences fédérales. Les règles d'entrée en Nouvelle-Écosse qui exigent l'isolement en fonction du statut vaccinal et du test de dépistage demeureront en place pour les voyageurs des territoires et des provinces autres que les provinces de l'Atlantique. À compter de 8 h le 25 août, ces règles s'appliqueront également aux gens qui arrivent du Nouveau-Brunswick en raison de l'activité accrue du virus de la COVID-19 dans cette province.

Les travailleurs et les étudiants qui se déplacent fréquemment entre le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse et les gens qui doivent faire un voyage rapide n'auront pas à s'isoler à condition de respecter le protocole concernant les déplacements entre ces deux provinces. Les gens qui déménagent en Nouvelle-Écosse et les gens qui viennent en vacances ou pour un séjour prolongé doivent remplir le formulaire Contrôle-santé de la Nouvelle-Écosse et s'isoler selon leur statut vaccinal et le résultat du test de dépistage.

À compter du 15 septembre, les seules restrictions qui demeureront en place pour la population générale de la Nouvelle-Écosse seront celles qui sont liées à la gestion des cas de COVID-19. Par exemple, toute personne qui présente des symptômes doit se faire tester, s'isoler en attendant le résultat du test et continuer de s'isoler si le résultat est positif.

« La levée des restrictions et des mesures obligatoires ne signifie pas que la COVID-19 a disparu. Cela veut dire que notre taux de vaccination est suffisamment élevé pour nous permettre de vivre de façon sécuritaire avec le virus sans les restrictions et les mesures qui étaient nécessaires au cours des vagues précédentes, souligne le Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse. Grâce à la vaccination, le risque de propagation à grande échelle du virus et de maladie grave est beaucoup plus faible. Nous nous attendons à voir des cas et des petites éclosions chez les gens non vaccinés, mais en général, notre taux de vaccination permettra de réduire l'impact sur la population, sur le système de soins de santé et sur l'économie. »

Il faut tout de même continuer à prendre certaines précautions, par exemple, rester à la maison si on ne se sent pas bien, se laver les mains souvent, se couvrir la bouche pour tousser ou éternuer et nettoyer régulièrement les surfaces fréquemment touchées. Bien que le port du masque ne sera plus obligatoire dans la plupart des endroits, il sera fortement encouragé dans les endroits publics intérieurs où il y a d'autres gens, particulièrement pendant la saison de la grippe et des rhumes, soit l'automne et l'hiver.

Le port du masque sera toujours requis pour le personnel des établissements de soins de longue durée. Les établissements de soins de santé continueront d'établir leurs propres politiques en ce qui a trait au port du masque et des visiteurs. Les entreprises et autres organismes peuvent également établir leurs propres politiques concernant le port du masque. Le port du masque sera exigé dans les écoles au début de l'année scolaire, mais il sera facultatif pendant la cinquième phase.

Les mesures de sécurité telles que les cloisons en plastique acrylique et le nettoyage plus fréquent que les employeurs ont mis en place pour prévenir la COVID-19 devraient continuer. Il s'agit de bonnes pratiques de santé et sécurité au travail qui réduisent le risque de transmission de nombreuses maladies respiratoires et autres. Les employeurs devraient également continuer d'encourager leurs employés à rester à la maison s'ils ne se sentent pas bien.

Puisqu'une grande partie de la population est maintenant vaccinée, le dépistage régulier pour les personnes asymptomatiques ne sera plus recommandé. Il sera toujours offert aux voyageurs qui arrivent dans la province, aux contacts étroits de personnes ayant des cas confirmés et à toute personne qui doit subir un test de dépistage selon les directives de la Santé publique.

Plus de 200 employeurs offrant des programmes de dépistage rapide approuvés par le ministère de la Santé et du Mieux-être pourront continuer ces programmes dans le cadre de la surveillance de la COVID-19 et de la sécurité générale du lieu de travail. D'autres employeurs peuvent mettre en place de tels programmes pour leurs lieux de travail. Des renseignements supplémentaires se trouvent au https://novascotia.ca/coronavirus/working-during-covid-19/fr/#workplace-screening-program.

Ressources supplémentaires

Formulaire Contrôle-santé de la Nouvelle-Écosse : https://travel-declaration.novascotia.ca/fr

Outil d'auto-évaluation pour la COVID-19 : https://covid-self-assessment.novascotia.ca/fr

Site Web de la Nouvelle-Écosse sur le coronavirus : https://novascotia.ca/coronavirus/fr

Gouvernement du Canada : https://www.canada.ca/le-coronavirus

Ligne d'information du gouvernement du Canada (sans frais) : 1-833-784-4397

La ligne d'aide provinciale en matière de santé mentale est accessible jour et nuit à toute personne qui vit une situation de crise ou qui éprouve de graves problèmes de dépendances, ou à toute personne qui se préoccupe du bien-être de ses proches. Il suffit de composer le 1-888-429-8167 (numéro sans frais).

Jeunesse, J'écoute est un service offert en tout temps. Il suffit de composer le 1-800-668-6868 (numéro sans frais).

Pour de l'aide ou pour obtenir des renseignements concernant la violence familiale, composez le 1-855-225-0220 (sans frais). Le numéro est accessible 24/24, 7/7.

-30-