News release

Une approche prudente pour entamer la cinquième phase

La cinquième phase du plan de déconfinement de la Nouvelle-Écosse débutera le 4 octobre avec une approche prudente. La plupart des restrictions seront levées, mais certaines restrictions devront rester en place et des restrictions à l'entrée dans la province seront ajoutées pour les gens en provenance de l'Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador.

Voici les aspects importants de la cinquième phase :

  • Le port du masque demeurera obligatoire dans les endroits publics intérieurs.
  • Les restrictions liées à l'éloignement physique et aux rassemblements pour les événements organisés par une entreprise ou un organisme reconnu seront levées.
  • Les rassemblements informels demeureront limités à 25 personnes à l'intérieur et 50 personnes à l'extérieur.
  • Une preuve de vaccination complète sera exigée pour la participation à des activités et des événements non essentiels.

« Le variant Delta a eu une incidence sur notre épidémiologie. La quatrième vague déferle sur le pays, et elle est maintenant arrivée en Nouvelle-Écosse, affirme le premier ministre Tim Houston. Nous pouvons lever certaines restrictions grâce à la protection supplémentaire accordée par la preuve de vaccination complète et notre taux élevé de vaccination, mais le port du masque et les restrictions imposées aux rassemblements informels doivent rester en place. Nous adoptons une approche prudente pour pouvoir continuer d'aller de l'avant, même pendant la quatrième vague. »

À compter de minuit une minute le 4 octobre, une preuve de vaccination complète sera exigée pour les personnes de 12 ans et plus qui souhaitent participer à des activités et à des événements discrétionnaires et non essentiels qui réunissent des groupes de gens, par exemple aller au restaurant ou au cinéma, assister à une activité sportive ou à une pièce de théâtre, participer à des activités sociales et aller au gymnase.

Selon des conversations qui ont eu lieu avec des gens de plusieurs secteurs au cours de la dernière semaine, certains changements ont été apportés à la liste des endroits où une preuve de vaccination complète sera exigée. Par exemple, la preuve de vaccination ne sera pas exigée pour l'accès général à une bibliothèque, mais elle sera exigée pour la participation aux programmes offerts par la bibliothèque qui réunissent des groupes de gens. La preuve de vaccination sera exigée pour les gens qui souhaitent manger à l'intérieur des établissements de restauration rapide, mais non pour le service de mets pour emporter, la livraison, le service au volant et les aires de restauration.

La preuve de vaccination ne sera pas exigée en vertu de la politique provinciale pour le personnel des entreprises et des organismes qui organisent ces événements et ces activités, mais elle sera exigée pour leurs bénévoles. On encourage les entreprises et les organismes à établir leurs propres politiques sur la vaccination. L'élaboration de telles politiques doit tenir compte des questions juridiques et éthiques. Les personnes qui ne sont pas entièrement vaccinées doivent avoir accès aux services essentiels.

La politique sur la preuve de vaccination complète et des ressources à l'intention des entreprises et des organismes auxquels s'applique la politique se trouvent au http://novascotia.ca/POV/fr.

À compter de 8 heures le 4 octobre, toute personne qui arrive en Nouvelle-Écosse d'une autre province ou d'un territoire du Canada doit remplir le formulaire Contrôle-santé de la Nouvelle-Écosse. Les exigences en matière d'isolement dépendent du statut vaccinal et du résultat au test de dépistage. Les personnes qui sont entièrement vaccinées au moins 14 jours avant d'arriver dans la province n'ont pas à s'isoler, mais le test de dépistage est recommandé. Les gens qui ne sont pas entièrement vaccinés doivent s'isoler pendant au moins sept jours et obtenir deux résultats négatifs au test de dépistage en Nouvelle-Écosse pour mettre fin à l'isolement après sept jours. Il doit s'agir de tests analysés en laboratoire et non de tests rapides.

« Les restrictions imposées à l'entrée dans la province ont été essentielles à notre succès dans la gestion de la pandémie jusqu'à présent, et nous devons les renforcer pour l'instant en raison de la quatrième vague, particulièrement dans les provinces de l'Atlantique, souligne le Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse. La preuve de vaccination complète sera un autre outil important pour assurer la sécurité des gens de la Nouvelle-Écosse pendant la quatrième vague. Je remercie les entreprises et les organismes qui nous ont aidés à mettre en oeuvre les mesures de santé publique pendant la pandémie. Faites preuve de gentillesse lorsqu'on vous demande votre preuve de vaccination. Il s'agit d'une exigence législative nécessaire pour pouvoir participer à des activités et à des événements discrétionnaires. »

Faits en bref

  • Les gens qui ne peuvent pas recevoir le vaccin pour une raison médicale valide peuvent obtenir une lettre d'exemption de leur médecin ou de leur infirmière praticienne et présenter cette lettre au lieu d'une preuve de vaccination.
  • Un faible nombre de personnes qui ont participé à des essais cliniques pour le vaccin contre la COVID-19 ont déjà reçu une lettre d'exemption qu'elles peuvent présenter au lieu d'une preuve de vaccination complète.
  • Les enfants qui ont eu 12 ans entre le 1er janvier et le 4 octobre cette année pourront assister à des événements et des activités jusqu'au 31 décembre pendant le processus de vaccination. Les enfants qui auront 12 ans après le 4 octobre auront trois mois suivant leur anniversaire pour se faire vacciner.
  • Les jeunes de 13 à 18 ans qui ont reçu leur première dose du vaccin peuvent participer à des activités sportives, récréatives, artistiques et culturelles et devront recevoir leur deuxième dose au plus tard le 26 octobre.
  • L'état d'urgence demeurera en vigueur dans la province jusqu'à nouvel ordre.

Ressources supplémentaires

Plan de déconfinement de la Nouvelle-Écosse : https://novascotia.ca/reopening-plan (en anglais seulement)

Rendez-vous pour le test de dépistage de la COVID-19 : https://covid-self-assessment.novascotia.ca/fr

Gouvernement du Canada : https://www.canada.ca/le-coronavirus

Ligne d'information du gouvernement du Canada (sans frais) : 1-833-784-4397

La ligne d'aide provinciale en matière de santé mentale est accessible jour et nuit à toute personne qui vit une situation de crise ou qui éprouve de graves problèmes de dépendances, ou à toute personne qui se préoccupe du bien-être de ses proches. Il suffit de composer le 1-888-429-8167 (numéro sans frais).

Toute personne qui a besoin d'aide avec une question non urgente de santé mentale ou de dépendance peut communiquer avec le programme communautaire de santé mentale et de traitement des dépendances au numéro sans frais 1-855-922-1122, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30.

Jeunesse, J'écoute est un service offert en tout temps. Il suffit de composer le 1-800-668-6868 (numéro sans frais).

Pour de l'aide ou pour obtenir des renseignements concernant la violence familiale, composez le 1-855-225-0220 (sans frais). Le numéro est accessible 24/24, 7/7.

Pour obtenir plus de renseignements au sujet des tests de dépistage de la COVID-19 et de la prise de rendez-vous en ligne, consultez le site Web suivant : https://novascotia.ca/coronavirus/symptoms-and-testing/fr

-30-