News release

Restrictions prolongées, changements aux exigences en matière d'isolement

La Nouvelle-Écosse prolonge les restrictions imposées en vue de ralentir la propagation de la COVID-19 jusqu'à la fin du mois de janvier et apporte des changements aux exigences en matière d'isolement.

La Province recommande également que les établissements de soins de longue durée ferment à la plupart des visiteurs pendant les deux prochaines semaines, et lancera le programme de congé de maladie payé la semaine prochaine.

« Le variant Omicron affecte les gens rapidement à l'échelle de la province et continue de se propager très rapidement, souligne le Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse. La prolongation des restrictions contribuera à ralentir la propagation. Nous en apprenons davantage sur le variant Omicron tous les jours et nous ajustons les exigences en matière d'isolement pour mieux refléter la maladie actuelle. »

Les restrictions qui sont entrées en vigueur le 22 décembre devaient prendre fin le 12 janvier, mais elles sont maintenant prolongées jusqu'au 31 janvier. Aucune nouvelle restriction n'a été ajoutée.

Les changements aux exigences en matière d'isolement sont basés sur des études récentes qui démontrent qu'une personne ayant contracté le variant Omicron est plus contagieuse quelques jours avant et après l'apparition des symptômes, et que le virus se propage plus rapidement entre les cas et leurs contacts possibles.

Les changements ci-dessous entrent en vigueur pour la plupart des gens de la Nouvelle-Écosse le vendredi 7 janvier à 6 h. Ces changements ne s'appliquent pas aux personnes qui travaillent dans des environnements de soins de santé à risque élevé, par exemple les hôpitaux, les services de soins à domicile et les établissements de soins de longue durée. Si une telle personne obtient un résultat positif au test de dépistage ou est considérée comme un contact étroit, elle doit aviser son employeur et respecter les exigences en matière de santé au travail de son employeur plutôt que les exigences ci-dessous.

Nouvelles exigences en matière d'isolement pour les gens qui contractent la COVID-19

Les nouvelles exigences tiennent compte de l'âge, du ménage et du statut vaccinal de la personne :

Personne entièrement vaccinée ou enfant de 11 ans ou moins

  • Isolement d'au moins 7 jours après l'apparition des symptômes ou après un résultat positif au test de dépistage si la personne est asymptomatique.
  • La personne peut mettre fin à son isolement après 7 jours si elle ne présente plus de symptômes ou si elle se sent mieux et elle n'a pas de fièvre depuis au moins 24 heures.

Personne non vaccinée ou partiellement vaccinée et personne immunodéficiente

  • Isolement d'au moins 10 jours.
  • La personne peut mettre fin à son isolement après 10 jours si elle ne présente plus de symptômes ou si elle se sent mieux et elle n'a pas de fièvre depuis au moins 24 heures.

Les exigences en matière d'isolement s'appliquent peu importe le type de test de dépistage (test rapide ou test PCR en laboratoire).

Changements aux exigences en matière d'isolement pour les contacts étroits

Si une personne entièrement vaccinée ou de 11 ans ou moins est identifiée comme étant un contact étroit d'une personne ayant contracté la COVID-19 :

  • Elle doit passer un test 72 heures après son exposition à cette personne et surveiller l'apparition de symptômes.
  • Si elle passe un test PCR, aucun autre test n'est nécessaire sauf en cas d'apparition de symptômes.
  • Si elle passe un test rapide, elle doit passer un deuxième test rapide 48 heures après le premier.

Jusqu'à l'obtention du premier résultat négatif, elle doit :

  • rester à la maison sauf pour aller à l'école, au travail ou à la garderie;
  • travailler de la maison dans la mesure du possible;
  • maintenir une distance physique de toute autre personne au travail ou à l'école, y compris en mangeant ou en buvant;
  • porter un masque bien ajusté à trois épaisseurs;
  • limiter les activités à celles qui sont essentielles comme faire l'épicerie ou passer prendre des médicaments sur ordonnance si aucune autre personne ne peut le faire pour elle.

Si des symptômes apparaissent, elle doit s'isoler entièrement et se faire tester.

Dans le cas de toute autre personne, y compris les personnes immunodéficientes qui n'ont pas reçu leur dose de rappel :

  • Elle doit s'isoler immédiatement pendant 7 jours.
  • Elle peut mettre fin à son isolement après deux tests rapides négatifs le 6e et le 8e jour ou après un test PCR négatif le 6e ou le 7e jour.
  • Si des symptômes apparaissent, elle doit s'isoler entièrement et se faire tester.

Isolement dans un ménage

Si une personne atteinte de la COVID-19 peut s'isoler entièrement des autres membres de son ménage, ces derniers peuvent suivre les directives à l'intention des contacts étroits. Toutefois, si l'isolement complet des autres membres du ménage est impossible, ces derniers doivent également s'isoler avec la personne atteinte de la COVID-19, peu importe leur statut vaccinal, et doivent passer un test de dépistage le 3e ou le 4e jour, et un deuxième test le dernier jour de la période d'isolement. L'isolement peut prendre fin si le résultat du dernier test est négatif.

Établissements de soins de longue durée

Le ministère des Aînés et des Soins de longue durée recommande fortement que les établissements de soins de longue durée n'acceptent plus de visiteurs à compter de 6 h vendredi.

Chaque résident peut tout de même recevoir la visite de deux aidants désignés qui offrent du soutien physique et mental.

Il y a actuellement une pénurie d'employés dans ce secteur parce qu'un grand nombre de gens sont en isolement. Il est donc fortement recommandé de ne plus accepter la plupart des visiteurs afin de minimiser le risque de transmission dans les établissements et l'impact d'une exposition au virus sur les résidents et le personnel.

Le Ministère réévaluera la situation le 17 janvier.

Lancement du programme de congé de maladie

Le gouvernement appuiera les gens de la Nouvelle-Écosse qui doivent s'absenter du travail en raison de la COVID-19, soit pour obtenir un vaccin ou passer un test de dépistage, ou pour s'isoler en attendant de passer un test et en attendant les résultats.

Le programme de congé de maladie dans le cadre de la COVID-19 sera lancé le lundi 10 janvier et sera offert de façon rétroactive au 20 décembre 2021.

Faits en bref

  • Les exigences en matière d'isolement après un voyage ne changent pas.
  • Au 4 janvier, 89,7 % des gens de la Nouvelle-Écosse ont obtenu au moins une dose du vaccin, et 82,7 % sont entièrement vaccinés.

Ressources supplémentaires

Renseignements sur les tests de dépistages et les vaccins et renseignements supplémentaires à l'intention des contacts étroits : https://www.nshealth.ca/coronavirus (en anglais seulement)

Site Web de la Nouvelle-Écosse sur le coronavirus : https://novascotia.ca/coronavirus/fr

-30-