Coronavirus (COVID-19) : vaccin

Le plan de vaccination de la Nouvelle-Écosse contre la COVID-19, qui comprend trois phases, et le déploiement du vaccin pour nous protéger contre la COVID-19. Chaque phase indique quand différents groupes peuvent recevoir le vaccin.

Les vaccins aident à vous protéger contre les virus et les bactéries qui causent des maladies. Ils protègent aussi tous ceux qui vous entourent. Plus il y a de personnes vaccinées et protégées contre la COVID-19 dans une collectivité, plus il est difficile pour le virus de se propager. Les vaccins contre la COVID-19 doivent être approuvés par Santé Canada.

Plan de vaccination contre la COVID-19

Le plan de vaccination de la Nouvelle-Écosse contre la COVID-19 comprend trois phases. Chaque phase indique quand différents groupes peuvent recevoir le vaccin. Le plan est souple pour permettre une augmentation ou une diminution de l’approvisionnement en vaccins. Le vaccin contre la COVID-19 sera offert gratuitement à tous les gens de la Nouvelle-Écosse qui veulent l’avoir.

Lorsqu’il y aura un plus grand nombre de vaccins, il sera possible de vacciner plus de personnes. Toute personne qui souhaite recevoir le vaccin devrait pouvoir recevoir la première dose d'ici la fin du mois de juin 2021. Pour en savoir plus : carte des cliniques de vaccination.

Les vaccins seront offerts aux endroits suivants :

  • Cliniques à l'intention des travailleurs de la santé
  • Cliniques dans les établissements de soins de longue durée
  • Cliniques communautaires
  • Pharmacies
  • Fournisseurs de soins primaires
  • Cliniques des Premières Nations dans les collectivités mi'kmaw
  • Cliniques d'approche
  • Cliniques mobiles
  • Vaccination à domicile pour les personnes confinées à la maison

Dans le cadre du processus de planification, on explore des façons de travailler de concert avec les fournisseurs de soins primaires (médecins) pour vacciner les gens de la Nouvelle-Écosse dans la collectivité. Les fournisseurs devront respecter des exigences rigoureuses en matière de température et d’entreposage. De plus, le processus de planification permet d’examiner différentes façons de soutenir la vaccination de masse (par exemple, dans les cliniques communautaires).

Considérations en ce qui concerne le vaccin

Chaque vaccin a des exigences différentes en matière de transport et d’entreposage. Le plan de vaccination de la Nouvelle-Écosse contre la COVID-19 tient compte des choses suivantes :

  • à quel moment et à quel endroit les lots de vaccins sont livrés et transportés dans la province;
  • l’équipement spécialisé nécessaire pour transporter et entreposer le vaccin;
  • de quelle façon circule le virus de la COVID-19 dans la province;
  • les directives du Comité consultatif national de l’immunisation sur l’utilisation du vaccin;
  • les directives du fabricant de vaccins sur la façon dont chaque vaccin peut être utilisé;
  • des recommandations quant aux personnes qui devraient recevoir le vaccin;
  • les personnes qui peuvent recevoir le vaccin en fonction de leur âge.

Pour en savoir plus : recommandation sur l’utilisation du vaccin contre la COVID-19 (Comité consultatif national de l’immunisation)

Évaluation et changements

Le plan de vaccination contre la COVID-19 sera évalué à mesure que les directives nationales, l'épidémiologie et l'approvisionnement en vaccins changeront.

Vaccins approuvés

Trois vaccins, soit ceux de Pfizer-BioNtech, de Moderna et d'AstraZeneca, sont approuvés pour être utilisés au Canada. Ces vaccins sont administrés en deux doses. À compter du 1er juin 2021, les gens de la Nouvelle-Écosse peuvent prendre rendez-vous pour recevoir leur deuxième dose 77 jours après la première dose. La province pourrait recevoir d’autres marques du vaccin contre la COVID-19 à mesure qu’ils sont approuvés par Santé Canada. À l’heure actuelle, les vaccins de Pfizer-BioNtech, de Moderna et d’AstraZeneca sont approuvés pour être utilisés en Nouvelle-Écosse.

Chaque vaccin a des recommandations différentes sur les personnes qui peuvent le recevoir, ainsi que différents taux d'efficacité.

Pour en savoir plus : vaccin de Pfizer-BioNtech contre la COVID-19

Pour en savoir plus : vaccin de Moderna contre la COVID-19

Pour en savoir plus : vaccin d'AstraZeneca contre la COVID-19

Interchangeabilité des vaccins contre la COVID-19

Les Néo-Écossais et Néo-Écossaises ont des choix quant à leur seconde dose.

Toute personne qui a reçu une première dose du vaccin de Pfizer-BioNtech, de Moderna ou d’AstraZeneca peut recevoir une seconde dose soit avec le vaccin de Pfizer, soit avec le vaccin de Moderna.

Vaccin d'AstraZeneca

Le 2 juin 2021 – La Nouvelle-Écosse a repris l’utilisation du vaccin contre la COVID-19 d’AstraZeneca pour les deuxièmes doses seulement le 1er juin 2021. Cette décision a été prise après que le Comité consultatif national de l’immunisation a mis à jour ses directives sur l’interchangeabilité des vaccins contre la COVID-19 homologués par Santé Canada.

La Nouvelle-Écosse avait interrompu temporairement l’utilisation du vaccin contre la COVID-19 d’AstraZeneca en mai 2021 en raison de l’augmentation du problème rare de formation de caillots de sang lié à ce vaccin et de l’attente des directives sur l’interchangeabilité des vaccins contre la COVID-19 du Comité consultatif national de l’immunisation.

Le vaccin d'AstraZeneca est lié à des cas de thrombocytopénie thrombotique immunitaire induite par le vaccin (TTIV) dans d'autres provinces. Les symptômes sont plus susceptibles d'apparaître de 14 à 28 jours après l'administration du vaccin d'AstraZeneca. Toute personne qui présente l'un des symptômes suivants après avoir reçu le vaccin d'AstraZeneca doit obtenir des soins médicaux immédiatement ou faire le 911 et indiquer qu'elle a reçu le vaccin :

  • essoufflement
  • douleurs à la poitrine
  • douleurs abdominales persistantes
  • gonflement des jambes
  • mal de tête soudain et grave
  • mal de tête persistant ou qui s'aggrave
  • vision trouble
  • ecchymose cutanée (ailleurs qu'au site de vaccination), taches rougeâtres ou pourpres, ou pétéchies (ampoules de sang) sous la peau

Approvisionnement et distribution des vaccins

Le premier lot de vaccins contre la COVID-19 est arrivé en Nouvelle-Écosse le 15 décembre 2020. Lorsqu'un lot de vaccins arrive en Nouvelle-Écosse, il est distribué aux entrepôts frigorifiques. On compte dix entrepôts du genre dans la province : à Amherst, à Antigonish, à Bridgewater, au Cap-Breton, à Dartmouth, à Halifax, à Kentville, à Truro et à Yarmouth.

Se faire vacciner

Le moment où vous pouvez prendre rendez-vous dépend de votre âge. La plupart des gens recevront leur vaccin selon leur groupe d'âge (tranches de cinq ans).

Des cliniques de vaccination sont offertes à l'échelle de la province, y compris dix cliniques communautaires de vaccination, ainsi que des cliniques offertes par les pharmaciens et les fournisseurs de soins de santé primaires. Il y a également 3 cliniques de vaccination au volant dans la province pour que les gens qui ont des problèmes de mobilité et des troubles sensoriels puissent recevoir leur vaccin plus facilement.

Des services d’interprétation sont disponibles quand vous prenez rendez-vous par téléphone ou si votre rendez-vous est dans une des dix cliniques communautaires.

En plus de l'âge, les facteurs qui détermineront à quel moment vous pourrez recevoir le vaccin incluent :

  • les recommandations sur l'utilisation des vaccins contre la COVID-19 du Comité consultatif national de l'immunisation;
  • les personnes les plus à risque selon l'épidémiologie en Nouvelle-Écosse;
  • l'approvisionnement en vaccins.

Il se peut que certaines personnes de la Nouvelle-Écosse ne soient pas en mesure de se faire vacciner en raison de leur âge ou de leur état de santé. Au fur et à mesure que d’autres renseignements sur le vaccin sont disponibles, il se peut que les informations sur les personnes admissibles au vaccin changent. Vous devriez consulter votre fournisseur de soins de santé ou votre pharmacien si vous avez des préoccupations quant à la vaccination. Pour en savoir plus : qui devrait et ne devrait pas recevoir le vaccin (en anglais seulement).

Les 13 collectivités mi'kmaw de la province organiseront leurs propres cliniques de vaccination contre la COVID-19. Les gens qui vivent dans ces collectivités pourront recevoir le vaccin au centre de santé de leur région. Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse fournira les vaccins pour ces cliniques.

Rendez-vous prévus selon les groupes d'âge

Les rendez-vous seront offerts selon le groupe d'âge. Tous les rendez-vous doivent être pris à l’avance. Ne vous rendez pas à une clinique de vaccination sans avoir un rendez-vous.

Groupe d'âge Date prévue pour la prise des rendez-vous
80 ans ou plus Mars 2021
75 à 79 ans, 70 à 74 ans, 65 à 69 ans, 60 à 64 ans, 55 à 59 ans Avril 2021
50 à 54 ans, 45 à 49 ans, 40 à 44 ans, 35 à 39 ans, 30 à 34 ans, 25 à 29 ans, 20 à 24 ans, 12 à 19 ans Mai 2021

Non-résidents

Si vous ne résidez pas de manière permanente en Nouvelle-Écosse (vous n’avez pas de carte santé de la Nouvelle-Écosse), vous pouvez tout de même recevoir le vaccin pendant que vous êtes en Nouvelle-Écosse. Pour en savoir plus : si vous n’avez pas de carte santé de la Nouvelle-Écosse.

Changement des rendez-vous pour la deuxième dose

L'objectif du gouvernement provincial est la vaccination du plus grand nombre de personnes le plus rapidement possible afin d'atteindre un taux élevé d'immunité dans la population. Les rendez-vous pour les deuxièmes doses peuvent être avancés à une date antérieure. Vous recevrez un courriel lorsque vous serez en mesure de changer votre rendez-vous pour recevoir votre deuxième dose. Si vous n'avez pas fourni votre courriel au moment de la prise de rendez-vous, composez le 1-833-797-7772 pour changer votre rendez-vous ou pour fournir votre adresse de courriel.

Première phase : premières doses et planification

La vaccination dans les différentes régions de la province dépend des envois et de la distribution des vaccins. On distribuera les vaccins aux entrepôts frigorifiques selon une rotation au fur et à mesure qu’ils sont reçus, et ce, jusqu’à ce que le nombre de vaccins augmente.

La première phase du plan de vaccination de la Nouvelle-Écosse contre la COVID-19 est axée sur :

  • les travailleurs de la santé qui ont des contacts directs avec les patients à l'hôpital ou chez les patients;
  • les ambulanciers et les premiers intervenants médicaux;
  • le personnel des établissements de soins de longue durée;
  • les résidents des établissements de soins de longue durée et leurs aidants désignés;
  • les résidents et le personnel des établissements du ministère des Services communautaires, par exemple les centres de soins pour bénéficiaires adultes et les centres de réadaptation régionaux.

Deuxième phase : élargissement de l’accès

La deuxième phase du plan de vaccination de la Nouvelle-Écosse contre la COVID-19 est axée sur :

  • toute personne qui travaille dans un hôpital et qui pourrait avoir des contacts avec les patients, en débutant par les personnes âgées de 60 ans et plus;
  • les fournisseurs de soins de santé communautaires qui offrent des soins aux patients en personne, soit les médecins, les infirmières, les dentistes, les hygiénistes dentaires, les denturologistes, les pharmaciens et les techniciens en pharmacie qui sont actuellement autorisés à pratiquer, ainsi que les assistants dentaires et les auxiliaires en soins continus;
  • les personnes qui vivent dans un environnement de groupe (établissements correctionnels, refuges et logements pour travailleurs étrangers temporaires) et les personnes qui travaillent directement avec elles;
  • les personnes de 80 ans et plus;
  • les personnes de 75 à 79 ans;
  • les policiers de première ligne;

Troisième phase : tous les gens de la Nouvelle-Écosse

La troisième phase du plan de vaccination de la Nouvelle-Écosse contre la COVID-19 est axée sur tous les gens de la Nouvelle-Écosse qui n'ont pas reçu le vaccin au cours des phrases précédentes, peu importe leur profession et leur état de santé. La plupart des gens pourront recevoir le vaccin dans le cadre de la troisième phase.

Les gens recevront leur vaccin selon les groupes d'âge suivants (tranches de cinq ans) :

  • 70 à 74 ans
  • 65 à 69 ans
  • 60 à 64 ans
  • 55 à 59 ans
  • 50 à 54 ans
  • 45 à 49 ans
  • 40 à 44 ans
  • 35 à 39 ans
  • 30 à 34 ans
  • 25 à 29 ans
  • 20 à 24 ans
  • 12 à 19 ans

Dossiers d'immunisation

Si vous obtenez un vaccin contre la COVID-19 en Nouvelle-Écosse et si vous fournissez votre courriel lorsque vous prenez votre rendez-vous, vous recevrez un dossier numérique d'immunisation. Vous recevrez également des courriels de confirmation et de rappel, ainsi que la date et l'heure du rendez-vous pour votre deuxième dose.

Si vous n'avez pas fourni votre courriel au moment de la prise de rendez-vous ou si vous n'avez pas reçu votre dossier numérique d'immunisation, composez le 1-833-797-7772 pour faire ajouter votre courriel ou pour demander une copie de votre dossier.

Si vous obtenez un vaccin contre la COVID-19 à l'extérieur de la Nouvelle-Écosse, ce vaccin ne sera pas inscrit à votre dossier d'immunisation en Nouvelle-Écosse. La Nouvelle-Écosse peut seulement confirmer les vaccins qui ont été administrés en Nouvelle-Écosse.

Vous pouvez ajouter les vaccins reçus à l'extérieur de la province à la base de données provinciale en communiquant avec le bureau de la Santé publique de votre région. Une preuve officielle de vaccination ne peut pas être fournie par la Nouvelle-Écosse si le vaccin a été administré à l'extérieur de la province. Si vous avez besoin d'une preuve de vaccination pour un tel vaccin, vous devez communiquer avec l'administration où vous avez reçu votre vaccin.

Données sur la vaccination

Des renseignements sur les doses du vaccin administrées et reçues se trouvent sur le tableau de bord des données sur la COVID-19 (en anglais seulement). Les données comprennent le nombre total de doses et de deuxièmes doses administrées, l'approvisionnement en vaccins (nombre reçu et nombre prévu) et le nombre de travailleurs de la santé et de résidents des établissements de soins de longue durée qui ont reçu leur deuxième dose.

Intervention du gouvernement en réponse à la COVID-19