1. Nouveau coronavirus (COVID-19)
  2. Alertes et avis
  3. À quoi peuvent s'attendre les gens de la Nouvelle-Écosse

COVID-19 : à quoi peuvent s'attendre les gens de la Nouvelle-Écosse

Directives en matière de santé publique pour contenir la propagation de la COVID-19.

Exigences d'isolement

La plupart des personnes qui entrent en Nouvelle-Écosse doivent s’isoler pendant 14 jours (sauf si elles ont seulement voyagé au Canada atlantique au cours des 14 derniers jours). Cela signifie que vous vous rendez directement chez vous et que vous y restez. Vous pouvez demander à quelqu’un de vous apporter de la nourriture ou les autres choses dont vous avez besoin.

Les pêcheurs qui entrent dans la province pour monter à bord d'un bateau de pêche ou faire des provisions doivent s'isoler pendant 14 jours dès leur arrivée. Ils peuvent s'isoler sur le bateau de pêche pendant 14 jours consécutifs, si possible, avant de débarquer. Cela signifie qu'ils ne doivent quitter le bateau de pêche pour aucune raison, y compris faire des provisions. Ils peuvent s'amarrer et faire livrer des provisions.

Les travailleurs étrangers temporaires peuvent entrer dans la province, mais ils doivent s'isoler pendant 14 jours dès leur arrivée. Si possible, ils devraient s'isoler à l'endroit où ils prévoient travailler.

Les travailleurs des chantiers extracôtiers peuvent entrer dans la province, mais ils doivent s'isoler pendant 14 jours dès leur arrivée.

Les personnes impliquées dans des procédures judiciaires (y compris un accusé, une victime, un témoin ou une partie visée) peuvent entrer dans la province pour participer aux procédures judiciaires, mais elles doivent s’isoler pendant qu’elles sont dans la province, sauf quand elles sont au tribunal, et elles doivent suivre les directives en matière d’éloignement social.

Les membres des Forces armées canadiennes et leurs familles peuvent entrer dans la province pour trouver un logement sans avoir besoin de s'isoler, mais les membres de la famille doivent s'isoler lorsqu'ils déménagent en Nouvelle-Écosse ou s'ils effectuent toute autre visite dans la province, en plus de respecter les directives en matière d'éloignement social

Exemptions des exigences d'isolement

Certaines personnes sont exemptées de l’exigence d’auto-isolement. Même si vous êtes exempté, vous devez tout de même respecter les consignes d'éloignement social. Vous devez surveiller vos symptômes et vous isoler si vous commencez à vous sentir malade.

Les personnes exemptées de l’exigence d’auto-isolement sont :

  • les résidents du Canada atlantique qui effectuent des déplacements entre la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador (déplacements dans les provinces de l’Atlantique);
  • les personnes de l’extérieur du Canada atlantique qui ont déjà été en isolement dans une autre province du Canada atlantique avant de venir en Nouvelle-Écosse;
  • les personnes en bonne santé qui doivent traverser la frontière terrestre de la Nouvelle-Écosse de façon régulière et continue pour le travail, notamment :
    • les travailleurs de la santé;
    • les travailleurs des services communautaires (y compris les travailleurs sociaux préposés à la protection de l’enfance et les travailleurs des maisons de transition;
    • les travailleurs rattachés à l’infrastructure essentielle;
    • les agents de police et les travailleurs des services correctionnels;
  • les travailleurs dans les domaines des fournitures médicales ou des produits pharmaceutiques qui sont en bonne santé;
  • les personnes qui se rendent en Nouvelle-Écosse pour des soins médicaux essentiels, plus une personne de confiance qui voyage avec elles;
  • les travailleurs dans les domaines des fournitures médicales ou des produits pharmaceutiques;
  • les membres des Forces armées canadiennes, de la Garde côtière et de la GRC;
  • les premiers intervenants, y compris les agents de police, les pompiers et les ambulanciers paramédicaux des Services de santé d’urgence (SSU);
  • les travailleurs des métiers et du transport qui sont en bonne santé et qui sont employés dans le transport des marchandises ou des personnes entre la Nouvelle-Écosse et une autre destination, notamment :
    • les camionneurs,
    • les équipages d’avions et de bateaux, les équipes de trains, et les personnels d’entretien et d’opération connexe.

Restrictions sur les rassemblements

Les restrictions sur les rassemblements s'appliquent aux événements sociaux, aux rassemblements religieux, aux sports et aux activités physiques, aux mariages et aux funérailles, ainsi qu'aux activités artistiques et culturelles telles que les pièces de théâtre, les spectacles de danse, les festivals et les concerts.

Vous devez respecter ces restrictions sauf si votre groupe est exempté par l'ordonnance en vertu de la loi sur la protection de la santé (en anglais seulement).

Les restrictions suivantes sont en place :

  • Nombre de personnes qui peuvent se rassembler sans respecter les consignes d'éloignement social – groupe social de 10 personnes; il n'est pas requis que ces groupes soient mutuellement exclusifs, mais on encourage fortement les gens à se réunir surtout avec les mêmes personnes (plutôt qu'en groupes aléatoires de 10 personnes).
  • Nombre de personnes qui peuvent se rassembler en respectant les consignes d'éloignement social pour pratiquer un sport ou une activité physique - 50 personnes, à l’intérieur ou à l’extérieur.
  • Nombre de personnes qui peuvent se rassembler à l’intérieur en respectant les consignes d’éloignement social pour participer à des activités sociales, des rassemblements religieux, des mariages, des funérailles et des activités artistiques et culturelles organisés par une entreprise ou un organisme reconnu - 50 % de la capacité de la salle à l’intérieur, jusqu’à concurrence de 200 personnes.
  • Nombre de personnes qui peuvent se rassembler à l’extérieur en respectant les consignes d’éloignement social pour participer à des activités sociales, des rassemblements religieux, des mariages, des funérailles et des activités artistiques et culturelles organisés par une entreprise ou un organisme reconnu – 250 personnes, à l’extérieur.
  • Nombre de personnes qui peuvent se rassembler en respectant les consignes d’éloignement social pour participer à des activités sociales, des rassemblements religieux, des mariages, des funérailles et des activités artistiques et culturelles qui ne sont pas organisés par une entreprise ou un organisme reconnu (comme une rencontre familiale dans une cour arrière) – 50 personnes, à l’intérieur ou à l’extérieur.

Exemption à la règle sur les rassemblements

Voici les exemptions à la règle sur les rassemblements :

Entreprises et lieux de travail

Les restrictions sur les rassemblements s’appliquent aux entreprises et aux organismes qui organisent des activités sociales, des rassemblements religieux, des mariages, des funérailles, des activités artistiques et culturelles ou des événements sportifs. Tous les organismes et les entreprises doivent respecter l’ordonnance en vertu de la loi sur la protection de la santé (Health Protection Act) et les plans propres à leur secteur, y compris toute restriction particulière sur les rassemblements.

Restrictions imposées aux entreprises et aux services

Des restrictions sont imposées aux entreprises et aux services pour limiter la propagation de la COVID-19. Les entreprises et les organismes qui ont dû fermer conformément à l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé doivent se plier aux conditions de l’ordonnance et au plan de relance propre à leur secteur (en anglais seulement).

Vous pouvez aussi consulter la mise à jour sur les restrictions pour voir comment les mesures adoptées pour limiter la propagation de la COVID-19 changent graduellement.

Écoles et garderies

  • Les écoles publiques et les prématernelles sont fermées pour le reste de l'année scolaire 2019-2020.
  • Les garderies familiales qui relèvent d'une agence de services de garderie en milieu familial (fournisseurs de services de garde d'enfants) peuvent rouvrir si elles respectent l'ordonnance en vertu de la loi sur la protection de la santé et les conseils de la Santé publique.
  • Les garderies réglementées (établissements agréés de garde d'enfants) peuvent rouvrir si elles respectent l'ordonnance en vertu de la loi sur la protection de la santé et les conseils de la Santé publique.
  • Les fournisseurs non agréés de services de garde d'enfants qui ont 6 enfants ou moins (tous les âges) et 8 enfants ou moins (âge scolaire), y compris leurs propres enfants, peuvent poursuivre leurs opérations.
  • Les camps d'été de jour peuvent être offerts à condition d'accueillir des groupes individuels formés d'au plus 10 personnes et de respecter l'ordonnance en vertu de la loi sur la protection de la santé et les conseils de la Santé publique.

Programmes de soutien aux personnes handicapées

  • Tous les fournisseurs de programmes de jour et de programmes d'emploi pour adultes ayant des capacités diverses et les entreprises à vocation sociale financés par le Programme de soutien aux personnes handicapées du ministère des Services communautaires doivent fermer leurs portes.

Soins de santé et soins continus

  • Les professions de la santé autoréglementées peuvent fournir des soins en personne ou de manière virtuelle si elles respectent l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé et le plan de relance propre à leur secteur. Les plans de relance des secteurs doivent suivre les conseils de la Santé publique (document PDF de 116 ko en anglais seulement).

    Les professions de la santé autoréglementées doivent remplir toutes les conditions de l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé, notamment :

    • elles sont autorisées à fournir ces soins dans le cadre de leur champ de pratique,
    • elles ont adopté un plan de conformité qui suit les directives mises en place par leur collège et qui ont été approuvées par le médecin hygiéniste en chef.
  • Les professions de la santé non réglementées (comme les naturopathes) peuvent fournir des soins en personne ou de manière virtuelle si elles respectent l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé et le plan de relance propre à leur secteur.

    Les professions de la santé non réglementées doivent remplir toutes les conditions de l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé, notamment celle visant le fait qu’elles sont autorisées à fournir les soins annoncés si cela cadre dans leur champ de pratique.

  • Les visites en plein air peuvent reprendre aux établissements de soins de longue durée si les visiteurs restent à deux mètres (six pieds) des résidents et du personnel.
  • La Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse limite le nombre de visiteurs et suspend certains rendez-vous et services non urgents afin de réduire la propagation de la COVID-19 et de conserver les ressources. Pour en savoir plus, consultez le site Web de la Régie (en anglais seulement).
  • Le IWK Health Centre limite le nombre de visiteurs et suspend tous les rendez-vous et services non urgents. Les rendez-vous et services urgents ne sont pas touchés. Pour en savoir plus, consultez le site Web du IWK (en anglais seulement).

Services personnels et de mieux-être

  • Les établissements de services personnels comme les salons de coiffure, les barbiers, les spas, les salons de manucure et les établissements d’art corporel peuvent rouvrir leurs portes s’ils respectent l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé et le plan de relance propre à leur secteur. Voir le plan de la Cosmetology Association of Nova Scotia et celui de la Nova Scotia Registered Barbers Association (en anglais seulement).

    Les établissements de services personnels doivent remplir toutes les conditions de l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé, notamment :

    • maintenir une distance physique minimale de 2 mètres (6 pieds) ou prévoir une barrière physique;
    • si l’éloignement physique ne peut être assuré, limiter le nombre de clients à 10 sur les lieux (à l’intérieur et à l’extérieur) au même moment.
  • Les établissements de conditionnement physique (comme les gymnases, les studios de yoga et les salles d’escalade intérieures) peuvent rouvrir s’ils respectent l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé et le plan de relance propre à leur secteur.

    Les établissements de conditionnement physique doivent remplir toutes les conditions de l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé, notamment :

    • maintenir une distance physique minimale de 2 mètres (6 pieds) ou prévoir une barrière physique;
    • si l’éloignement physique ne peut être assuré, limiter le nombre de clients à 10 sur les lieux (à l’intérieur et à l’extérieur) au même moment.

Services religieux

Les groupes religieux doivent considérer la tenue de services virtuels (en ligne ou par la télévision communautaire). Ils peuvent également organiser des services religieux « au volant » si les exigences en matière d'éloignement social sont respectées :

  • Des membres du personnel doivent être présents pour faire en sorte que tout le monde respecte les restrictions.
  • Les véhicules doivent être stationnés à 2 mètres (6 pieds) les uns des autres dans le stationnement, et le moteur doit être éteint.
  • Seules les personnes qui habitent dans la même maison doivent prendre place dans une même voiture.
  • Tout le monde doit rester dans sa voiture pendant toute la durée du service.
  • L'édifice, y compris les salles de toilettes, doit rester fermé à la congrégation.
  • Les membres du personnel ne doivent pas utiliser le même micro.
  • Rien ne peut être distribué aux membres de la congrégation (par exemple des livres, des programmes, de la nourriture, des boissons et des plateaux de quête).
  • Les gens ne doivent rien s'échanger d'une voiture à l'autre.

Restaurants, bars et casinos

  • Les restaurants peuvent rouvrir et offrir le service aux tables (consommation sur place) s’ils respectent l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé et le plan de relance propre à leur secteur. Les restaurants peuvent continuer d’offrir des mets pour emporter ou pour faire livrer. Voir le plan de la Restaurant Association of Nova Scotia (en anglais seulement).

    Les restaurants doivent remplir toutes les conditions de l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé, notamment :

    • maintenir une distance physique minimale de 2 mètres (6 pieds) ou prévoir une barrière physique entre les tables, les banquettes et les places individuelles;
    • ne pas dépasser 100 p. 100 de la capacité du restaurant;
    • ne pas permettre à un groupe en particulier dans le restaurant de dépasser 10 personnes;
    • mettre fin au service à minuit;
    • fermer l'établissement au plus tard à 1 h.
  • Les établissements détenteurs d’un permis d’alcool (débits de boissons), comme les bars, les établissements vinicoles et leur salle de dégustation, les salles de dégustation des distilleries et les buvettes de bières artisanales, peuvent rouvrir s’ils respectent l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé et le plan de relance propre à leur secteur.

    Les établissements détenteurs d’un permis d’alcool (débits de boissons) doivent remplir toutes les conditions de l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé, notamment :

    • maintenir une distance physique minimale de 2 mètres (6 pieds) ou prévoir une barrière physique entre les tables, les banquettes et les places individuelles;
    • ne pas dépasser 100 p. 100 de la capacité de l’établissement;
    • ne pas permettre à un groupe en particulier dans l’établissement de dépasser 10 personnes;
    • fournir de la nourriture et de l’alcool pour la consommation en places assises seulement – nourriture et alcool apportés aux tables par des serveurs –, et veiller à ce que la nourriture et l’alcool soient consommés à la table des clients;
    • veiller à ce que les clients respectent les exigences d’éloignement physique;
    • mettre fin au service à minuit;
    • fermer l'établissement au plus tard à 1 h.
  • Les casinos de Casino Nova Scotia (Halifax et Sydney) peuvent rouvrir leurs portes s'ils respectent l'ordonnance en vertu de la loi sur la protection de la santé (Health Protection Act) et le plan propre à leur secteur.
  • Les commerçants peuvent exploiter les appareils de loterie vidéo (ALV) s'ils respectent l'ordonnance en vertu de la loi sur la protection de la santé (Health Protection Act) et le plan propre à leur secteur.

Travailleurs étrangers temporaires

  • Les travailleurs étrangers temporaires qui peuvent se rendre en Nouvelle-Écosse selon les règlements fédéraux doivent respecter les conditions de l'ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé, par exemple se mettre en auto-isolement pendant 14 jours dès leur arrivée dans la province.

Vétérinaires

  • Les vétérinaires peuvent rouvrir leur clinique pour assurer des soins en personne aux animaux s’ils respectent l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé et le plan de relance propre à leur secteur.

    Les cliniques vétérinaires doivent remplir toutes les conditions de l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé, notamment :

    • remplir les exigences prévues par la Nova Scotia Veterinary Medicine Association;
    • maintenir une distance physique minimale de 2 mètres (6 pieds) ou prévoir une barrière physique;
    • si l’éloignement physique ne peut être assuré, limiter le nombre de clients à 10 sur les lieux (à l’intérieur et à l’extérieur) au même moment.

Restrictions liées aux loisirs

Les restrictions suivantes sont en place pour limiter la propagation de la COVID-19 :

  • Les terrains de camping privés peuvent accueillir tous les types de campeurs au maximum de leur capacité pourvu que les propriétaires de ces terrains de camping respectent l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé et le plan de relance propre à leur secteur.

    Les terrains de camping privés doivent remplir toutes les conditions de l’ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé, notamment :

    • maintenir une distance physique minimale de 2 mètres (6 pieds) ou prévoir une barrière physique;
    • si l’éloignement physique ne peut être assuré, limiter le nombre de clients à 10 sur les lieux (à l’intérieur et à l’extérieur) au même moment.
  • Les installations sportives extérieures peuvent rouvrir si elles respectent l'ordonnance en vertu de la loi sur la protection de la santé (Health Protection Act) et le plan propre à leur secteur.
  • Les camps de jour estivaux peuvent rouvrir à condition de respecter la limite de dix personnes ou moins pour chaque groupe. Ils doivent respecter l'ordonnance en vertu de la loi sur la protection de la santé (Health Protection Act) et les plans propres à leurs secteurs. Les plans propres aux secteurs doivent respecter les conseils de la Santé publique (PDF en anglais seulement).
  • Les piscines publiques peuvent ouvrir si elles respectent l'ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection la santé et le plan de la Nova Scotia Lifesaving Society pour l'utilisation des toilettes et des vestiaires.  

    Les piscines publiques doivent remplir toutes les conditions de l'ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé, notamment :
    • maintenir une distance physique minimale de 2 mètres (6 pieds) pour la natation en longueurs et les cours d'aquaforme;
    • accueillir un ou plusieurs groupes de 10 personnes pour d'autres activités, selon la taille de la piscine.  

Entreprises et organismes qui ne sont pas tenus de fermer

Un commerce, un lieu de travail ou un organisme dont la fermeture n'est pas exigée peut poursuivre ses opérations à condition que les gens puissent y maintenir une distance de 2 mètres (6 pieds) entre eux. Consultez les lignes directrices sur l'éloignement social. Si vous ne pouvez pas maintenir l'éloignement social nécessaire entre les personnes à cause des dimensions de votre commerce, vous devez limiter à 10 le nombre de clients qui pourront être dans le commerce (à l'intérieur et à l'extérieur) en même temps.

Chaque entreprise, organisme et employé doit respecter l'ordonnance prise en vertu de la loi sur la protection de la santé (Health Protection Act) et les directives de santé publique. Des restrictions sont aussi imposées aux entreprises et aux services pour limiter la propagation de la COVID-19.

Employeurs exemptés de la règle sur les rassemblements et des consignes d'éloignement social

Les employeurs exemptés de la règle sur les rassemblements et des consignes d'éloignement social sont :

  • les organismes financés par le ministère des Services communautaires et visés par la loi sur les foyers de soins spéciaux (Homes for Special Care Act) et par la loi sur les services à l’enfance et à la famille (Children and Family Services Act);
  • les établissements de soins de longue durée régis par la loi sur les foyers de soins spéciaux;
  • les agences de soins privés financées en vertu de la loi sur les services d’aide familiale (Homemaker Services Act);
  • les hôpitaux et les régies de la santé;
  • les tribunaux;
  • les prisons, les centres de détention et les services correctionnels communautaires;
  • les services non agréés de garde d'enfants;
  • les refuges pour sans-abri;
  • certains praticiens indépendants en soins de santé qui travaillent en pratique communautaire : médecins, infirmières et infirmières praticiennes, travailleurs en soins continus et préposés aux soins à domicile;
  • Emergency Medical Care Inc.;
  • les personnes qui assurent des soins dans le cadre du programme de soins autogérés, du programme de soins de soutien ou du programme de prestations au fournisseur de soins;
  • les entreprises qui fournissent, font l’entretien et réparent de l’équipement médical comme des fauteuils roulants, des lits et de l’équipement d’oxygénothérapie à utiliser à la maison;
  • les usines de production alimentaire;
  • les bateaux de pêche;
  • les entités municipales et leurs entrepreneurs  :
    • services de police et d’incendie
    • services publics municipaux (eau, eaux usées, eaux d’orage)
    • entretien des services publics et des installations municipales
    • transports
    • entretien et réparation des routes
    • systèmes et services municipaux de technologie de l’information et des communications (TIC)
    • transport en commun
    • collecte et élimination des ordures
    • foresterie urbaine
    • services municipaux de logistique, de distribution, d’entreposage, d’inventaire et de réparation
  • les fournisseurs de services de transport communautaire privés et sans but lucratif;
  • les entités principales et leurs entrepreneurs :
    • construction et entretien des édifices gouvernementaux
    • transports
    • entretien des routes
  • les services de taxi.

Obligations des employeurs durant la pandémie de COVID-19

Renseignements supplémentaires sur la façon de vous protéger, et de protéger votre personnel et vos clients contre le coronavirus.

Retour au début de la page